Announcement

Collapse
No announcement yet.

Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

    Israël tue le chef militaire du Hamas et annonce une opération armée à Gaza

    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 14.11.2012 à 15h47 • Mis à jour le 15.11.2012 à 07h49


    Israël menait jeudi 15 novembre un deuxième jour d'offensive contre les groupes armés dans la bande de Gaza. Une frappe aérienne a provoqué la mort de trois militants palestiniens, a-t-on appris de sources médicales. Interrogée par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé sans autre détail qu'"il y a eu une attaque aérienne contre un objectif dans le sud" de l'enclave.

    Selon les Brigades Ezzedine Al-Qassam, branche armée du Hamas, les trois hommes visés jeudi matin faisaient partie de ses membres et ont été tués alors qu'ils circulaient sur une moto-taxi.

    La veille, le chef militaire du Hamas avait été mortellement touché par une frappe aérienne israélienne.

    Ahmad Jabari, responsable de la branche armée des brigades Ezzeddine Al-Kassam, est mort dans son véhicule, ainsi que son assistant, Mohammed Hams. C'est l'officier le plus haut gradé à être assassiné dans un raid depuis l'offensive israélienne à Gaza il y a quatre ans. Il avait fait l'objet de nombreuses tentatives d'assassinat israéliennes dont un raid aérien en 2004, au cours duquel son fils aîné, son frère et plusieurs de ses cousins avaient perdu la vie.

    /.../

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/...0453_3218.html

  • #2
    Trois israéliens tués par une roquette tirée depuis Gaza

    Trois israéliens tués par une roquette tirée depuis Gaza

    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 15.11.2012 à 08h17 • Mis à jour le 15.11.2012 à 10h16

    Galerie de photos
    1 sur 9
    Une frappe aérienne israélienne dans la bande de Gaza a provoqué jeudi la mort de trois militants palestiniens, au deuxième jour d'une offensive d'Israël contre les groupes armés. Ces morts portent à 11 tués et 100 blessés le nombre des victimes palestiniennes de l'opération menée depuis mercredi.

    Crédits : REUTERS/SUHAIB SALEM
    Des dizaines de roquettes ont été tirées, jeudi 15 novembre depuis la bande de Gaza. L'une d'elle a frappé un immeuble dans la ville isrélienne de Kyriat Malachi, tout près de l'enclave, à 25 km au nord de Gaza, tuant trois personnes, rapportent les médias israéliens qui ont diffusé des images d'un bâtiment touché de plein fouet par un projectile.
    Il s'agit des premières victimes israéliennes depuis le début, la veille, d'une vaste offensive aérienne, contre le territoire palestinien tenu par les islamistes du Hamas. Les raids israéliens qui ont tué mercredi le chef militaire du Hamas, Ahmed Jabari ont continué jeudi. L'Etat hébreu a menacé d'envoyer ses troupes au sol dans le territoire côtier.

    Ces tirs interviennent au deuxième jour de l'opération militaire israélienne "Pilier de la Défense" contre les groupes armés dans la bande de Gaza. La police a fait état de salves de roquettes tombant sans discontinuer sur le sud d'Israël, notamment sur les villes d'Ashdod, Ashkelon, Gan Yavné, Kyriat Gat et Beersheva, la capitale de Néguev, à 40 km du territoire palestinien, causant des dégâts matériels.

    /.../

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/...0749_3218.html

    Comment


    • #3
      Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

      MONDE

      Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

      14 novembre 2012 à 21:56

      PHOTO
      Le nord de la Bande de Gaza après des frappes israéliennes, dans la nuit du 14 au 15 novembre. (Photo Darren Whiteside. Reuters)

      Le chef militaire du Hamas a été tué au cours des opérations d’hier, les plus importantes depuis 2009.

      Par JEAN-PIERRE PERRIN

      /.../

      Ces opérations sont les plus importantes depuis la guerre de 2009. Si l’on en croit un porte-parole, elles pourraient être suivies d’une opération terrestre. Des dizaines de chars sont d’ores et déjà stationnés à l’extérieur de Gaza, près de la barrière de sécurité entre Israël et le territoire palestinien. Nombre d’observateurs doutent cependant que l’armée israélienne s’engage dans une offensive terrestre - qui risquerait de lui coûter des hommes - avant le scrutin législatif du 22 janvier. En revanche, une série intense de bombardements n’est pas à exclure, d’autant plus qu’elle interviendrait en pleine campagne électorale, d’où des déclarations particulièrement va-t-en-guerre de certains leaders israéliens.

      Ce nouveau cycle de violences a commencé le week-end dernier, au cours duquel 7 Palestiniens - 4 civils et 3 combattants - ont été tués, et 35 autres blessés. En face, ce sont 8 Israéliens qui ont été blessés, dont 4 soldats. Les hostilités avaient éclaté samedi après un tir de missile antichar contre une Jeep de l’armée israélienne, à la lisière de la bande de Gaza, revendiqué à la fois par le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, gauche nationaliste) et les brigades Salah ad-Din, aile militaire du groupe radical Comité de résistance populaire.

      /.../

      http://www.liberation.fr/monde/2012/...e-raids_860560

      Comment


      • #4
        Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

        Suivi en direct du Figaro:

        http://www.lefigaro.fr/international...hamas-gaza.php

        Carte de la bande de Gaza dans Le Monde

        http://israelpalestine.blog.lemonde....ipboard01-177/

        Comment


        • #5
          Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

          EXTRAIT:

          Le chef des opérations militaires du Hamas, Ahmad Jaabari, a été tué mercredi à Gaza par un raid de l'armée israélienne qui a lancé une opération contre les groupes armés du territoire palestinien.

          Plusieurs dizaines de raids israéliens ont ensuite frappé la bande de Gaza, faisant au total huit morts, dont Ahmad Jaabari, ainsi que deux mineurs et une femme, et 88 blessés, selon des sources médicales.

          Le représentant palestinien à l'ONU a fait état quant à lui d'au moins 9 morts.

          http://www.lapresse.ca/actualites/qu...8_accueil_POS2

          Comment


          • #6
            Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

            Publié le 14 novembre 2012 à 22h24 | Mis à jour le 14 novembre 2012 à 22h24

            Gaza: le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit d'urgence

            Conseil de sécurité des Nations unies | Hamas | Organisation des Nations Unies | Diplomatie
            Agence France-Presse
            New York
            Le Conseil de sécurité des Nations unies a entamé mercredi soir une réunion d'urgence pour discuter des tensions grandissantes entre Israël et Palestiniens dans la Bande de Gaza, a-t-on appris auprès de diplomates.

            Au cours de cette réunion à huis clos, les 15 membres du Conseil de sécurité entendront les représentants des délégations israélienne et palestinienne, selon ces diplomates.

            L'Égypte avait demandé cette réunion après une vingtaine de raids israéliens sur la bande de Gaza dans lesquels le chef militaire du Hamas a été tué. Le représentant palestinien auprès de l'ONU, Riyad Mansour, a affirmé que 9 personnes au moins avaient été tuées.

            Les ambassadeurs des pays arabes ont indiqué qu'ils voulaient que le Conseil condamne Israël.

            /.../

            Soutien américain

            Dans le cadre de cette réunion, l'ambassadrice des États-Unis à l'ONU Susan Rice a fermement soutenu la riposte militaire d'Israël aux attaques des Palestiniens du Hamas.

            /.../

            http://www.lapresse.ca/international...7_article_POS3

            Comment


            • #7
              Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids



              Publié le 14 novembre 2012 à 20h05 | Mis à jour le 14 novembre 2012 à 20h05

              Raids sur Gaza: le Canada assure Israël de son soutien

              Hamas | Organisation des Nations Unies | John Baird | Actes de terrorisme
              Agence France-Presse
              Ottawa

              Le Canada, proche allié d'Israël, a assuré mercredi l'État hébreu de son soutien alors que ce dernier a lancé des raids meurtriers contre des groupes armés établis dans la bande de Gaza, tuant notamment le chef militaire du Hamas.

              «Nous croyons fondamentalement qu'Israël a le droit de se défendre et de défendre ses citoyens contre les menaces terroristes», a déclaré le Ministre des Affaires étrangères, John Baird, dans un communiqué.

              /.../

              http://www.lapresse.ca/actualites/qu...8_accueil_POS2

              Comment


              • #8
                Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                L'armée israélienne autorise le rappel de 30 000 réservistes

                Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 15.11.2012 à 08h17 • Mis à jour le 16.11.2012 à 07h47


                Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a approuvé, jeudi 15 novembre, le rappel de jusqu'à 30 000 réservistes, susceptibles d'être mobilisés à tout moment, a annoncé le porte-parole de l'armée. "Nous sommes en train d'étendre la campagne" à Gaza, a déclaré à la télévision israélienne le porte-parole, le général Yoav Mordechaï, ajoutant que le ministre de la défense venait "sur demande de l'armée de rappeler 30 000 soldats", mobilisables immédiatement.

                Cette annonce est faite alors que pour la première fois depuis 1991 des roquettes sont tombées dans l'agglomération de Tel-Aviv. L'une d'elles s'est échouée en fin d'après-midi au large de Jaffa, sans faire de blessé. L'attaque a été revendiquée par la branche armée du Djihad islamique, les Brigades Al-Qods.


                Un peu plus tôt, un autre projectile s'était écrasée à 15 km au sud-est de Tel-Aviv, sans faire de blessé ni de dégât majeur, selon l'armée israélienne. D'après les experts, le projectile pourrait être une roquette Fajr 5, de fabrication iranienne, d'une portée maximale de 75 km.

                Trois morts à Kyriat Malachi
                Une autre roquette a frappé un immeuble dans la ville israélienne de Kyriat Malachi, tout près de l'enclave, à 25 km au nord de Gaza, tuant trois personnes, rapportent les médias israéliens qui ont diffusé des images d'un bâtiment touché de plein fouet par un projectile.

                Il s'agit des premières victimes israéliennes depuis le début, la veille, d'une vaste offensive aérienne contre le territoire palestinien tenu par les islamistes du Hamas. Les raids israéliens qui ont tué mercredi le chef militaire du Hamas, Ahmed Jabari, ont continué jeudi. L'Etat hébreu a menacé d'envoyer ses troupes au sol dans le territoire côtier.

                Ces tirs se produisent au deuxième jour de l'opération militaire israélienne "Pilier de la défense" contre les groupes armés dans la bande de Gaza. La police a fait état de salves de roquettes tombant sans discontinuer sur le sud d'Israël, notamment sur les villes d'Ashdod, d'Ashkelon, de Gan Yavné, de Kyriat Gat et de Beersheva, la capitale de Néguev, à 40 km du territoire palestinien, causant des dégâts matériels.

                Raid sur Gaza
                L'armée israélienne a mené jeudi soir des raids aériens intensifs sur la bande de Gaza, peu de temps après le tir de deux missiles sur l'agglomération de Tel-Aviv, ont annoncé des sources palestiniennes et israéliennes. Ces raids ont fait trois morts et cinq blessés, selon des sources médicales palestiniennes. L'armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir attaqué pendant une heure environ soixante-dix sites souterrains de lancement de roquettes.

                Lire l'éditorial du "Monde" : Tragique scénario à Gaza

                Plus tôt dans la journée, trois Palestiniens ont été tués lors d'un raid aérien à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Ils appartenaient aux Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, selon un communiqué de cette organisation. Deux autres Palestiniens ont été tués lors d'un raid sur le nord de la bande de Gaza.

                /.../

                http://www.lemonde.fr/proche-orient/...0749_3218.html

                Comment


                • #9
                  Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                  Galerie de photos:

                  http://quebec.huffingtonpost.ca/2012...#slide=1762006

                  Comment


                  • #10
                    Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                    Israël: feu vert du cabinet à la mobilisation de 75.000 réservistes


                    JERUSALEM - Le gouvernement israélien a autorisé vendredi soir la mobilisation de 75.000 réservistes de l'armée dans le cadre de son opération contre les groupes armés palestiniens de Gaza, a annoncé la télévision israélienne.

                    Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion à Tel Aviv du cabinet de sécurité du gouvernement Netanyahu, constitué des neuf principaux ministres, a précisé la deuxième chaîne de télévision.

                    /.../

                    Jeudi, le ministre de la Défense, Ehud Barak, avait déjà approuvé le rappel d'un contingent pouvant aller jusqu'à 30.000 réservistes, susceptibles d'être mobilisés à tout moment, alors que les dirigeants israéliens font planer la menace d'une offensive terrestre contre la bande de Gaza.

                    /.../

                    Et l'armée a bloqué vendredi soir toutes les routes principales autour de la bande de Gaza, annonçant qu'elles se trouvaient désormais dans une zone militaire fermée.

                    /.../

                    L'aviation israélienne a largué sur Gaza vendredi 12.000 tracts appelant les civils à s'éloigner des activistes du Hamas, a déclaré un porte-parole militaire.

                    /.../


                    (©AFP / 16 novembre 2012 21h51)

                    http://www.romandie.com/news/n/_Isra...1120122154.asp

                    Comment


                    • #11
                      Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                      Hamas-Israël : des drames humains au cœur du conflit

                      Mots clés : Hamas, Israël, Gaza

                      Par lefigaro.fr

                      Mis à jour le 16/11/2012 à 16:10 | publié le 16/11/2012 à 15:10 Réactions (28)
                      EN IMAGES - Depuis mardi, plus de 20 personnes sont mortes, dont des enfants, au cours des affrontements armés.

                      Galerie de photos

                      http://www.lefigaro.fr/international...du-conflit.php

                      Comment


                      • #12
                        Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                        Israël détruit le siège du gouvernement du Hamas

                        Mise à jour le samedi 17 novembre 2012 à 11 h 35 HNE
                        | Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters

                        Colonne de fumée à Gaza après un bombardement israélien Photo : AFP/Jack Guez
                        Israël cible les symboles du pouvoir du Hamas à Gaza, samedi, alors que la perspective d'une offensive terrestre d'envergure par l'armée israélienne semble de plus en plus crédible.

                        Après la mort dans une attaque du chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari, c'est le quartier général du gouvernement du Hamas qui a été visé par les tirs aériens samedi. La destruction du bâtiment est totale.

                        L'armée israélienne a confirmé l'information, à l'aube du quatrième jour de l'offensive nommée « Pilier de défense » par Israël. Elle a ajouté que les frappes ont visé 180 cibles, des « sites terroristes » dans la nuit de vendredi à samedi.

                        Selon des sources médicales à Gaza, dix Palestiniens sont morts lors des attaques de samedi matin et des dizaines d'autres ont été blessées.

                        Une frappe a touché la maison du ministre de l'Intérieur, Ibrahim Salah, dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza. Le quartier général de la police du Hamas, l'Université islamique et le stade Palestine, la principale enceinte sportive de Gaza, ont tous également été endommagés par des tirs.

                        Le Hamas a publié un communiqué, indiquant que le parti islamiste qui règne sur la bande de Gaza n'avait pas l'intention de se sauver malgré l'agression.

                        Depuis le lancement de l'opération militaire israélienne, 43 personnes - 40 Palestiniens et trois Israéliens - sont morts et plus de 400 autres, dont environ 385 Palestiniens, ont été blessées.

                        /.../

                        http://www.radio-canada.ca/nouvelles...l-samedi.shtml

                        Comment


                        • #13
                          Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                          Israël-Hamas : la nouvelle équation

                          LE MONDE | 18.11.2012 à 11h29
                          Par Benjamin Barthe

                          La nouvelle opération israélienne contre la bande de Gaza, baptisée "Pilier de défense", a débuté comme un parfait remake de la précédente, nommée "Plomb durci". Comme en décembre 2008, c'est par une opération d'intoxication, incitant le Hamas à se découvrir, qu'Israël a ouvert les hostilités.

                          A l'époque, le mouvement islamiste avait été abusé par les fuites savamment orchestrées par le gouvernement d'Ehoud Olmert, alors premier ministre, qui indiquaient que la décision d'attaquer, en représailles à des tirs de roquettes, avait été renvoyée à une réunion programmée le dimanche 28 décembre. La direction islamiste avait alors ordonné à ses hommes de reprendre leur routine et c'est ainsi qu'une quarantaine d'aspirants policiers avaient été tués le 27 décembre dans le bombardement surprise d'une caserne de Gaza.

                          À QUI LA FAUTE ?

                          Mercredi 14 novembre, Ahmed Jabari, le chef militaire du Hamas, a été dupé par une opération de diversion similaire : l'insouciance affichée par le premier ministre Benyamin Nétanyahou et son ministre de la défense Ehoud Barak, en tournée sur le plateau du Golan, l'ont visiblement persuadé que son ennemi était prêt à respecter la trêve négociée deux jours plus tôt par l'Egypte, en réponse à une série de bombardements croisés. Erreur fatale. Sitôt sorti de sa planque, le "général", comme l'appellent les Gazaouis, était fauché par un tir de missile.

                          A qui la faute pour ce nouveau round de violences ? La tendance dominante, aujourd'hui comme hier, consiste à incriminer le Hamas, coupable d'être débordé par quelques boutefeux, en son sein ou chez ses rivaux du Djihad islamique. Cette approche fait remonter les prémices de l'offensive "Pilier de défense" au 10 novembre, date à laquelle quatre soldats israéliens ont été blessés par une roquette anti-tank, tirée contre leur jeep, en lisière de Gaza. Mais dans l'interminable vendetta qui oppose le Hamas à Tsahal, le maniement de la chronologie est un art délicat. Deux jours avant cette attaque, le 8 novembre, ce sont les forces israéliennes qui avaient provoqué les groupes armés palestiniens en pénétrant dans la bande de Gaza. L'incursion, qui venait rompre une période de calme de deux semaines, s'était soldée par la mort d'un enfant de 12 ans, tué en plein match de football.

                          Coïncidence ? C'est une intrusion israélienne du même genre, le 4 novembre 2008, qui avait mis un terme à la trêve en place depuis cinq mois dans la bande de Gaza et avait déclenché le cycle d'attaques et de contre-attaques qui avait fini par déboucher sur l'offensive "Plomb durci". Ultime similitude : ces deux incursions se sont déroulées, en 2008 comme en 2012, dans le contexte d'une élection présidentielle américaine focalisant l'attention des médias.

                          DES DÉGÂTS COLLATÉRAUX LIMITÉS

                          /.../

                          http://www.lemonde.fr/proche-orient/...2248_3218.html

                          Comment


                          • #14
                            Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                            Israël-Gaza : vers une trêve ?

                            Par Charles Carrasco avec agences
                            Publié le 19 novembre 2012 à 22h09
                            Mis à jour le 19 novembre 2012 à 22h18

                            L'ESSENTIEL - Au 6e jour de l'opération israélienne, la barre des 100 morts palestiniens a été franchie.

                            Un bilan humain très lourd. Le premier Palestinien en Cisjordanie, région jusque-là épargnée par les affrontements, est mort lundi des suites de ses blessures. Les bombardements aériens israéliens ont fait au moins 28 morts lundi dans la bande de Gaza, portant à plus de 100 le nombre de Palestiniens tués depuis mercredi après-midi, début de l'opération militaire israélienne. Trois Israéliens sont morts depuis le lancement des hostilités.
                            ...
                            Israël examine cette trêve. Le cabinet de sécurité du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou s'est réuni lundi soir pour examiner une proposition égyptienne de trêve avec les groupes armés palestiniens de Gaza, a indiqué la radio publique. Israël souhaiterait qu'une trêve de 24 à 48 heures soit observée afin que les parties puissent élaborer les termes d'un cessez-le-feu. Selon la télévision israélienne, Benjamin Netanyahou serait enclin à approuver le document présenté par l'Egypte et un cessez-le-feu serait en vue dans les 24 heures.
                            ...

                            Article complet:
                            http://www.europe1.fr/International/...treve-1317277/
                            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                            -Nelson Mandela

                            Comment


                            • #15
                              Re: Palestiniens et Israéliens sur la corde raids

                              Le printemps arabe limite la marge de manoeuvre d'Israël

                              Créé le 20-11-2012 à 12h45 - Mis à jour à 12h45

                              Nouvel Observateur
                              par Paul Taylor

                              PARIS (Reuters) - La nouvelle donne née du printemps arabe réduit sensiblement la marge de manoeuvre diplomatique d'Israël dans les négociations en vue d'un cessez-le-feu avec le Hamas mais l'Etat hébreu peut compter sur sa technologie militaire pour limiter les pertes humaines sur son territoire.

                              Le paysage régional a radicalement changé depuis l'opération "Plomb durci" lancée par l'armée israélienne contre la bande de Gaza en décembre 2008 - janvier 2009 qui s'était soldée par la mort de 1.400 Palestiniens et 13 Israéliens et avait donné lieu à une intervention terrestre de Tsahal.

                              Les soulèvements populaires du printemps arabe ont entre temps porté au pouvoir en Egypte les Frères musulmans, proches du Hamas qui contrôle la bande de Gaza, et les islamistes d'Ennahda en Tunisie.

                              "Le Hamas a estimé que le printemps arabe lui offrait de nombreux avantages et opportunités et il tente de capitaliser dessus pour changer les règles du jeu avec Israël et modifier sa relation avec l'Egypte", explique Yezid Sayigh, un chercheur associé à l'Institut Carnegie du Moyen-Orient à Beyrouth.

                              Le bouleversement de l'équilibre régional complique toute offensive terrestre israélienne dans l'enclave palestinienne et pourrait permettre au Hamas de contraindre Israël à assouplir le blocus imposé à la bande de Gaza depuis 2007, poursuit le chercheur.

                              L'Etat hébreu doit également composer avec l'hostilité croissante de la Turquie à son égard. Quant aux alliés américains, l'administration Obama a soutenu le printemps arabe et a réduit sa politique interventionniste au Moyen Orient.

                              "Le contexte régional est très différent de ce qu'il était il y a trois ou quatre ans", souligne Oded Eran, un ancien haut diplomate israélien et chercheur associé à l'Institut israélien d'études pour la sécurité nationale. "Cela pèse fortement sur les marges de manœuvre d'Israël, tant sur le plan militaire que diplomatique."

                              DÉMONSTRATION DE FORCE

                              /.../

                              ROLE CLEF DE L'ÉGYPTE

                              Le président égyptien, qui s'est d'ores et déjà distingué de son prédécesseur Hosni Moubarak en envoyant son Premier ministre manifester son soutien au Hamas à Gaza et dont le rôle sera prépondérant, a également prévenu qu'une offensive terrestre israélienne dans l'enclave palestinienne serait inacceptable.

                              /.../

                              "Le conflit de Gaza montre qu'à partir de maintenant, l'équilibre politique est peut-être plus important que l'équilibre militaire", estime Sayigh.

                              Les autorités américaines, qui défendent le droit d'Israël à se défendre contre les tirs de roquettes, estiment de leur côté qu'il serait "préférable" d'éviter une offensive terrestre israélienne sur la bande de Gaza, susceptible de susciter l'indignation de la communauté internationale.

                              Marine Pennetier pour le service français, édité par Agathe Machecourt

                              http://tempsreel.nouvelobs.com/monde...-d-israel.html

                              Comment

                              Working...
                              X