Announcement

Collapse
No announcement yet.

En Irak, la cité parthe de Hatra détruite par les djihadistes

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • En Irak, la cité parthe de Hatra détruite par les djihadistes

    En Irak, la cité parthe de Hatra détruite par les djihadistes

    LE MONDE | 09.03.2015 à 10h45 • Mis à jour le 09.03.2015 à 17h43 | Par Florence Evin



    image: http://s2.lemde.fr/image/2015/03/09/...5bfae19216.jpg
    Le grand temple Shamash Maran, dédié au Soleil, à Hatra, avant les attaques. LAM DUC HIEN
    Samedi 7 mars, à l’aube, le groupe djihadiste Etat islamique s’est attaqué à Hatra, l’antique cité parthe en pierre de taille, dont les vestiges spectaculaires vieux de deux mille ans s’épanouissent sur trois cent vingt-quatre hectares. Selon le ministère irakien des antiquités et du tourisme, un habitant du secteur aurait entendu, venant du site, une puissante explosion. D’autres témoins parlent de destructions et de pillages.

    « Nous n’avons pas plus de détails, précise Fareed Yasseen, ambassadeur d’Irak en France. Il faudrait trouver un moyen de sécuriser le site dans l’immédiat. » Les remparts qui cernent cette ville sont-ils encore debout, comme les grands temples à fronton et colonnades ? La question reste sans réponse. La cité antique fut le premier site irakien à être inscrit, en 1985, sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, au titre des biens culturels à valeur universelle. « La destruction de Hatra marque un tournant dans l’effroyable stratégie de nettoyage culturel en cours en Irak », s’alarme Irina Bokova, directrice générale de l’organisation onusienne.

    Cette attaque survient après le saccage, jeudi 26 février, du Musée de Mossoul, deuxième ville d’Irak située à 110 kilomètres au nord de Hatra. Et après les attaques, jeudi 5 mars, contre le site assyrien de Nimroud, entre Mossoul et Hatra. Une escalade dans les destructions à laquelle s’attendait la communauté scientifique. « La lenteur du soutien international à l’Irak encourage les terroristes à commettre de nouveaux crimes, à détruire et à piller… », déclare Qaïs Hussein Rachid, ministre des antiquités et du tourisme irakien.

    Carrefour caravanier stratégique

    « Hatra est une cité magnifique des franges du désert, au carrefour des routes caravanières », témoigne Béatrice André-Salvini, conservatrice en chef du patrimoine, qui a dirigé pendant dix ans le département des antiquités orientales du Louvre. « Les vestiges d’Hatra [Ier siècle av. J.-C.- Ier siècle ap.J.-C.] en pierre de taille, sur des hauteurs considérables, sont uniques dans la région. Certains grands temples mesurent plus de quinze mètres de haut », précise la spécialiste qui a sillonné l’ancienne Mésopotamie, laquelle correspond aux frontières actuelles de l’Irak avec l’extrême sud de la Syrie.
    Les premières fouilles, entamée par l’Allemand Walter Andrae, avant la première guerre mondiale, ont été poursuivies, en 1951, par les deux grands archéologues irakiens, Fouad Safar et Ali Mustafa. « Le siterestauré et entretenu par les Irakiens était en bon état », ajoute Mme André-Salvini.
    La cité arabe de l’Empire parthe avait été fondée par des tribus bédouines d’Arabaya, « le pays des Arabes ». Carrefour caravanier stratégique, Hatra contrôlait la route de la soie vers l’est, jusqu’en Inde et en Chine. S’y échangeaient soieries, porcelaines, parfums, pierres précieuses, bois rares, encens, etc. Remontant le Tigre en bateau, les marchands poursuivaient le périple à dos de chameau, jusqu’à Antioche (Turquie).

    /.../


    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2...HTreuLLHBRb.99

  • #2
    L’Etat islamique met en scène la destruction de la cité antique d’Hatra

    Le Monde.fr | 04.04.2015 à 20h43 • Mis à jour le 05.04.2015 à 00h15 | Par Florence Evin



    image: http://s2.lemde.fr/image/2015/04/04/...2efa8788a6.jpg
    L’organisation Etat islamique (EI) a mis en ligne, samedi 4 avril, une vidéo montrant ses soldats djihadistes à l’œuvre dans la destruction de la cité antique d’Hatra (1er siècle av. J.-C. – 1er siècle ap. J.-C.), en Irak, pays dont les frontières actuelles correspondent à celles de l’ancienne Mésopotamie. Cette vidéo de plus de sept minutes porte le titre : « Gouvernorat de Dijlah » (le Tigre, en arabe, fleuve qui baigne la région). Elle est signée : « Bureau de communication de l’Etat Islamique ; année 1436 [de l’Hégire, soit 2015, selon notre calendrier] ».

    /.../


    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/...2SwwZozRV9O.99

    Comment


    • #3
      Voir aussi: http://www.publico.es/internacional/...-destruye.html

      Comment

      Working...
      X