Announcement

Collapse
No announcement yet.

Sécurité et piraterie maritime

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Sécurité et piraterie maritime

    Sécurité et piraterie maritime

    <!-- START article -->La piraterie maritime est un phénomène d’actualité qui bouleverse le commerce mondial. Cette activité semble s’être aujourd’hui professionnalisée et en dépit des opérations « Ocean Shield » (Otan) et « Atalante » (Europe) et de leurs importants moyens militaires patrouillant au large de la Somalie, les attaques n’ont pas cessé et interviennent aujourd’hui sur tout l’océan Indien. Deux événements récents illustrent l’intérêt des Etats face à cette problématique.

    Le 11 avril dernier, la communauté internationale s’est dotée d’un nouvel instrument de lutte contre la piraterie maritime, en adoptant à l’unanimité la résolution 1976 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la poursuite et l’incarcération des pirates somaliens. Cette résolution comble le vide juridique prévalant jusque-là dans ce domaine puisqu’elle prescrit une loi somalienne anti-pirates, des tribunaux spéciaux somaliens, des prisons et même des financements, venant éventuellement du monde maritime. Cependant, ces mesures devraient avoir un impact sur le long terme et leurs effets seront quantifiables dans le temps.

    A la même période, une conférence internationale sur la piraterie maritime s’est déroulée les 18 et 19 avril derniers, à Dubaï. Pendant deux jours, professionnels de l’industrie maritime, diplomates et experts se sont relayés pour aborder les thèmes inhérents à ce phénomène et tenter de mettre en place un plan régional anti-piraterie. Dans le cadre de cette conférence, le secrétaire général de l’Onu a appelé à une réponse globale à la piraterie. On se souvient que les Emirats de leur côté et avec leurs voisins, militent depuis deux ans pour la création d’une force navale panarabe, qui n’a toujours pas vu le jour.

    Il est en effet urgent de prendre des mesures car les actes de piraterie constituent un véritable fléau pour le monde maritime et l’on observe aucun signe de reflux. Le bilan publié par le Bureau maritime international (BMI) établit un nouveau record pour le premier trimestre 2011. 142 attaques pirates ont eu lieu, dont 97 dans l’océan Indien, soit plus du double que pour la même période en 2010 où l’on avait recensé ’’seulement’’ 35 attaques. 45 bateaux ont été abordés et 45 autres ont été la cible de tirs.

    /.../

    http://www.armees.com/info/actualite...ime,41832.html
Working...
X