Announcement

Collapse
No announcement yet.

Nigéria : des centres de santé ciblés

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Nigéria : des centres de santé ciblés

    Nigéria : des centres de santé ciblés

    Dernière mise à jour: 8 février, 2013 - 12:45 GMT

    Des individus armés ont tué 12 personnes, dont des travailleurs médicaux dans des centres de vaccination contre la polio. Le Nigéria est pourtant l'un des derniers pays au monde où des cas de cette maladie sont encore décelés. Les efforts du gouvernement visant à éradiquer la polio sont entravés par le fait que certains chefs religieux sont ouvertement opposés aux programmes de vaccination.

    Les assaillants ont ciblé deux centres de santé où des enfants se font vacciner contre la polio. Deux hommes et deux femmes ont été tués dans Kano, tandis que huit femmes ont été abattues à Hotoro, hors de la ville. Le auteurs se sont enfuis à bord d'un tricycle.

    Les autorités de l'Etat de Kano ont interdit aux motocyclistes de transporter des passagers après l'attaque, survenue il y a quelques jours, contre l'émir de Kano, par des hommes à bord de motos.
    ...

    Lire la suite:
    http://www.bbc.co.uk/afrique/region/..._nigeria.shtml
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Nigéria : des centres de santé ciblés

    Polio : l'OMS «garde l'espoir» malgré les attaques

    Par Delphine Chayet - le 08/02/2013

    INTERVIEW - Tarik Jasarevic, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réagit à l'attaque de deux dispensaires participant à des vaccinations contre la poliomyélite à Kano, dans le nord du Nigeria. Neuf personnes ont été tuées. Dans la semaine, un responsable religieux avait dénoncé la campagne de vaccination, y voyant un complot de l'Occident pour nuire aux musulmans.

    LE FIGARO.- Pourquoi cette attaque contre des centres de santé?

    Tarik JASAREVIC.- L'enquête menée par le gouvernement nigérian le dira, mais ces attaques meurtrières nous rappellent que les professionnels de santé sont en première ligne dans certains endroits du monde et exercent dans des conditions très dangereuses. Il est du devoir des États de les protéger. Ces violences nous préoccupent beaucoup.

    La ville de Kano a connu une résurgence de la poliomyélite en 2003 après un arrêt, pendant 13 mois, du programme d'immunisation. À l'époque, les religieux musulmans accusaient le vaccin de rendre les jeunes filles stériles. Craignez-vous une nouvelle propagation du virus après les violences de vendredi?

    Il est vrai que ces attaques, qui s'inscrivent dans un climat d'insécurité plus général contre les institutions, risquent de nuire à notre activité. Toutefois les raisons pour lesquellesla maladie persiste dans cette région sont variées et complexes. Elles tiennent à la densité des populations, aux lacunes du système de soins, à la malnutrition ou à l'organisation inadéquate des activités de vaccination. Les populations, elles, sont désireuses d'être protégées contre une maladie qui entraîne des paralysies irréversibles.
    ...
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2...algre-attaques
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Re: Nigéria : des centres de santé ciblés

      12/02/13 15:15

      Nigeria

      Deux journalistes détenus suite à la diffusion de théories de la conspiration sur le vaccin anti-polio

      KANO - Deux journalistes nigérians ont été arrêtés par la police pour avoir diffusé une émission critiquant le vaccin de la polio juste avant les attaques meurtrières de cliniques d'où étaient organisées des vaccinations contre cette maladie, a déclaré mardi la radio qui les employait.

      Dix personnes au moins ont été abattues vendredi dans l'attaque de deux cliniques d'où étaient organisées des vaccinations contre la polio, à Kano, dans le nord du Nigeria. Quelques jours auparavant, la radio Wazobia FM avait diffusé un reportage renouvelant les critiques selon lesquelles ces vaccins font partie d'une conspiration de l'Occident contre les musulmans.

      Selon le directeur de Wazobia, Sanusi Bello Kankarofi, contacté par l'AFP, le présentateur et un des reporters de l'émission "Sandar Girma" sont détenus par la police de Kano ainsi qu'une des personnes interviewées lors de cette émission.
      ...

      http://www.portalangop.co.ao/motix/f...75c4bddf9.html
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Nigéria : des centres de santé ciblés

        15/02/13 08:00

        Nigeria

        Les attaques n'empêcheront pas la lutte contre la polio, selon les autorités

        Kano (Nigeria) - Les autorités nigérianes veulent poursuivre dès ce jeudi les campagnes de vaccination contre la poliomyélite, malgré les attaques mortelles qui ont visé des cliniques pratiquant la vaccination contre cette maladie, a affirmé le secrétaire d'Etat à la santé.

        A Kano, dans le nord du pays, où les attaques ont fait dix morts le 8 Février, le secrétaire d'Etat nigérian à la santé, Muhammad Ali Pate, a déclaré aux autorités et aux chefs traditionnels que le gouvernement n'abandonnerait pas.

        "Nous devons continuer la tâche pour laquelle ils ont été tués en protégeant les enfants d'une maladie dont on peut se prémunir", a déclaré M. Pate, qui coordonne la lutte contre la polio au Nigeria. "Ce regrettable évènement ne doit pas nous empêcher de continuer notre lutte pour l'éradication de la polio, non seulement dans l'Etat de Kano mais dans tout le pays", a renchéri le gouverneur adjoint de l'Etat de Kano, Abdullahi Umar Ganduje.
        ...

        Lire la suite:
        http://www.portalangop.co.ao/motix/f...8416c3d2b.html
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment

        Working...
        X