Announcement

Collapse
No announcement yet.

Violences politiques en Thaïlande: décès d'un 3e enfant, l'armée craint une escalade

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Violences politiques en Thaïlande: décès d'un 3e enfant, l'armée craint une escalade

    Violences politiques en Thaïlande: décès d'un 3e enfant, l'armée craint une escalade


    BANGKOK - Une fillette blessée dimanche dans une attaque à la grenade à Bangkok est décédée lundi, portant à trois le nombre d'enfants tués ce week-end, des violences politiques dénoncées par le chef de l'armée de terre qui a mis en garde contre un effondrement du pays.

    Le bilan de cette crise qui dure depuis près de quatre mois est désormais de 21 morts et quelque 700 blessés, après le décès lundi d'un policier ayant reçu une balle dans la tête lors d'affrontements la semaine dernière avec les manifestants qui veulent le départ de la Première ministre, Yingluck Shinawatra.

    C'est la crise la plus grave que traverse la Thaïlande depuis 2010, quand le mouvement des chemises rouges fidèles à l'ex-Premier ministre, Thaksin Shinawatra, frère de Yingluck, avaient été l'objet d'un assaut de l'armée. La crise avait fait plus de 90 morts et 1.900 blessés.

    A mesure que les jours passent, il y aura plus de violence, jusqu'à ce qu'elle devienne incontrôlable, a déclaré lundi, lors d'une rare adresse télévisée, Prayut Chan-O-Cha, le puissant chef de l'armée de terre.

    Si la crise se poursuit, le pays va s'effondrer, c'est sûr, et il n'y aura ni gagnants ni perdants, a-t-il ajouté. Il a assuré que l'armée ne voulait pas utiliser la force mais qu'elle n'avait pas peur de faire son devoir.

    Les déclarations de l'armée sont toujours analysées avec attention dans un pays qui a connu 18 putschs, réussis ou non, depuis 1932.

    /.../

    (©AFP / 24 février 2014 09h28)


    http://www.romandie.com/news/n/_Viol...0220140930.asp
Working...
X