L'Égypte, entre révolution populaire et pouvoir militaire

Égypte : une intervention de l’armée contre les pro-Morsi fait 70 morts

Mise à jour il y a 13 minutes

PHOTO
Des partisans du président déchu Mohamed Morsi affrontent des policiers au Caire. Photo : AFP/STR

Au moins 70 personnes ont été tuées lors de l'intervention des forces de sécurité égyptiennes contre les campements installés dans le nord du Caire par des partisans du président déchu Mohamed Morsi, samedi matin.

Gehad El Haddad, porte-parole des Frères musulmans dont Mohamed Morsi était le candidat lors de l'élection présidentielle en 2012, a raconté que les violences se sont produites aux abords du sit-in que les pro-Morsi observent de manière continue depuis le 3 juillet près de la mosquée Rabaa Al-Adaouia.

« Ils ne tirent pas pour blesser, ils tirent pour tuer »
— Gehad El Haddad, porte-parole des Frères musulmans
L'antenne égyptienne de la chaîne de télévision Al-Jazeera a fait état de 120 tués et de plus de 4500 blessés.

Des journalistes sur place ont rapporté que des coups de feu continuaient à résonner plusieurs heures après le début de l'intervention des forces de l'ordre.

« J'ai essayé de convaincre les jeunes de se replier. En vain. Ils disent qu'ils sont prêts à payer avec leur sang et ils ne veulent pas se retirer », a déclaré Saad Al-Hosseini, membre de la confrérie.

« C'est la première tentative pour dégager (le quartier de) Rabaa Al-Adaouia », a-t-il ajouté.

Les Égyptiens divisés

Partisans et adversaires de Mohamed Morsi ont organisé vendredi de grands rassemblements réunissant chacun plusieurs centaines de milliers de personnes, signe d'une profonde division de la société égyptienne.

Les violences récurrentes qui endeuillent l'Égypte depuis la reprise en main menée par les soldats le 3 juillet ont fait plus de 200 morts.

/.../

http://www.radio-canada.ca/nouvelles...ed-morsi.shtml