Iran: forte présence policière à Téhéran, tentatives de rassemblements

TEHRAN - Les forces de l'ordre se sont déployées dimanche dans le centre de Téhéran et sont intervenues pour disperser des tentatives de rassemblements de l'opposition sur les principales places et avenues de la capitale, ont rapporté plusieurs sites d'opposition et des témoins.
L'agence Fars, proche du gouvernement, a en revanche affirmé que la situation était "totalement calme" dans la capitale.

Les correspondants de la presse étrangère n'ont pas le droit de se rendre sur place pour couvrir les manifestations, selon une interdiction en vigueur depuis le début des manifestations antigouvernementales déclenchées par la réelection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.
Selon les sites Kaleme et Sahamnews, des rassemblements sont intervenus dans l'après-midi sur plusieurs places et avenues du centre de Téhéran, où les manifestants lançaient des slogans "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand).

Les forces anti-émeutes et les miliciens islamistes, déployés en masse selon des témoignages parvenus à l'AFP, sont intervenus pour tenter d'empêcher ces rassemblements. Ils ont parfois fait usage de gaz lacrymogène, ont indiqué les sites d'opposition en évoquant un jeu du "chat et de la souris" entre police et manifestants.

Les autorités ont notamment fait intervenir massivement, comme à chaque manifestation, des policiers et miliciens en moto "pour intimider la population et empêcher la formation d'importants rassemblements", selon Kaleme.

Sahamnews a fait état de rassemblements d'opposants à Ispahan (centre) et Chiraz (sud).

/.../

http://www.romandie.com/infos/news2/...7.ns1x5ecb.asp