Announcement

Collapse
No announcement yet.

Liban - décès d'une femme enceinte

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Liban - décès d'une femme enceinte

    Grippe porcine : appels à la vigilance après un nouveau décès
    26/10/2009

    Une femme enceinte de huit mois, originaire de la Békaa, est décédée hier. Les analyses ont montré qu'elle portait le virus H1N1. À Beyrouth, les classes élémentaires et complémentaires de l'IC où 31 cas ont été diagnostiqués fermeront leurs portes par précaution de la grippe porcine pendant une semaine.
    Quant au ministre de la Santé, Mohammad Khalifé, il a appelé à la vigilance dans les écoles, invitant les femmes enceintes à la prudence.
    D'ailleurs, Zeinab Dana Sarghassi, originaire de la Békaa, enceinte au huitième mois, est décédée dans la nuit de samedi à dimanche à l'hôpital universitaire de Beyrouth. Elle était atteinte du virus H1N1.
    Dans les faits, Zeinab avait été admise à l'hôpital de Rayak trois jours avant son décès. La patiente souffrait d'une légère infection pulmonaire et d'une légère hausse de température. Grâce au traitement, sa température a baissé au deuxième jour de son admission à l'hôpital, mais au troisième jour, sa température est montée une flèche, ce qui a incité les médecins à demander des analyses supplémentaires, notamment pour s'assurer qu'elle n'est pas atteinte du virus H1N1. Ce qui était malheureusement le cas. C'est pourquoi elle a été placée en quarantaine.
    Quand le père de la patiente a été informé que sa fille pourrait être atteinte du virus H1N1, il a demandé son transfert à l'hôpital universitaire de Beyrouth. C'est peu après son arrivée à Beyrouth que la patiente est décédée.
    Le directeur de l'hôpital de Rayak, Mohammad Abdallah, a souligné que « dès le deuxième jour de son admission à l'hôpital, la patiente a été traitée par des médicaments contre le virus H1N1, même si le premier test rapide n'avait pas montré qu'elle était atteinte du virus ».
    Pour rassurer les habitants de la Békaa, il a insisté sur le fait que « la patiente a été placée en quarantaine selon les normes en vigueur ».
    De son côté, le ministre de la Santé, qui a envoyé une délégation du ministère à l'hôpital de Rayak, a appelé les citoyens « à ne pas être négligents dans la prévention ». Il a rappelé qu'il existe dans ce cadre « des personnes à risque, notamment celles qui ont des déficiences immunitaires, celles qui souffrent de diabète et les femmes enceintes ».
    Dans ce cadre, il a appelé les femmes enceintes et leurs médecins à être vigilants au cas d'apparition de symptômes d'une simple grippe.

    L'IC
    Par ailleurs, l'International College a annoncé dans une circulaire que « jusqu'à présent à l'école de Ras Beyrouth 31 cas de H1N1 ont été enregistrés dans les classes complémentaires ». Le texte qualifie ce chiffre « d'inquiétant » et précise que « douze élèves se sont rétablis et ont repris les cours. L'école a eu très peu de cas de H1N1 dans les classes maternelles, primaires et secondaires à Ras Beyrouth et à Aïn Aar », précise le texte, qui souligne que « vendredi dernier, 50 élèves étaient absents. Dans l'intérêt de tous, l'IC a décidé de fermer les portes des classes élémentaires à partir du mardi 27 octobre et jusqu'à dimanche 1er novembre. Lundi (aujourd'hui) des devoirs pour la semaine seront donnés aux élèves ».
    La circulaire appelle « les parents à garder leurs enfants à la maison, évitant le contact avec d'autres élèves durant cette période. L'école, encadrée par les autorités médicales, surveille de très près la propagation de la maladie ».
    De son côté, le ministre de la Santé a souligné que cinq élèves de l'IC ont été contaminés par le virus H1N1 lors d'une colonie de vacances en Europe, contaminant à leur tour les autres élèves. Il a appelé les parents d'élèves à être vigilants.
    La mort de Zeinab Dana Sarghassi porte à trois les cas de décès par le virus H1N1. Jusqu'à présent 1 000 cas de virus H1N1 ont été enregistrés au Liban, mais le nombre de personnes ayant été atteintes par la maladie est estimé à 10 000.

  • #2
    Re: Grippe porcine : appels à la vigilance après un nouveau décès

    Liban: premier cas mortel avéré de grippe H1N1

    BEYROUTH - Le ministère libanais de la Santé a fait état lundi, pour la première fois, d'un cas mortel de grippe H1N1 dans le pays, celui d'une femme enceinte âgée de 30 ans.
    La malade, qui était à son huitième mois de grossesse, avait été transportée samedi d'un hôpital de la Békaa (est) vers un établissement à Beyrouth, "dans un état de mort clinique (...) après avoir été diagnostiquée d'insuffisance pulmonaire aiguë", indique un communiqué du ministère.
    "Les examens menés au laboratoire avant et après la mort ont montré qu'elle était atteinte de la nouvelle grippe" (H1N1).
    Le ministre de la Santé, Mohammad Jawad Khalifeh, avait indiqué à l'AFP avant cette confirmation que la femme "avait des problèmes respiratoires et souffrait d'une fièvre élevée".
    "Mais, a-t-il précisé, aucune mesure préventive n'a été prise malgré les nombreux avertissements du ministère adressés aux individus particulièrement vulnérables, comme les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques comme l'asthme, et les enfants".
    "Cette femme avait une fièvre élevée pendant des jours mais n'a suivi aucun traitement approprié, ni chez elle ni à l'hôpital", a ajouté le ministre.
    Le foetus n'a pas pu être sauvé, a indiqué le ministre à une chaîne locale.
    En août dernier, un homme atteint d'un cancer des glandes lymphatiques avancé et de la grippe H1N1 est décédé, mais le ministère n'avait pas alors confirmé si le virus était responsable de la mort.
    Par ailleurs, une école privée à Beyrouth, le International College, a décidé lundi de fermer les portes des classes du collège pour une semaine, après que 31 cas de grippe H1N1 eurent été diagnostiqués parmi les élèves, a indiqué un communiqué de l'établissement.
    (©AFP / 26 octobre 2009 12h28)

    Comment

    Working...
    X