Announcement

Collapse
No announcement yet.

Inde : Manifestations après la mort de 13 femmes stérilisées

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Diane Morin
    replied
    Re: Inde : dix femmes meurent après une opération de stérilisation de masse

    INDE
    Manifestations après la mort de 13 femmes stérilisées
    Mis à jour le 12.11.2014

    Des manifestants en colère ont demandé mercredi la démission du chef d'un Etat du centre de l'Inde, où treize femmes sont mortes des suites d'une opération de stérilisation de masse organisée samedi par l'Etat.

    Quatre personnes du gouvernement local indien ont été suspendues et le premier ministre a ordonné une enquête après un programme de stérilisation de masse qui a viré au drame et tué 13 personnes.

    Quatorze femmes sont toujours dans un état grave dans l'Etat du Chhattisgarh, souffrant de complications après cette opération pour laquelle elles ont reçu une indemnisation de l'Etat de 1400 roupies (environ 22 francs).

    «Les premières constatations suggèrent qu'un choc septique a pu être à l'origine des décès», a déclaré un responsable de l'exécutif local, Amar Thakur. «Il semble que le matériel médical utilisé a pu être infecté. Nous attendons le rapport» d'enquête, a-t-il dit par téléphone depuis le district de Bilaspur où a eu lieu l'opération.

    Les victimes ont commencé à vomir et à voir leur tension artérielle chuter à la suite de cette stérilisation réalisée par voie laparoscopique, un procédé censé être peu invasif. L'intervention consiste à bloquer les trompes utérines.

    Slogans contre Singh

    /.../

    http://www.tdg.ch/monde/asie-oceanie...story/22817399

    Leave a comment:


  • Inde : Manifestations après la mort de 13 femmes stérilisées

    Inde : dix femmes meurent après une opération de stérilisation de masse

    Le Monde.fr avec AFP | 11.11.2014 à 07h52 • Mis à jour le 11.11.2014 à 20h00



    Des femmes en attente de stérilisation, le 5 février 2013 à Malda, en Inde.
    Dix femmes sont mortes et une soixantaine d'autres ont dû être hospitalisées dans le centre de l'Inde, après une opération de stérilisation de masse, a annoncé mardi 11 novembre un responsable local. Vingt-quatre sont dans un état grave, selon les autorités.

    Quelque 80 femmes avaient été opérées samedi dans un camp organisé par le gouvernement de l'Etat de Chhattisgarh, dans un village situé à une centaine de kilomètres de la capitale Raipur. Elles ont subi une stérilisation par voie laparoscopique, procédé censé être peu invasif. L'intervention consiste à bloquer les trompes utérines, généralement sous anesthésie générale.

    Mais les autorités ont été alertées après la multiplication lundi de signalements faisant état de baisse de tension, de vomissements, et d'autres symptômes chez ces femmes.

    « PAS DE NÉGLIGENCE »

    Selon le quotidien Indian Express, elles ont toutes été opérées en environ cinq heures par un chirurgien et son assistant. « Il n'y a pas eu de négligence. Il s'agit d'un médecin expérimenté. Nous allons enquêter » sur cet accident, a dit le principal responsable du secteur de la santé du district de Bilaspur au quotidien. Les autorités soupçonnent notamment le rôle des médicaments qui leur ont été administrés après l'opération.

    Le chef de l'exécutif du Chhattisgarh, Raman Singh, a déjà ordonné la suspension de quatre responsables du secteur de la santé et une plainte a été déposée par la police contre le chirurgien qui a opéré. Chaque famille d'une femme décédée sera indemnisée à hauteur de 400 000 roupies (5 200 euros), ont annoncé les autorités.

    /.../

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique...1570_3216.html
Working...
X