Announcement

Collapse
No announcement yet.

Tanzanie: La Croix-Rouge soutient les victimes du souffle à Dar es-Salaam

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Tanzanie: La Croix-Rouge soutient les victimes du souffle à Dar es-Salaam

    Traduction automatique

    Croix-Rouge soutient les victimes de souffle à Dar es-Salaam

    Par Le journaliste du Guardian

    19 février 2011

    Tanzanie Croix-Rouge (SCRT) a déployé plus de 50 employés et des centaines de volontaires pour évaluer les dégâts causés par des explosions de bombes dans la Gongo Mboto région à Dar es-Salaam mercredi soir.

    Cinq équipes ont été formées pour évaluer les besoins et dresser des tentes, si nécessaire et d'autres équipes sera suivi et de localisation des familles qui sont toujours déplacées, on traitera des relations de publicité et les médias et l'autre portera sur les enfants qui étaient encore à être réunis avec leurs familles .

    Les domaines de l'évaluation comprend Gongo la Mboto, Chanika, Kisarawe, Ukonga, Tabata et les zones voisines, où des bombes ont causé des dommages. Aussi les postes de police et les institutions seront visités afin de vérifier sur les détails des personnes déplacées et des enfants en détresse.

    Directeur de la gestion des catastrophes Joseph Kimaryo a déclaré vendredi que les CRT avait dans l'équipement matériel et des outils, des aliments, ainsi que des articles non alimentaires pour gérer la situation.
    "Les équipes vont distribuer des denrées alimentaires aux victimes qui sont hospitalisés, fournir des abris et de tracer les personnes disparues au cours de cet exercice, dit-il.

    Il a expliqué qu'ils avaient reçu une réponse écrasante du gouvernement, des organisations et des particuliers à l'aide aux victimes et après évaluation, ils pourraient avoir besoin davantage de collaboration.

    SCRT, agente de communication Raymond Kanyambo dit jusqu'ici, toutes les personnes qui s'étaient rassemblées au stade national avec l'aide de TPDF ont tous été ramenés dans leurs foyers respectifs, après que les forces de sécurité les a assurés de la sécurité.

    Il a déclaré en milieu de journée vendredi, 30 enfants tous les dessous de l'âge de cinq ans étaient encore non réclamés et encore sous leurs soins sur les terrains de Saba Saba montrent à Dar es-Salaam.

    La Croix-Rouge a mis en place des installations de traçage et réunification des enfants avec leurs parents alors que des milliers ont trouvé refuge au Stade national. Les attentats à la bombe, qui a également forcé la fermeture de l'aéroport international Julius Nyerere a tué au moins 20 personnes, grièvement blessé plus de 200 et plus de 5.000 personnes déplacées.

    /.../

    http://www.ippmedia.com/frontend/index.php?l=26213
Working...
X