Announcement

Collapse
No announcement yet.

Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

    Quelques repères concernant le mouvement des indignés

    À propos du livre de Stéphane Hessel "Indignez-vous!"

    "Estimant que les peuples se sentent mal dirigés, ils s'opposent désormais à leurs gouvernements, aspirant à un renouveau de la démocratie, assure Hessel, qui dit faire confiance à cette jeunesse en Espagne, qui saura se faire entendre."

    25/5 - Article de presse - http://www.actualitte.com/actualite/...ne-espagne.htm

    30/12 - Article de presse - http://www.lexpress.fr/actualite/soc...el_948929.html

    Liens avec la crise de 2008 et le printemps arabe:

    24/6- Article de presse - Les indignés de la terre

    Extrait:
    "Car, quatre mois après la chute du président Ben Ali, trois mois après celle d'Hosni Moubarak, la révolte a franchi le détroit de Gibraltar et arrive en Europe par le Sud. Faute de dictatures à abattre, l'insurrection prend, sur nos rivages, une forme différente, celle des "indignés". C'est la version light du printemps arabe. Un vieux monsieur, Stéphane Hessel, a lancé un appel, Indignez-vous ! (éd. Indigène, 2010), qui, dans sa version espagnole, a été préfacé par un autre vieux monsieur, José Luis Sampero, 94 ans. Mus, sans doute, par le respect dû au grand âge, les jeunes leur ont obéi."

    23/6 - Article de presse - Diplômés et indignés, une tendance mondiale

    Extrait:

    Dans quelle mesure cela est-il en relation avec les événements qui se passent au niveau mondial?

    J.P. : Depuis l’éclatement de la crise systémique et financière de fin 2008 nous assistons au développement inégal, mais croissant de mouvements de protestation dans différents pays du « nord » face aux réponses néolibérales qui sont données à la crise. Dans l’Union Européenne, nous avons les cas de la Grèce, de la France, de la Grande-Bretagne et du Portugal. Nous avons aussi le cas, jusqu’à maintenant exceptionnel, de l’Islande, qui, à travers deux référendums, a refusé le paiement de la dette générée par une banque privée qui a fait faillite en raison de son propre «aventurisme» spéculatif. C’est pour cela que nous avons aussi vu des slogans tels que «l’Espagne debout, c’est une Islande» ou «Nous voulons être islandais».

    Et, enfin, nous avons l’exemple de la révolte du monde arabe et du rôle joué par la jeunesse, à travers l’usage intensif et généralisé des nouvelles technologies de la communication. Sans doute cela a-t-il influé aussi sur nos propres réseaux sociaux qui se sont alors mis à préparer les mobilisations du 15mai passé.

    22/5 - Entrevue - http://alencontre.org/?p=2726

    En lien avec mai 68

    15/9 - Article de presse - Cette jeunesse qui veut un avenir Indignés ou révoltés, les jeunes descendent dans la rue. Comme en 1968 ? Pas tout à fait. Car ils sont loin de toute utopie, explique le sociologue Heinz Bude.

    En lien avec le mouvement alterglobaliste:

    23/5 - Article de presse - http://www.mouvements.info/La-revolt...e-s-notes.html

    Sur l'aspect européen du mouvement:

    10/8 =Article de presse - La contestation en Europe grandit sous des formes très variées

    30/5 - Article de presse -L'indignation en mouvement

    29/5 - Article de presse - Indignés : Juppé ne croit pas à un «été européen»

    22/5 - Article de presse - http://leplus.nouvelobs.com/contribu...-europeen.html

    21/5 - Article de presse - Les altermondialistes défilent contre le G8 au Havre (dans la même foulée)

    Une cartographie de la situation économique des jeunes en Europe:

    25/5 - Infographie du Monde - http://www.lemonde.fr/europe/infogra...6851_3214.html

    Réflexion sur la chaîne crisique globale:

    22/6 - Article de presse - Indignation et apocalypse temporairement paralysée

  • #2
    Re: Sur le mouvement des indignés

    À surveiller le 15 octobre


    15O: Les têtes raides à Lyon avec les "indignés" le 16 octobre
    04/10/2011 à 13h29 | 715 vues | 2 réactions

    /.../

    Depuis mi-mai, des mouvements d'indignés, même si on peut observer quelques différences entre les mouvements selon leur localité, se sont répandus, d'Espagne à la Grèce à partir du 25 mai, puis en Israel à partir de la mi juillet, avec là une particularité, les "indignés" israéliens manifestent contre la vie chère et réclament un état social, quand leurs homologues européens exigent l'étape supérieure: la réelle démocratie. Le mouvement s'est aussi étendu à partir du 17 septembre aux Etats-Unis, avec là encore une particularité, l'anticapitalisme.

    /.../

    Des milliers d'assemblées, de manifestations ont eu lieu sur toute a planète, permettant la mise en pratique de la démcoratie directe par des millions de personnes. Le mouvement a été dénigré et camouflé presque automatiquement par les médias, pourtant plus de 5 mois après son apparition, il est plus que jamais vivant et s'apprête à vivre une journée cruciale: le 15 octobre.

    Dès le mois de juin dernier, le movimiento 15M, los indignados, avaient lancé un appel mondial à faire dela journée du 15 octobre une journée mondiale de rassemblement et de protestations pour la démocratie réelle. Appel entendu, des centaines de rassemblements sont déjà prévu, partout sur la planète.

    /.../

    http://www.lepost.fr/article/2011/10...6-octobre.html

    Comment


    • #3
      Re: Sur le mouvement des indignés

      Canada
      Le mouvement «Occupy Wall Street» veut s’implanter

      Agence QMI
      09/10/2011 13h36

      MONTRÉAL – Des manifestations semblables à celles tenues récemment sur Wall Street, à New York, auront lieu samedi prochain dans plusieurs endroits du monde, et les grandes villes canadiennes n’y font pas exception.

      Des habitants de plus de 1000 villes de la planète participeront à cette grande journée de manifestation, sous le thème de l’occupation d’endroits stratégiques reliés au monde de la finance. Les manifestants veulent ainsi s’opposer à l’influence des multinationales sur la démocratie, aux abus du capitalisme financier et ses diverses conséquences néfastes sur la population.

      /.../

      Le mouvement s’étendra également en Europe, en Asie, en Australie et en Amérique du Sud. /.../


      http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanad...09-133652.html

      Comment


      • #4
        Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

        La planète des Indignés manifeste dans plus de 700 villes

        LEMONDE.FR | 15.10.11 | 08h30 • Mis à jour le 15.10.11 | 09h01

        Les "Indignés" de la planète manifestent samedi 15 octobre. De la City de Londres à Wall Street en passant par la Puerta del Sol de Madrid, des milliers de personnes vont exprimer leur mécontentement et demander de nouveau la "démocratie réelle" dans plus de 700 villes.

        Aujourd'hui, les revendications des "Indignés" sont les mêmes à l'échelle de la planète. Tous exigent une société "éthique", "plus démocratique" et où les préoccupations des sans grade seraient mieux prises en compte par les différents pouvoirs.

        De nationales, les revendications des "Indignés" sont devenues globales. Retour sur un mouvement qui ne cesse de prendre de l'ampleur.

        /.../

        http://www.lemonde.fr/societe/articl...ens_id=1584602

        Suivre le lien pour accéder à la carte interactive

        Comment


        • #5
          Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

          Le mouvement des indignés devient planétaire

          Mise à jour le samedi 15 octobre 2011 à 8 h 15 HAE

          Après un mois de contestation à Wall Street, le mouvement des indignés se transporte samedi dans des centaines de villes à travers le monde. Répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux, des citoyens manifestent pour dénoncer les excès du capitalisme qui, disent-ils, condamnent une partie de l'humanité à la pauvreté.

          Le réseau 15october.net a recensé des appels à manifester dans 951 villes de 82 pays.

          Nous ne sommes pas des marchandises entre les mains des politiciens et des banquiers qui ne nous représentent pas. Nous allons manifester pacifiquement, débattre et nous organiser jusqu'à obtenir le changement mondial que nous voulons.

          — United for Global Change (Unis pour un changement global)

          Des centaines de personnes ont marché à Auckland, en Nouvelle-Zélande, avant de se réunir sur une place de la ville où 3000 manifestants ont scandé des slogans au rythme des tambours.

          En Australie, quelque 2000 personnes - des représentants aborigènes, des syndicalistes et des militants communistes - se sont rassemblées à Sydney, devant la banque centrale du pays. Le coup d'envoi de cette journée de mobilisation a été donné à Melbourne, où 1000 protestataires étaient rassemblés dans le centre-ville.

          Des centaines de personnes ont aussi défilé à Tokyo pour réclamer plus d'équité et un meilleur partage des richesses.

          Dans des métropoles comme Londres ou Athènes, lieux de récentes émeutes, les autorités sont sur un pied d'alerte, même si les organisateurs insistent sur le caractère pacifiste du mouvement.

          /.../

          Selon certains analystes, l'efficacité de cette mobilisation reste toutefois à démontrer. « Il y a plus de sympathisants que de personnes qui manifestent réellement », souligne Mary Bossis, professeure à l'université grecque du Pirée. Malgré des situations de désespoir engendrées par les mesures d'austérité, ajoute-t-elle, il semble que l'étincelle qui lancerait un mouvement durable fait défaut.

          Radio-Canada.ca avec
          Agence France Presse et Reuters

          http://www.radio-canada.ca/nouvelles...es-monde.shtml

          Comment


          • #6
            Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

            "L'indignation du 15 octobre" en images

            Comment


            • #7
              Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

              Occupy Wall Street dans plusieurs villes

              Comment


              • #8
                Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

                La première "journée planétaire" des Indignés

                LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 15.10.11 | 18h01 • Mis à jour le 15.10.11 | 18h44

                De Madrid à New York, comme dans des centaines de villes à travers le monde, les "indignés" ont manifesté samedi contre la précarité liée à la crise et le pouvoir de la finance. "D'Amérique jusqu'en Asie, d'Afrique à l'Europe, les peuples se lèvent pour revendiquer leurs droits et réclamer une vraie démocratie", explique le manifeste du 15 octobre : "les puissances travaillent pour le bénéfice de quelques uns, ignorant la volonté de la grande majorité. Cette situation intolérable doit cesser".

                Cinq mois après l'apparition du mouvement le 15 mai à Madrid, les protestataires ont joué la carte symbolique en se rassemblant près des hauts lieux de la finance, comme le quartier des affaires de New York (occupé depuis près d'un mois par des "anti-Wall Street"), la City de Londres ou la Banque centrale européenne à Francfort. Mais dans l'ensemble, la mobilisation est restée relativement limitée et n'a pratiquement pas perturbé les grandes villes concernées.

                >> à suivre en direct et dans toutes les langues sur Twitter avec le mot clé #live15O

                >> lire notre récit sur l'origine du mouvement des Indignés


                Les protestataires italiens devant le Colisée, à Rome.AFP/MARIO LAPORTA
                À Rome, toutefois, les rassemblements ont dégénéré dans l'après-midi. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de canon à eau pour disperser les manifestants après une série d'incidents imputés par plusieurs témoins à des militants anarchistes des "black blocs". Près du Colisée, des affrontements ont éclaté entre la police et des manifestants qui jetaient des bouteilles et des pierres contre les forces de l'ordre.

                Quatre voitures ont été incendiées et le feu s'est propagé à un bâtiment situé à proximité. Des vitrines de magasins et de banques ont été brisées lors de ces incidents qui ont fait au moins un blessé. Selon l'agence de presse Ansa, des manifestants ont également saccagé des locaux du ministère de la Défense.

                À Madrid, cinq colonnes sont parties dans la matinée des quartiers périphériques pour refaire le chemin jusqu'à la Puerta del Sol, la place emblématique qu'ils avaient occupée pendant un mois au printemps, où ils prévoient de passer la nuit de samedi à dimanche. "Le problème, c'est la crise, révolte-toi", proclamait une grande banderole en tête de la marche partie de Leganes, à une quinzaine de kilomètres au sud de Madrid.

                En Espagne, un pays frappé par un chômage record de 20,89 %, la voix des "indignés", portée par un large soutien populaire, a su se faire entendre, notamment grace aux manifestations qui ont empêché ou retardé les expulsions de dizaines de propriétaires surendettés depuis le début de l'été.

                À Londres, des centaines "indignés" se sont rassemblés dans la City. Ils ont notamment écouté un discours du Julien Assange, fondateur de Wikileaks. "Je suis venu par solidarité avec les mouvements qui se déroulent dans le monde entier", confiait un enseignant sur place : "nous voulons qu'il y ait un peu de justice dans le système financier mondialisé".

                /.../

                http://www.lemonde.fr/crise-financie...ens_id=1584602

                Comment


                • #9
                  Re: Sur le mouvement des indignés - manifestations dans la non violence dans 1000 villes à travers le monde le 15 octobre

                  Dans 951 villes à travers 82 pays

                  Les «indignés» veulent un nouveau monde

                  le 16.10.11 | 01h00 Réagissez

                  951 villes dans le monde ont répondu hier à l’appel du mouvement américain Occupy Wall Street pour dénoncer la grande spéculation financière, la corruption, les inégalités sociales et la pauvreté.

                  Occupy Wall Street» (occupons Wall Street). Le mot d’ordre lancé par les «indignés» américains est désormais suivi à la lettre dans les cinq continents. Le temple mondial de la finance qu’abrite New York est secoué depuis un mois par des manifestations pacifiques hostiles à un système économique qui protège les grands banquiers et les barons de la spéculation boursière. Le New York Stock Exchange (NYSE), Bourse de New York, est sous haute surveillance. «Entre la sortie de métro et les 500 mètres qu’il faut marcher pour accéder au NYSE, les promeneurs sont encadrés par une armée de policiers. Ils sont une dizaine à chaque intersection et c’est sans compter l’omniprésence de policiers à cheval qui patrouillent au pas», rapporte l’envoyé spécial de l’agence canadienne Cyber Presse.

                  Un encadrement sécuritaire qui coûte à la ville de New York, d’après des journaux américains, près de 2 millions de dollars par jour ! Les citoyens américains en colère sont regroupés au Zuccotti Park, non loin de la Bourse de New York. Pour l’heure, il leur est strictement interdit de s’approcher du lieu sacré du capitalisme. Wall Street, une rue à Manhattan, est même fermée à la circulation automobile. Vendredi 14 octobre, la police a arrêté une quinzaine de protestataires qui voulaient marcher sur Wall Street. Le mouvement s’est étendu avec une incroyable rapidité à une trentaine de villes aux Etats-Unis : Denver, San Diego, Seattle, Los Angeles, Boston… «Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter», est le message désormais relayé dans 82 pays où des manifestations ont eu lieu hier.

                  Selon le site 15october.net, créé pour amplifier le message des «indignés», 951 villes ont répondu à l’appel de sortir dans la rue pour s’élever contre les règles financières dominantes. «Maintenant il est temps de nous réunir dans une protestation mondiale non violente. Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser. Unis, d’une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens et aux élites financières qu’ils servent que c’est à nous, le peuple, de décider de notre avenir. Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains ni entre celles des banquiers, qui ne nous représentent pas», est-il relevé.

                  Ce mouvement semble prendre le relais de l’action des altermondialistes qui s’est quelque peu essoufflée. «Occupy Wall Street» entend, une fois élargi, initier le changement mondial que les populations écrasées par les dettes des Etats veulent. Un changement qui, selon ses promoteurs, sera porteur de «vraie démocratie» et assurera les droits aux plus faibles, ceux qui souffrent de la délocalisation des usines, de la faillite des banques (un mot qu’on ne prononce plus en Europe) et de la réduction des dépenses sociales des Etats. Hier à Rome, la police n’a pas hésité à charger des manifestants. Certains, selon les agences de presse, ont lancé des cocktails Molotov contre les forces antiémeute. Une annexe du ministère italien de la Défense a été incendiée. Malgré cela, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Rome aux cris de : «Une seule solution, la révolution !». Le fondateur de WikiLeaks (le site qui a révélé au monde la teneur des câbles diplomatiques confidentiels américains), Julian Assange, s’est joint aux «indignés» rassemblés à la City (quartier financier) de Londres. «Nous soutenons ce qui se passe ici parce que le système bancaire à Londres est le bénéficiaire d’argent issu de la corruption», a-t-il déclaré, repris par l’agence AFP.

                  /.../

                  http://www.elwatan.com/une/les-indig...143594_108.php

                  Comment

                  Working...
                  X