Egypte : Moubarak blanchi de l'accusation de complicité de meurtre

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 29.11.2014 à 05h46 • Mis à jour le 29.11.2014 à 11h18

Des partisans de l'ancien président Hosni Moubarak saluent son acquittement samedi au Caire.

La justice égyptienne a abandonné, samedi 29 novembre, les charges de complicité de meurtre qui visaient l'ancien président Hosni Moubarak accusé d'avoir donné ordre de tirer sur les manifestants qui réclamaient son départ en 2011. La répression du soulèvement populaire avait fait 846 morts

L'ancien ministre de l'intérieur Habib el Adli et six conseillers sont également blanchis des accusations de complicité de meurtre. L'ex-dirigeant égyptien ainsi qu'un ancien ministre du pétrole sont par ailleurs acquittés des charges de corruption qui les concernaient pour avoir autorisé des exportations de gaz vers Israël.

M. Moubarak avait été transporté en hélicoptère de l'hôpital militaire du Caire, où il est incarcéré, au tribunal, installé dans une académie de police. L'ancien président ne serait toutefois pas libéré puisqu'il purge actuellement une peine de trois ans de prison pour une autre affaire de corruption.

/.../

http://www.lemonde.fr/afrique/articl...1417_3212.html