Announcement

Collapse
No announcement yet.

AFGHANISTAN - Foyers d'infection de grippe aviaire

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • AFGHANISTAN - Foyers d'infection de grippe aviaire

    Dernière minute - Santé

    Dernière mise à jour: 10 octobre 2006, toujours valable au: 30 octobre 2006



    L’hygiène est préoccupante compte tenu de la destruction d’une partie des réseaux d’assainissement. Les conditions sanitaires sont précaires, le système hospitalier étant sinistré. Des antennes médicales existent au sein des forces de l’ISAF mais ne traiteraient également que les urgences avérées.

    L’eau n’est potable nulle part, préférer l’eau en bouteille.

    Vaccins généralement recommandés : DTTAB et Hépatite A (sous réserve d’un avis médical).

    La Typhoïde, la rage, et la lèpre sont présentes à Kaboul.

    Consulter son médecin traitant et contracter une assurance rapatriement dont la compétence pour l’Afghanistan est confirmée.

    Epidémie de grippe aviaire :

    Il est recommandé aux voyageurs se rendant dans les pays déclarés infectés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Internationale des Epizooties (OIE) d’éviter pendant leur séjour tout contact avec les volatiles vivants ou avec leurs cadavres, c’est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages et sur les marchés aux volailles et aux oiseaux. Il est également recommandé d’éviter tout contact avec une surface apparaissant souillée par des fientes de volailles ou des déjections d’animaux. Il est enfin formellement déconseillé d’introduire en France des oiseaux en provenance de ces pays.

    Les recommandations générales d’hygiène pour les voyageurs, qui visent à se protéger des infections microbiennes, sont plus que jamais préconisées :

    - éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes et les œufs;

    - se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou un soluté hydro-alcoolique qu’il est conseillé d’emporter dans ses bagages.

    Le virus se transmet par voie aérienne (voie respiratoire) soit par contact direct, notamment avec les sécrétions respiratoires et les matières fécales des animaux malades, soit de façon indirecte par l’exposition à des matières contaminées (par l’intermédiaire de la nourriture, de l’eau, du matériel et des mains ou des vêtements souillés). Les espaces confinés favorisent la transmission du virus.

    Il est recommandé de faire preuve d’une vigilance particulière sur cette épidémie.

    Pour de plus amples renseignements concernant la grippe aviaire, consulter le site de l’OMS (www.who.int), celui du ministère de la Santé (www.sante.gouv.fr) et le site interministériel (www.grippeaviaire.gouv.fr).

    Pour de plus amples renseignements sur l’état sanitaire de ce pays, vous pouvez consulter le site du Comité d’Informations Médicales (CIMED) ou les sites de l’institut Pasteur de Lille et de l’institut Pasteur de Paris.

    (partie de l'article)
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/con...192/index.html
    Quand une porte se ferme, une autre s'ouvre. (Miguel de Cervantès)
    Pour moi, l'idée de nation se dissout dans l'idée d'humanité. (Victor Hugo)

  • #2
    AFGHANISTAN - Situation actuelle

    .
    LE VIRUS H5N1 DE LA GRIPPE AVIAIRE TROUVÉ DANS DE LA VOLAILLE,
    EN AFGHNISTAN, SELON LES NATIONS UNIES


    21 février 2007 – Kabul - Afghanistan

    Les autorités afghanes ont abattu de la volaille, après qu’une manifestation de la souche mortelle H5N1 de grippe aviaire se soit produite chez le poulet dans une ville afghane orientale, a déclaré un fonctionnaire des Nations Unies, mercredi.

    La grippe aviaire a été rapportée dans les provinces orientales de Nangarhar et Kunar, a indiqué Serge Verniau, représentant gouvernemental pour les aliments et l’agriculture, en Afghanistan.

    À Nangarhar, dans la capitale provinciale de Jalalabad, des échantillons de poulet se sont avérés infectés par la souche H5N1, alors que le type exact du foyer de Kunar n’a pas encore été déterminé, a dit Verniau.

    L'Afghanistan a déclaré, en mars et avril l'année dernière, ses premières manifestations de H5N1, dans la capitale Kabul, et dans les provinces de Kapisa, Logar et Nangarhar. Aucune infection humaine n’a été rapportée.

    La grippe aviaire affecte principalement les animaux, mais le virus H5N1 a également infecté des humains dans quelques pays, tuant au moins 167 personnes dans le monde entier depuis 2003, selon l'Organisation Mondiale de la Santé.

    Le dernier foyer afghan a été rapporté le lendemain que les autorités pakistanaises ont fermé un zoo dans la capitale d’Islamabad, après que les analyses en laboratoire aient confirmé la présence de H5N1 chez des paons et des oies.

    "Nous ne savons pas s’il s’agit de la même souche que celle qui s’est manifestée au Pakistan," a déclaré Verniau.

    L'Afghanistan est un carrefour pour les oiseaux migrateurs, et il y a un commerce considérable parmi les pays de la région, a-t-il rajouté dit.

    Note: Pour carte de l'Afghanistan, voir article précédent.

    http://www.iht.com/articles/ap/2007/...n-Bird-Flu.php
    .
    Quand une porte se ferme, une autre s'ouvre. (Miguel de Cervantès)
    Pour moi, l'idée de nation se dissout dans l'idée d'humanité. (Victor Hugo)

    Comment


    • #3
      AFGHANISTAN - Foyers d'infection de grippe aviaire

      GRIPPE AVIAIRE: l'OIE CONFIRME LA PRÉSENCE DU VIRUS H5N1 EN AFGHANISTAN
      23 février 2007 (MHR Viandes.com)

      L'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a confirmé vendredi que la mort de volailles constatée dans deux localités d'Afghanistan.

      [Le reste de l'article est payant.]

      Source

      Comment


      • #4
        AFGHANISTAN - Foyers d'infection de grippe aviaire

        DEUX FOYERS DE GRIPPE AVIAIRE DÉCELÉS EN AFGHANISTAN
        La présence du virus H5N1 est confirmée

        24 février 2007 (Yahoo France, d'après Reuters)

        Washington -- Le virus H5N1 est responsable de deux foyers de grippe aviaire décelés en Afghanistan, dans les provinces de Nangarar et de Kunar, a confirmé vendredi l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

        Kaboul avait annoncé dimanche l'interdiction des importations de volailles dans l'espoir d'échapper à l'épizootie, qui a affecté récemment un zoo pakistanais.

        Le virus H5N1 a été décelé l'an dernier dans quatre provinces afghanes. Plusieurs milliers d'animaux ont été abattus, mais aucun cas humain n'a été signalé.

        Source

        Comment

        Working...
        X