Announcement

Collapse
No announcement yet.

France - 9.000 pigeons abattus dans un élevage d'Orchies après un cas de maladie de Newcastle

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • France - 9.000 pigeons abattus dans un élevage d'Orchies après un cas de maladie de Newcastle

    9.000 pigeons abattus dans un élevage d'Orchies après un cas de maladie de Newcastle

    Jeudi 21 décembre 2017 à 19:51
    Par Sophie Morlans, France Bleu Nord et France Bleu

    Après la confirmation d'un foyer de la maladie de Newcsatle, très contagieuse pour les volailles, les 9 000 pigeons d'un élevage d'Orchies, dans le Nord, vont être euthanasiés. Il n'y a pas de danger pour la santé publique, rassure la Préfecture.
    ...
    https://www.francebleu.fr/infos/sant...tle-1513882159

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Santé animale - Confirmation d'un cas de maladie de Newcastle dans un élevage de pigeons dans le Nord

    Mise à jour le 21/12/2017

    Un foyer de maladie de Newcastle du pigeon (paramyxovirose) a été confirmé ce 20 décembre, dans un élevage de pigeons de chair situé dans la commune d'Orchies. Les analyses ont été conduites par le laboratoire de référence et du travail de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de Ploufragan, qui a isolé une souche virulente de la maladie.

    La maladie de Newcastle est une maladie virale des volailles fortement contagieuse, à laquelle presque toutes les espèces d'oiseaux (sauvages et domestiques) sont sensibles. Selon la souche virale et l'espèce avicole, les animaux malades peuvent manifester des symptômes nerveux et une mortalité.

    Les pigeons sont particulièrement sensibles à la maladie, ce qui justifie que la vaccination contre la maladie de Newcastle soit obligatoire pour cette espèce, conformément à l'arrêté du 8 juin 1994, et cela quelle que soit l'utilisation des pigeons (chair, reproduction, ornement, voyageur, etc).

    L'homme n'est pas sensible à la maladie. La consommation d’œufs, de viande de volaille et de produits d'origine avicole ne présente pas de risque. Il n'y a donc aucun danger pour la santé publique.

    La maladie de Newcastle est classée réglementairement en France comme danger de 1re catégorie et donne lieu à une intervention de l’État pour assainir les éventuels foyers. Dans le cas présent, les 9 000 pigeons de l'élevage vont être euthanasiés sur le site de l'exploitation. Les cadavres sont destinés à l'équarrissage.

    Le préfet du Nord a également mis en place des mesures de restriction des mouvements d'animaux et des produits dans des zones de 3 et de 10 km autour du foyer. Une partie de cette zone impacte le territoire belge. Une surveillance renforcée des volailles y sera également conduite. Ces mesures pourront être levées au plus tôt 30 jours après assainissement de l'exploitation.

    Une enquête épidémiologique va être menée par les services de la direction départementale de protection des populations afin de déterminer l'origine de ce foyer.

    La confirmation de ce cas hautement pathogène de Newcastle sera notifiée aux autorités sanitaires européennes ainsi qu'à l’Organisation mondiale de la santé animale (Office international des épizooties – OIE).

    Il est demandé aux éleveurs de la région de faire preuve de la plus grande vigilance et de signaler tout signe clinique suspect sur leurs volailles. Par ailleurs, l'importance du respect des mesures de biosécurité doit être une nouvelle fois rappelée.

    http://www.nord.gouv.fr/Actualites/A...s-dans-le-Nord

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Communiqué de presse

    Confirmation d’un cas de la maladie de Newcastle sur des pigeons de chair en France : Mesures à Rumes et Brunehaut (Hainaut) (22/12/2017)

    L'Agence alimentaire (AFSCA) a été informée d'un foyer de maladie de Newcastle sur des pigeons de chair en France. Une zone de surveillance de 10 kilomètres a été mise en place, de sorte que des mesures sont également en place dans les communes belges de Rumes et de Brunehaut dans la province du Hainaut.

    Suite à un foyer dans la commune française d'Orchies, à environ 8 km de la frontière belge, une zone a également été délimitée à Brunehaut et Rumes dans laquelle une interdiction de transport de volailles et une interdiction de rassemblement des oiseaux est d’application. Ces mesures dureront au moins trois semaines.

    La maladie de Newcastle est une maladie virale très contagieuse, à laquelle presque toutes les espèces avicoles (sauvages et domestiques) sont sensibles. Selon la souche virale et l'espèce avicole atteinte, les symptômes sont plus ou moins aigus. En cas d'infection par une souche très agressive, les animaux malades peuvent manifester des symptômes nerveux et une forte mortalité peut être signalée.

    La vaccination des volailles contre cette maladie est légalement obligatoire pour tout éleveur professionnel et pour toute volaille et pigeon participant à un rassemblement. Elle est vivement recommandée pour les volailles chez les hobbyistes.

    L'homme n'est pas sensible à la maladie. La consommation d’œufs, de viande volaille et de produits d'origine avicole ne présente pas de risque. Il n'y a donc aucun danger pour la santé publique.

    Notre dossier complet sur la maladie de Newcastle est consultable sur le site de l'Agence alimentaire www.afsca.be suivre AFSCA > Secteurs professionnels > Production animale > Santé animale > Maladies animales > Maladie de Newcastle



    Personne de contact pour la presse :
    Kathy Brison
    kathy.brison@afsca.be
    Tél. : 0479 96 01 53

    http://www.favv.be/communiquesdepres...2017-12-22.asp
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Maladie de Newcastle,
    France
    Information reçue le 22/12/2017 de Dr Loic Evain, Directeur Général adjoint, CVO, Direction générale de l'alimentation, Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, Paris, France
    Résumé
    Type de rapport Notification immédiate
    Date de début de l’événement 08/12/2017
    Date de confirmation de l´événement 20/12/2017
    Date du rapport 22/12/2017
    Date d'envoi à l'OIE 22/12/2017
    Raison de notification Réapparition d’une maladie listée par l'OIE
    Date de la précédente apparition de la maladie 23/12/2010
    Manifestation de la maladie Maladie clinique
    Agent causal Paramyxovirus aviaire de type 1 (APMV-1)
    Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
    Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays
    Nouveaux foyers (1)
    Foyer 1 (NC_1) Orchies, Orchies, NORD
    Date de début du foyer 08/12/2017
    Statut du foyer Clos (22/12/2017)
    Unité épidémiologique Exploitation
    Animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Mis à mort et éliminés Abattus
    Oiseaux 12000 300 150 11850 0
    Population atteinte Dans une exploitation de pigeons de chair, vaccinés contre la maladie de Newcastle conformément à la réglementation, certains pigeons ont présenté un torticolis, de la prostration, une chute de l''''abreuvement et de la ponte puis de la mortalité. Les analyses conduites dans le cadre de la suspicion clinique, notifiée le 11 décembre 2017 ont permis au laboratoire national de référence de confirmer la présence du virus APMV-1. Les animaux ont été euthanasiés et détruits le 22 décembre 2017.
    Récapitulatif des foyers Total des foyers: 1
    Nombre total d'animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Mis à mort et éliminés Abattus
    Oiseaux 12000 300 150 11850 0
    Statistiques sur le foyer
    Espèce(s) Taux de morbidité apparent Taux de mortalité apparent Taux de létalité apparent Proportion d'animaux sensibles perdus*
    Oiseaux 2.50% 1.25% 50.00% 100.00%
    *Soustraits de la population sensible suite à la mort, à l´abattage et/ou à la destruction
    Epidémiologie
    Source du/des foyer(s) ou origine de l´infection
    • Contact avec des animaux sauvages
    Autres renseignements épidémiologiques / Commentaires Conformément à la réglementation, des mesures de restriction des mouvements d'animaux et des produits d'origine animale et une surveillance renforcée ont été mis en place dans les zones de protection (3 km) et de surveillance (10 km de rayon) autour du foyer.
    Mesures de lutte
    Mesures de lutte appliquées
    • Surveillance à l’intérieur de la zone de confinement ou de protection
    • Traçabilité
    • Destruction officielle des carcasses, des sous-produits et des déchets
    • Abattage sanitaire
    • Zonage
    • Désinfection
    • Vaccination autorisée (si un vaccin existe)
    • Aucun traitement des animaux atteints
    Mesures à appliquer
    • Aucune autre mesure
    Résultats des tests de diagnostics
    Nom du laboratoire et type Espèce(s) Test Date du test Résultat
    Laboratoire national de référence pour l'influenza aviaire et la maladie de Newcastle de l'Anses Ploufragan (Laboratoire national) Oiseaux RT-PCR en temps réel 20/12/2017 Positif
    Laboratoire national de référence pour l'influenza aviaire et la maladie de Newcastle de l'Anses Ploufragan (Laboratoire national) Oiseaux séquençage des nucléotides 20/12/2017 Positif
    Rapports futurs
    Cet événement se poursuit. Des rapports de suivi hebdomadaires devront être envoyés.
    ...
    http://www.oie.int/wahis_2/public/wa...reportid=25494
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X