Announcement

Collapse
No announcement yet.

Un chômeur s'immole à Pôle Emploi de Nantes

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Un chômeur s'immole à Pôle Emploi de Nantes

    Un chômeur s'immole à Pôle Emploi : "tout a été fait" selon Michel Sapin

    Le Monde.fr | 13.02.2013 à 15h45 • Mis à jour le 13.02.2013 à 21h23


    Un homme de 43 ans est mort en s'immolant par le feu devant une agence de Pôle emploi à Nantes, mercredi 13 février en milieu de journée. Le premier ministre et ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a exprimé sa "très forte émotion". Venu sur place avec le directeur de Pôle emploi, Jean Bassère, le ministre du travail, Michel Sapin, a estimé que "tout a[vait] été fait" pour empêcher cet acte. "Il y avait ici ce matin tous les services de Pôle emploi et les services extérieurs en termes de police et de pompiers pour faire face à un drame dont on connaissait l'intensité : tout a été fait, ce qui s'est passé ici est exemplaire", a-t-il jugé. Les règles [d'indemnisation] ont été appliquées avec l'humanité qui convient, avec les explications nécessaires, mais il y a parfois des moments où on est dans une telle situation qu'on ne comprend plus les explications."

    L'homme, un chômeur en fin de droits d'indemnisation, avait prévenu lundi plusieurs médias locaux de son intention de passer à l'acte dans la semaine devant son agence de Nantes-Est, pour protester contre le rejet de son dossier alors qu'il estimait avoir travaillé suffisamment d'heures. Le quotidien local Presse Océan a publié sur son site deux courriels envoyés mardi par cet homme :

    Mardi 12 février, 10 h 12 : "Aujourd'hui, c'est le grand jour pour moi car je vais me brûler à Pôle emploi. J'ai travaillé 720 h et la loi, c'est 610 h. Et Pôle emploi a refusé mon dossier."

    Mardi 12 février, 12 h 55 : "Je suis allé à Pôle emploi avec 5 litres d'essence pour me brûler, mais c'est fermé le 12/02/2013 ; alors ça sera demain le 13 ou le 14, car ce serait vraiment préférable au sein de Pôle emploi merci."

    "IL EST ARRIVÉ, DÉJÀ EN FLAMMES"

    /.../

    En août, un chômeur âgé de 51 ans s'était immolé par le feu devant son conseiller en emploi dans la banlieue parisienne. Il avait également succombé à ses blessures.

    /.../

    http://www.lemonde.fr/societe/articl...2062_3224.html
Working...
X