Announcement

Collapse
No announcement yet.

Recrudescence des foyers d’IAHP H5 en Russie et détection d’un virus H5N2 (Plateforme ESA, 20 août 2018)

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Recrudescence des foyers d’IAHP H5 en Russie et détection d’un virus H5N2 (Plateforme ESA, 20 août 2018)

    Recrudescence des foyers d’IAHP H5 en Russie et détection d’un virus H5N2

    Mots-clés: Soumis par Adler MOUKOUBOULOU le 20. août 2018 - 10:09.


    Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (DGAL), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
    Pour le LNR : Eric Niqueux
    Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele
    Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

    Source : OIE au 17/08/2018
    Detection d’un virus hp h5n2 en russie
    Le 16 août, les autorités russes ont déclaré à l’OIE un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) identifié le 9 août au sein d’un élevage de volailles (espèce non précisée) à Harino dans la région de Kostromskaya (déclaration OIE du 16/08/2018) (Figure 1). Parmi les 498 485 oiseaux de l’élevage, 506 ont été infectés et sont morts (taux de morbidité et mortalité déclarés de 0,1 %). Selon les autorités, des mesures de lutte ont été mises en place telles que l’abattage sanitaire, des mesures de quarantaine, la désinfection, la mise en place de zones de confinement et protection autour du foyer et la restriction des mouvements de volaille au sein du pays (source : OIE).
    Le sous-type H5N2 a été confirmé par PCR et séquençage. L’analyse comparative des séquences nucléotidiques des fragments de gènes H et N indique que l’isolat appartient à la lignée génétique asiatique des virus IAHP de clade 2.3.4.4 qui s’est répandue en Russie ainsi que dans plusieurs pays d’Asie, d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique en 2016-2018. La zone de clivage de l’hémagglutinine possède une séquence –REKRRKRGLF-, caractéristique d’une forte virulence potentielle du virus.
    A ce stade, aucune information n'est pas disponible sur la comparaison entre ce virus et celui qui avait été détecté en Russie en décembre 2017 (voir encadré).
    DETECTION D'UN VIRUS H5N2 EN DECEMBRE 2017
    Le 29 décembre 2017, la Russie avait déclaré un foyer d’IAHP H5N2 au sein d’un élevage de volailles de plus de 660 000 oiseaux, dans la région de Kostroma, au Nord-Ouest de Moscou (déclaration OIE 29/12/2017). Ce foyer avait initialement été notifié comme un foyer de H5N8 trois jours auparavant.
    Il s’agissait de la première déclaration d’IAHP H5N2 en Russie, la dernière présence déclarée de virus H5N2 en Europe remontant à janvier 2016 avec trois foyers au sein d’élevages en France. Toutefois, ces deux virus peuvent diverger. En effet, concernant l’origine de ce virus, deux hypothèses peuvent être formulées :
    - la mutation d’un virus H5N2 FP présent au sein de l’élevage, en virus HP (comme ce fut le cas en 2015 avec le virus H7N7 au Royaume-Uni et en Allemagne, ou les virus H5N1, H5N2 et H5N9 en France),
    - un réassortiment entre le virus H5N8 HP qui a circulé en 2016-2017 avec une souche FP eurasienne, comme pour le H5N6 en Europe. En effet, les virus du clade 2.3.4.4 ont un fort potentiel de mutation, comme cela a été constaté avec l’apparition des virus H5N5 et H5N6 suite à la circulation de H5N8 en Europe lors de la saison 2016-2017.
    Quoi qu’il en soit, des analyses supplémentaires seraient nécessaires pour mieux définir l’origine, le lien entre et la composition génétique de ces nouveaux virus, et l’évolution de la situation épidémiologique en Europe est à suivre avec vigilance.

    Figure
    1. Foyer d'IAHP H5N2 déclaré à l'OIE le 16 août 2018 par la Russie (source: OIE)


    RECRUDESCENCE de foyers d’iahp h5 en Russie
    Depuis le 20 juin 2018, la Russie a déclaré 78 foyers d’IAHP au sein d’élevages de volailles (types d’oiseaux non précisés) (Figure 2). Les dates d’observation de ces foyers s’étalent du 7 juin au 5 août. Les mesures de lutte mises en place incluent le contrôle de mouvement de volailles au sein du pays, des mesures de surveillance au sein des zones de protection et confinement, et l’abattage sanitaire (source : OIE).


    Figure
    2: Foyers d'IAHP H5 déclarés en Russie depuis le 20 juin 2018 (source: rapport OIE du 16/08/2018)


    Parmi les foyers déclarés depuis le 13 juin (n=79), le sous-type H5N8 pourrait être attribué à dix-sept des foyers déclarés le 18 juillet. Pour les autres foyers H5 (n=62), il est impossible d’attribuer ceux-ci au virus H5N2 ou au virus H5N8 déclarés pendant cette même période.
    Il est important de noter que les migrations d’oiseaux ont déjà commencé, même si elles seront plus importantes en septembre-octobre. La circulation de virus IAHP en Russie représente donc un risque non négligeable pour les populations d’oiseaux de France et d’Europe, et sera à surveiller de très près avec l’intensification des mouvements de l’avifaune.

    https://www.plateforme-esa.fr/articl...-un-virus-h5n2







    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    amusant ce texte de français, quand on sait, ce qu'ils ont fait, en filière palmipède, pendant 10 ans, avec une gabegie qui ne me semble n'a jamais été quantifiée...




    Il y a cependant ceci :



    A ce stade, aucune information n'est pas disponible sur la comparaison entre ce virus et celui qui avait été détecté en Russie en décembre 2017 (voir encadré).


    cela est possible, à ce stade , cette situation ?

    si oui, le blocage vient d'où?

    Comment

    Working...
    X