Announcement

Collapse
No announcement yet.

Bénin: mystérieuse mort de milliers de poissons dans le lac Toho

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Bénin: mystérieuse mort de milliers de poissons dans le lac Toho

    Bénin: mystérieuse mort de milliers de poissons dans le lac Toho

    Des milliers de tilapias ont été retrouvés morts sur les rives du lac Toho.

    © RFI / Jean-Luc Aplogan
    Par RFI Publié le 23-05-2018 Modifié le 23-05-2018 à 09:18

    Depuis jeudi, des cadavres de tilapias morts jonchent les rives du lac Toho, à 90 km au nord-ouest de Cotonou. Personne ne sait encore ce qui est à l'origine de cette hécatombe. Le Mono est une région où l’on vit essentiellement de pêche, l'activité en pâtit donc.

    Quand on s’approche de la berge du lac Toho, ça sent le poisson pourri, il y a plein de mouches. Entre jeudi et samedi, des milliers de poissons ont été terrassés mystérieusement. Mardi, les cadavres de poissons argentés jonchaient encore le sol, ils seront enfouis ce mercredi.

    L’essentiel des tilapias qui seront incinérés appartient à Olivier Zaga, un pisciculteur. Ses 40 000 alevins étaient arrivés à maturité, il commençait à peine à les vendre quand le drame s’est produit, il a tout perdu : « On a perdu tous nos poissons, 40 000 alevins. On est complètement à zéro. Est-ce qu’on va repartir ? Si on a les moyens, on le fera. »
    ...

    http://www.rfi.fr/afrique/20180523-b...ns-le-lac-toho
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Au Bénin, la mystérieuse mort des poissons du lac Toho
    ...

    Par RFI Publié le 30-05-2018 Modifié le 30-05-2018 à 04:22
    ...
    Le laboratoire est formel : les eaux du lac n'ont pas été contaminées par un produit extérieur. C'est la conclusion essentielle, explication du directeur du laboratoire, Kisito Chabi Sika.

    « Il n'y pas eu contamination du lac Toho par un apport externe. C'est un phénomène certainement endogène au lac et ce sont des hypothèses qui restent à vérifier. Le lac, on le met dès cet instant sous surveillance afin de voir dans les jours à venir comment le phénomène va évoluer. »

    Ce qui a été prélevé et analysé, ce sont, les sédiments, l'eau du lac et la chair des poissons morts. En l'absence de produits toxiques et vu l'ampleur du sinistre, le laboratoire explore une autre piste. Il soupçonne une intoxication d'origine endogène au lac, arrivée par infiltration souterraine.

    Des analyses plus poussées sont nécessaires pour confirmer...


    http://www.rfi.fr/afrique/20180530-b...ssons-lac-toho
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Bénin- Drame du Lac Toho : Le professeur Michel Boko et Patrice Sagbo remettent en cause les résultats du laboratoire

      Rufin Patinvoh 4 juin 2018
      ...
      Patrice Sagbo soupçonne d’ailleurs ces pesticides d’être à la base du drame halieutique. A l’en croire, il est constant que des personnes pratiquent de l’agriculture à base de pesticides aux alentours du lac. On peut poser comme hypothèse que le lac a été pollué par les pesticides et que les poissons sont morts sous l’effet de la chaleur parce qu’il n’avaient plus d’oxygène. Il ne croit donc pas aux résultats des analyses qui écartent la possibilité d’une pollution du lac par les pesticides.

      https://lanouvelletribune.info/2018/...u-laboratoire/
      -----------------------------------------------------------------------------

      Polémique autour des résultats du lac Toho:Kisito Chabi Sika s’explique

      Groupe de Presse Le MATINAL juin 4, 2018
      ...

      « Les analyses effectuées au début par le Laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments (Lcssa) n’ont pas permis d’élucider les causes de cette probable intoxication des poissons dans le lac Toho». C’est ce qu’a précisé, Kinnou Kisito Chabi Sika, Directeur général du Lcssa sur l’émission «Tour de contrôle» du samedi 02 juin 2018. Selon ses explications, plus d’une trentaine de molécules de pesticides appartenant à quatre grandes familles (organophosphorés, organochlorés, carbamates, pyréthrinoides) ainsi que cinq (05) familles de médicaments vétérinaires (Beta-lactame, amphénicols, Macrolides, Tétracyclines, Sulfamides) ont été recherchées grâce à des technologies de pointe. « A ce jour, on pourrait juste retenir que l’eau du lac, qui est l’environnement prédominant de contact des poissons, ne contient pas de traces des pesticides des familles citées au regard des limites de détection (Ld) des méthodes d’analyse ayant permis d’effectuer les opérations techniques de recherche », a-t-il déclaré. Il a donc réaffirmé que la mort massive des poissons ne saurait être expliquée par la présence d’une quelconque toxine appartenant aux pesticides et aux médicaments vétérinaires recherchés. En attendant la poursuite des investigations toxicologiques complémentaires auprès des laboratoires étrangers de la sous-région, le Directeur du Lcssa a ajouté qu’un appauvrissement du lac en oxygène dissout n’est pas à exclure. Car, plusieurs hypothèses sont encore émises pour élargir les recherches. Il y a par exemple, une intoxication des poissons soit par surcharge en matière organique par décomposition de la flore aquatique, soit par le phénomène de la remontée des ions ferriques à travers les rejets d’ordure, a souligné l’invité.
      ...
      http://quotidien-lematinal.info/pole...ika-sexplique/
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment

      Working...
      X