Announcement

Collapse
No announcement yet.

Côte d'Ivoire: la CPI s'intéresse aux violences post-électorales

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Côte d'Ivoire: la CPI s'intéresse aux violences post-électorales



    Côte d'Ivoire: la CPI s'intéresse aux violences post-électorales


    Un squelette dans une maison incendiée en avril 2011

    La Cour pénale internationale va enquêter sur les violences post-électorales en Côte d'Ivoire. Il s'agit de l'enquête sur les crimes commis fin 2010 durant les violents combats entre les pro-Gbagbo et les pro-Ouattara après l'élection présidentielle.
    Le procureur de la Cour pénale internationale a été autorisé, lundi, à enquêter sur des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre en Côte d'Ivoire, des crimes, qui auraient été commis par le camp de l'ex-président Laurent Gbagbo et le camp du président Alassane Ouattara, lors des violences qui ont suivies la présidentielle de novembre 2010.
    C'est le procureur Luis Moreno-Ocampo, qui avait formulé cette demande, fin juin.
    Plus de 3000 personnes ont été tuées lors des violences qui ont suivi le refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir, après le scrutin.
    D'après les juges de la CPI, des attaques ont été commises par les forces pro-Gbagbo contre la population civile à Abdijan et dans l'ouest du pays.
    Ils estiment que les forces pro-Ouattara ont mené des attaques contre la population civile, notamment dans l'ouest du pays, en mars 2011.


    /.../

    Lire en intégralité
Working...
X