Announcement

Collapse
No announcement yet.

La Libye sous Mouammar Kadhafi - chronologie et galerie de photos

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La Libye sous Mouammar Kadhafi - chronologie et galerie de photos


    [CHRONOLOGIE] la Libye sous Mouammar Kadhafi


    Dates-clés de la Libye depuis l'arrivée à la tête du pays du colonel Mouammar Kadhafi en 1969 :

    - 1er septembre 1969: Le "Mouvement des officiers unionistes libres", dirigé par Mouammar Kadhafi, dépose le roi Idriss et installe un Conseil de commandement de la Révolution.

    - décembre 1969 : Projet d'union avec le Soudan et l'Egypte. Huit projets mort-nés d'union ont été signés en 20 ans avec des pays arabes ou africains.

    - 1973 : La Libye occupe la bande d'Aouzou, dans le nord du Tchad, jusqu'en 1994. Entre-temps, les forces libyennes interviennent plusieurs fois dans le conflit tchadien.

    - septembre 1976 : Parution du "Livre vert" du colonel Kadhafi qui rejette marxisme et capitalisme.

    - mars 1977 : Naissance de la "Jamahiriya" arabe populaire libyenne ("Etat des masses"). Instauration du Congrès général du peuple, des comités populaires et des comités révolutionnaires.

    - 8 mai 1984 : Fusillade d'opposants contre la caserne Aziziya à Tripoli, revendiquée par le Front national pour le salut de la Libye (FNSL).

    - 8 janvier 1986 : Washington met fin aux relations économiques avec la Libye et appelle le monde à traiter Mouammar Kadhafi "comme un paria", accusé d'être "impliqué" dans les attentats de Rome et Vienne (décembre 1985).

    - 15 avril 1986 : Raid américain sur les résidences de Kadhafi à Tripoli et Benghazi (44 morts, dont la fille adoptive de Mouammar Kadhafi), en représailles à un attentat à Berlin-ouest.



    /.../

    À lire intégralement:

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actua...r-kadhafi.html

  • #2
    Re: La Libye sous Mouammar Kadhafi - chronologie

    Kadhafi, sanguinaire et imprévisible

    Publié le 20-10-11 à 17:40 Modifié à 17:40 Réagir

    /.../

    Ce raid américain ne fait qu'exaspérer encore plus celui que le président américain Ronald Reagan avait surnommé le "chien enragé du Proche-Orient" et débouche sur l'explosion du vol 103 de la Pan Am au-dessus de Lockerbie (Ecosse), en 1988. L'attentat attribué à la Libye tue les 259 personnes à bord et onze autres au sol. Neuf mois plus tard, une bombe explose à bord du vol 772 d'UTA au-dessus du Niger, faisant 170 morts.

    Paria de la communauté internationale à la tête d'un "Etat-voyou", l'incontrôlable Kadhafi met son énergie au service de la lutte contre Israël mais terrifie et irrite aussi les dirigeants arabes, comme lors du sommet de la Ligue arabe à Alger en 1987: il arbore un unique gant blanc pour éviter de se salir en serrant des mains pleines de sang... Ces sommets de la Ligue seront la scène favorite de ses coups d'éclat et claquages de porte théâtraux.

    Il en ira de même avec ceux de l'Union africaine lorsque, après avoir en vain tenté à plusieurs reprises des unions avec ses voisins maghrébins, cet ancien émule de Nasser l'Egyptien se tourne vers le Sud, devenant le chantre du panafricanisme.

    Au terrorisme à l'extérieur répond comme en écho la répression à l'intérieur, implacable, de toute opposition, notamment islamiste, et le recours aux boucs émissaires quand le besoin s'en fait sentir: les immigrés, surtout d'Afrique subsaharienne.

    Après le 11 septembre 2001 et la guerre d'Irak, Kadhafi craint de subir le même sort que Saddam Hussein et l'économie libyenne est exsangue. Le "Guide" change alors son fusil d'épaule: en décembre 2003, il crée la surprise, une nouvelle fois, en annonçant le démantèlement de ses programmes d'armes de destruction massive, dont il niait jusque-là l'existence. Il avait auparavant reconnu la responsabilité libyenne dans l'attentat de Lockerbie, livrant dès 1999 deux responsables présumés. Le retour dans le giron de la communauté internationale suit.

    Le régime de Kadhafi rentre en grâce, après avoir versé des milliards de dollars de compensation aux familles de victimes des attentats, dont celui du DC10 d'UTA, pour obtenir en 2005 la levée des sanctions qui pesaient contre lui. Tripoli change alors de visage: les sociétés pétrolières étrangères s'y bousculent, comme les banques internationales et d'autres entreprises occidentales, sans compter les chinoises.

    Redevenu fréquentable, Kadhafi n'en continue pas moins de multiplier excentricités et chantages cruels. Ses "Amazones", gardes du corps éthiopiennes, son infirmière ukrainienne, son physique de plus en plus improbable derrière ses lunettes noires, ses gandouras flottantes, robes brunes de bédouin ou uniformes chamarrés, ses tentes et son lait de chamelle, et son comportement excentrique lors de ses visites officielles à l'étranger, où il nargue l'Occident en contraignant les chefs d'Etat étrangers à lui passer ses moindres caprices...

    C'est ainsi qu'il plante sa vaste tente à Paris dans le parc de l'hôtel de Marigny, la résidence d'accueil des hôtes étrangers de la France, en décembre 2007, à l'issue de l'affaire des infirmières bulgares et du médecin palestino-bulgare.

    Accusés d'avoir délibérément inoculé le SIDA à des enfants libyens, condamnés à mort et emprisonnés pendant plus de huit ans, ces professionnels de santé étaient devenus des pions dans un interminable feuilleton en forme de chantage d'Etat, jusqu'à ce qu'ils soient remis en liberté en juillet 2007 grâce à une médiation de la France. Le lendemain, le président français Nicolas Sarkozy se rend à Tripoli pour "aider la Libye à réintégrer le concert des nations".

    Fréquentable, Kadhafi ne le restera pas longtemps quand il commence à réprimer dans le sang les manifestations qui ont commencé à la mi-février dans l'est de la Libye. "Je mourrai en martyr!", hurle-t-il le 22 février, dans un fiévreux discours diffusé par la télévision libyenne. Il vocifère encore les jours suivants, accusant Al-Qaïda de manipuler et droguer la jeunesse et appelant ses partisans à se écraser les manifestants.

    Mais l'insurrection progresse sur Tripoli, avant d'être repoussée par les forces du régime qui avancent jusqu'aux portes de Benghazi, la deuxième ville du pays, fief de l'insurrection. La communauté internationale intervient alors pour éviter un bain de sang: après l'adoption d'une résolution des Nations unies, une coalition emmenée par la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis lance une opération aérienne le 19 mars. Soutenus par des missiles Tomahawk américains, l'aviation franco-britannique bombarde les forces pro-Kadhafi qui battent en retraite. L'OTAN prend le relais de la mission à la fin du mois.

    Kadhafi doit partir, préviennent les Occidentaux. Mais il faudra encore plusieurs mois avant que le régime ne vacille et que les insurgés ne regagnent du terrain. Finalement, le 20 août, la rébellion lance l'offensive sur Tripoli, où des quartiers se soulèvent et la capitale tombe le 21. Deux fils du raïs, Saïf al-Islam et Mohammed sont capturés. D'autres membres de la famille, dont son épouse, Safia, ses fils Mohammed et Hannibal, ainsi qu'Aïcha, sa fille, se réfugient en Algérie.

    Reconnu comme légitime par la communauté internationale, le Conseil national de transition (CNT), l'exécutif formé par l'insurrection, prend le pouvoir en Libye. Mais le Guide, lui, demeure introuvable. Dénonçant une "mascarade", il continue dans des messages audio d'appeler la population à se révolter contre le CNT, tandis que ses derniers partisans résistent encore, notamment à Bani Walid et Syrte, sa ville. C'est là que l'ancien maître de Tripoli est retrouvé mort jeudi, après la chute de son dernier bastion. AP

    nc/sb/st/v

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde...revisible.html

    Galerie de photos:

    http://www.foreignpolicy.com/qaddafi_files

    Avec des chefs d'État sur quatre décennies

    L'album de famille Kadhafi

    La machine de guerre

    Trafiquant d'armes

    Le jeune Kadhafi

    En images: Kadhafi et son style décalé

    Comment


    • #3
      Re: La Libye sous Mouammar Kadhafi - chronologie et galerie de photos

      Qu'est devenu le clan Kadhafi?

      Deux ans après la chute du dictateur libyen Mouammar Kadhafi, le point sur la situation de ses enfants et des anciens hauts dignitaires du régime. Dernière mise à jour: 19 septembre 2013.

      Voir l'infographie en suivant le lien:

      http://info.rts.ch/carteanimee/nouve...ankadhafi.html

      Comment

      Working...
      X