Announcement

Collapse
No announcement yet.

Centrafrique : 22 personnes tuées dans l'attaque d'un hôpital de MSF

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Centrafrique : 22 personnes tuées dans l'attaque d'un hôpital de MSF

    Centrafrique : 22 personnes tuées dans l'attaque d'un hôpital de MSF

    Le Point.fr - Publié le 28/04/2014 à 13:52 - Modifié le 28/04/2014 à 14:26

    Trois Centrafricains employés de l'organisation humanitaire Médecins sans frontières figurent parmi les victimes des ex-rebelles présumés de la Séléka.

    Vingt-deux personnes dont trois humanitaires de Médecins sans frontières (MSF) ont été tuées par des ex-rebelles présumés de la Séléka dans l'attaque d'un hôpital du nord-ouest de la Centrafrique, une zone dont les forces internationales ne contrôlent que les principales villes. "Des hommes armés assimilés aux ex-Séléka et aux Peuls ont attaqué samedi en fin d'après-midi un hôpital soutenu par MSF dans la région de Nanga Boguila (à 450 kilomètres au nord de Bangui), tuant au moins 22 personnes, parmi lesquelles trois Centrafricains employés de MSF, et faisant près d'une dizaine de blessés", a déclaré lundi un officier de la force africaine Misca.

    MSF Pays-Bas a confirmé la mort de ses trois collaborateurs. "La seule chose que nous pouvons confirmer, c'est la mort des trois membres de notre personnel à Nanga Boguila", a déclaré sans plus de détails Samuel Hanryon, porte-parole de l'ONG en Centrafrique.

    Selon l'officier de la Misca, "l'attaque a eu lieu alors que se tenait une réunion regroupant des représentants locaux et les employés de MSF (...) Les assaillants ont d'abord ouvert le feu sur un groupe de personnes fauchant quatre d'entre elles. Puis ils se sont dirigés vers l'hôpital où ils ont tué 15 autres personnes et trois membres du personnel de MSF." "Ils ont emporté des ordinateurs et de nombreux autres biens, fracassant des portes des locaux probablement en quête d'argent", a-t-il ajouté. En déroute, l'ex-rébellion Séléka a été au pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014. Depuis le départ forcé de son chef, l'ancien président Michel Djotodia, ses combattants écument plusieurs régions de la Centrafrique, notamment le Nord, que la force internationale peine à pacifier.
    ...
    http://www.lepoint.fr/monde/centrafr...1816938_24.php
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Centrafrique : 22 personnes tuées dans l'attaque d'un hôpital de MSF

    28.04.2014 - République centrafricaine

    Centrafrique: trois employés de MSF, tués à l’hôpital de Boguila

    16 civils non armés, dont trois employés locaux de MSF ont été tués lors d’un vol à main armée qui s’est produit samedi après-midi à l’hôpital de Boguila, un hôpital géré par MSF, au nord de la République centrafricaine (RCA).

    Suite...
    http://msf.ch/news/articles/detail/c...al-de-boguila/
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X