Announcement

Collapse
No announcement yet.

L’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen pour contrer l’Iran

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • L’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen pour contrer l’Iran

    L’Arabie saoudite intervient militairement au Yémen pour contrer l’Iran

    LE MONDE | 26.03.2015 à 11h36 • Mis à jour le 26.03.2015 à 11h43 | Par Hélène Sallon



    image: http://s2.lemde.fr/image/2015/03/26/...7bd886d5a2.jpg
    Ruines de maisons détruites par les frappes saoudiennes sur l’aéroport de Sanaa, jeudi 26 mars. KHALED ABDULLAH/REUTERS Le « péril iranien », agité par les soutiens du président Abd Rabo Mansour Hadi face à l’avancée éclair de la milice chiite houthiste au Yémen, a eu raison des tergiversations des puissances sunnites de la région. Une coalition de dix pays, emmenée par l’Arabie saoudite, a lancé, dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 mars, une intervention militaire. Mercredi, le président Hadi avait dû fuir son refuge d’Aden, dans le sud du pays, pour une destination tenue secrète face à la progression vers le sud des combattants houthistes, déjà maîtres de la capitale Sanaa. Depuis Washington, qui a annoncé un soutien logistique et en renseignement, l’ambassadeur saoudien, Adel Al-Joubeir, a donné le coup d’envoi à une opération aérienne, « limitée par nature », « contre le coup de force des houthistes ».
    image: http://s1.lemde.fr/image/2015/03/26/...b8e8b90f7c.png
    INFOGRAPHIE "LE MONDE" L’Egypte, le Soudan et la Jordanie ont confirmé leur participation à cette coalition, qui regrouperait le Maroc, le Koweït, les Emirats arabes unis, le Qatar, le Bahreïn et le Pakistan, selon la chaîne de télévision saoudienne, Al-Arabiya. La chaîne a annoncé l’engagement de 100 avions de guerre et 150 000 soldats saoudiens. L’opération fait figure de test grandeur nature pour la force militaire arabe commune, un projet que l’Egypte et l’Arabie saoudite vont soumettre au sommet annuel de la Ligue arabe qui s’ouvre samedi 28 mars à Charm El-Cheikh (Egypte). Les forces américaines, sans participer directement aux opérations, ont établi « une Cellule de planification conjointe avec l’Arabie saoudite pour coordonner le soutien américain », a précisé Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil national de sécurité (NSC) de la Maison Blanche, qui a réitéré la nécessité de privilégier malgré tout le dialogue politique, sous égide des Nations unies.



    Dans la nuit, des explosions ont retenti dans le ciel de la capitale Sanaa, sous contrôle houthiste, où les avions de la coalition ont visé le palais présidentiel, l’aéroport international, la base militaire d’Al-Douleimi et le bureau politique de la milice. Au moins 13 civils ont été tués dans des frappes contre un quartier résidentiel, selon la défense civile. Dans le sud du pays, la coalition a frappé la base aérienne d’Al-Anad, conquise par les houthistes mercredi. L’aéroport d’Aden, brièvement occupé par les houthistes, a été repris après d’intenses combats par les forces loyales au président Hadi, selon des responsables locaux. Les combattants chiites, qui ont répondu par des tirs de missiles antiaériens, ont promis, par la voix de Mohammed Al-Boukhaiti, un membre du bureau politique des houthistes, de « faire face vaillamment » à « l’agression en cours ».

    /.../

    Toutefois, la polarisation chiite/sunnite est en train de recouvrir tous les autres clivages yéménites. Un tel scénario renforcerait les djihadistes d’Al-Qaida dans la péninsule Arabique (AQPA) et de l’Etat islamique (EI), très implantés dans certaines tribus sunnites. Autre facteur de complication : une bonne partie des forces de sécurité d’élite, indispensables à la contre-offensive sunnite, sont restées fidèles au dictateur déchu Ali Abdallah Saleh, qui a discrètement soutenu les houthistes dans un passé récent.



    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/...8LoxuB18jIh.99
Working...
X