Announcement

Collapse
No announcement yet.

L'UE appelle à la fin des violences au Sénégal

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • L'UE appelle à la fin des violences au Sénégal

    L'UE appelle à la fin des violences au Sénégal

    LEMONDE.FR avec AFP | 21.02.12 | 19h42 • Mis à jour le 21.02.12 | 22h03

    La Mission d'observation électorale de l'Union européenne au Sénégal a appelé mardi 21 février "à l'arrêt des violences" ayant marqué la répression de manifestations d'opposants, interdites par les autorités, en affirmant son souhait que "la libre réunion électorale" soit garantie. "Suite aux incidents qui ont fait six morts dans le pays lors des manifestations depuis le 27 janvier, la Mission d'observation électorale de l'Union européenne déplore tout recours à la violence tant par les forces de l'ordre que par les manifestants."

    /.../

    ÉCHAUFFOURÉES

    Mardi soir, des candidats à la présidentielle – l'ancien premier ministre Idrissa Seck, l'ex-ministre des affaires étrangères Ibrahima Fall et le député Cheikh Bamba Dièy – et le chanteur Youssou N'Dour tentaient de converger place de l'Indépendance, mais les manifestants ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogènes. MM. Seck et N'Dour, chacun dans leur voiture, étaient entourés de centaines de personnes scandant des slogans de campagne ou des refrains d'une chanson hostile au président Wade : "Gorgui, va-t'en ! Va-t'en, va-t'en, va-t'en !", Gorgui ("le vieux") étant le surnom d'Abdoulaye Wade.

    Des échauffourées ont éclaté au moment de la dispersion : des pierres ont été jetées sur des policiers et un journaliste de l'AFP a vu un blessé évacué par des secouristes. Après les tirs de gaz lacrymogènes, des jeunes se sont dispersés par petits groupes dans des rues adjacentes, où des barricades de fortune ont commencé à être érigées.

    http://www.lemonde.fr/afrique/articl...6531_3212.html
Working...
X