Announcement

Collapse
No announcement yet.

L'agitation libyenne secoue l'arbre de Mugabe

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • L'agitation libyenne secoue l'arbre de Mugabe

    Traduction automatique

    L'agitation libyenne secoue l'arbre de Mugabe

    Geoffrey York

    JOHANNESBURG- Du Globe and Mail vendredi

    Publi&#233; <TIME pubdate datetime="2011-02-25 18:06 -0500">Vendredi 25 f&#233;vrier 2011 06:06 CEST</TIME>

    Derni&#232;re mise &#224; jour <TIME datetime="2011-02-25 18:12 -0500">Vendredi 25 f&#233;vrier 2011 06:12 CEST</TIME>

    /.../

    Comme de nombreux autocrates africains, le pr&#233;sident du Zimbabwe Robert Mugabe est fait de son mieux pour faire taire les nouvelles de l'Afrique du Nord - et surtout les nouvelles sur le colonel Kadhafi, un ami de longue date qui a d&#233;vers&#233; plus de 500 millions de dollars en dons, pr&#234;ts et subventions sur le p&#233;trole au Zimbabwe au cours des 15 derni&#232;res ann&#233;es.

    Dans un avertissement clair &#224; tous les dissidents, week-end dernier, la police zimbabw&#233;enne a arr&#234;t&#233; 45 militants qui discutaient les r&#233;volutions du Nord de la rue en Afrique et regarder des vid&#233;os des soul&#232;vements. Les 45 militants ont &#233;t&#233; inculp&#233;s de trahison - une accusation passible de la mort - et accus&#233; d'avoir complot&#233; une r&#233;volution. Plusieurs d'entre eux ont d&#233;clar&#233; qu'ils ont &#233;t&#233; battu et tortur&#233; en garde &#224; vue.

    Il ya des rapports non confirm&#233;s que des centaines de soldats zimbabw&#233;ens et la police peut avoir &#233;t&#233; envoy&#233; en Libye en tant que mercenaires pour d&#233;fendre r&#233;gime du colonel Kadhafi. Lorsque d&#233;put&#233;s ont demand&#233; &#224; ce sujet au parlement du Zimbabwe cette semaine, ministre de la D&#233;fense Emmerson Mnangagwa<NOTE></NOTE>ne pas confirmer ni nier les rapports.

    Dans toute l'Afrique, les r&#233;gimes autoritaires sont les nouvelles et la censure de serrage vers le bas sur toute protestation inspir&#233; par l'Afrique du Nord. Manifestations de rue de ce mois au Cameroun et au Gabon, visant &#224; des r&#233;gimes qui ont &#233;t&#233; au pouvoir pendant des d&#233;cennies, ont &#233;t&#233; rapidement &#233;cras&#233;e par la police.

    Dans des pays comme l'&#201;thiopie, Djibouti, l'Erythr&#233;e et la Guin&#233;e &#233;quatoriale, les autorit&#233;s ont tent&#233; de museler toute information sur les mouvements du Nord gens-&#233;nergie de l'Afrique, selon la surveillance par le Comit&#233; pour la protection des journalistes, une organisation ind&#233;pendante bas&#233;e &#224; New York.

    Zimbabwe, dirig&#233; par M. Mugabe depuis 1980, pourrait &#234;tre m&#251;re pour des manifestations de rue. Son &#233;conomie s'est presque effondr&#233; apr&#232;s une vague de violence brutale par des loyalistes de Mugabe contre les partisans de l'opposition en 2008. Depuis lors, le ch&#244;mage et la pauvret&#233; sont rest&#233;s &#233;lev&#233;s, et les frustrations sont de plus en plus.

    /.../

    http://www.theglobeandmail.com/news/...rticle1921667/
Working...
X