Announcement

Collapse
No announcement yet.

Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

    Crédits: Ironorehopper

    Traduction automatique

    NIGÉRIA : RAPPORT IMMÉDIAT D'AVIS À L'OIE, HPAIV H5N1 DANS LA VOLAILLE

    <HR style="COLOR: #cccccc" SIZE=1><!-- / icon and title --><!-- message -->[Interface de WAHID] influenza aviaire fortement pathog&#232;ne, Nig&#233;ria

    L'information re&#231;ue sur 24/07/2008 de Dr. Junaidu A. Maina, directeur, minist&#232;re f&#233;d&#233;ral d'agriculture et de d&#233;veloppement rural, service f&#233;d&#233;ral de b&#233;tail et services de lutte contre les parasites, ABUJA, Nig&#233;ria

    R&#233;sum&#233; de &#167;
    Rapportez &#224; type l'avis imm&#233;diat (le rapport final)
    Date de d&#233;but 19/07/2008
    Date de la premi&#232;re confirmation de l'&#233;v&#233;nement 22/07/2008
    Rapportez la date 24/07/2008
    Datez soumis &#224; l'OIE 24/07/2008
    Datez l'&#233;v&#233;nement r&#233;solu 23/07/2008
    Raisonnez pour l'avis Reoccurrence d'une maladie &#233;num&#233;r&#233;e
    Date de l'occurrence pr&#233;c&#233;dente 09/01/2008
    S&#233;rotype fortement pathog&#232;ne causal H5N1 de virus d'influenza aviaire d'agent
    Nature du laboratoire de diagnostic (avanc&#233
    Cet &#233;v&#233;nement concerne tout le pays

    Nouvelles manifestations de &#167;

    * Manifestation 1 - March&#233; central de Birnin Kebbi, Birnin Kebbi, Birnin Kebbi, KEBBI

    Date du d&#233;but de la manifestation 27/06/2008
    Statut de manifestation r&#233;solu (27/06/2008)
    Unit&#233; &#233;pid&#233;miologique non applicable
    Animaux affect&#233;s : Esp&#232;ces - susceptibles - caisses - les d&#233;c&#232;s - d&#233;truites - abattu
    * oiseaux - 1 - 1 - 0 - 0 - 0
    Population affect&#233;e : Un poulet local pr&#233;lev&#233; pendant la surveillance courante au march&#233; de phase d'oiseau

    * Manifestation 2 - March&#233; de Gombe Pantami, Gombe, Gombe, GOMBE
    Date du d&#233;but de la manifestation 19/07/2008
    Statut de manifestation r&#233;solu (23/07/2008)
    Unit&#233; &#233;pid&#233;miologique non applicable
    Animaux affect&#233;s : Esp&#232;ces - susceptibles - caisses - les d&#233;c&#232;s - d&#233;truites - abattu
    * oiseaux - 1 - 1 - 0 - 0 - 0
    Population affect&#233;e : Un canard simple pr&#233;lev&#233; pendant l'exercice courant de surveillance au march&#233; de phase d'oiseau.

    R&#233;sum&#233; de &#167; des manifestations
    Manifestations totales : 2
    Animaux totaux affect&#233;s : Esp&#232;ces - susceptibles - caisses - les d&#233;c&#232;s - d&#233;truites - abattu
    * oiseaux - 2 - 2 - 0 - 0 - 0

    Statistiques de manifestation de &#167;
    Esp&#232;ces - taux de morbidit&#233; apparent - taux de mortalit&#233; apparent - taux de fatalit&#233; de cas apparent - lost* susceptible d'animaux de proportion
    * oiseaux - 100.00&#37; - 0.00% - 0.00% - 0.00%
    * Enlev&#233; de la population susceptible par la mort, la destruction et/ou l'abattage

    &#201;pid&#233;miologie de &#167;
    Source de manifestations ou origine de l'infection inconnue ou peu concluante

    Commentaires &#233;pid&#233;miologiques de &#167;
    L'enqu&#234;te &#233;pid&#233;miologique d&#233;taill&#233;e est effectu&#233;e, mais l'&#233;vidence disponible sugg&#232;rent jusqu'ici que le contact avec les oiseaux sauvages ait pu avoir men&#233; &#224; l'infection.

    Mesures de contr&#244;le de &#167;
    Commande appliqu&#233;e de mouvement de mesures &#224; l'int&#233;rieur du pays
    D&#233;sinfection des lieux/des &#233;tablissements infect&#233;s
    Estampillage modifi&#233; dehors
    Vaccination interdite
    Aucun traitement des animaux affect&#233;s

    Mesures d'&#234;tre appliqu&#233; aucunes autres mesures

    R&#233;sultats d'examen de diagnostic de &#167;
    Nom et type institut de recherche v&#233;t&#233;rinaire national, Vom (laboratoire de laboratoire de r&#233;f&#233;rence r&#233;gionale)
    Essais et r&#233;sultats : Esp&#232;ces - essai - date d'essai - r&#233;sultat
    * oiseaux - essai d'inhibition d'h&#233;magglutination (COUP) - 23/07/2008 - positif
    * oiseaux - amplification en cha&#238;ne par r&#233;action renvers&#233;e de – de transcription (RT-PCR) - 23/07/2008 - positif
    * oiseaux - isolement de virus - 23/07/2008 - positif

    Futur reportage de &#167;
    L'&#233;v&#233;nement est resolved. Plus de rapports ne seront soumis.

    *******************************


    |NIGERIA: IMMEDIATE NOTIFICATION REPORT TO OIE, HPAIV H5N1 IN POULTRY|_

    <HR style="COLOR: #cccccc" SIZE=1><!-- / icon and title --><!-- message -->[WAHID Interface] Highly pathogenic avian influenza, Nigeria

    Information received on 24/07/2008 from Dr Junaidu A. Maina, Director, Federal Ministry of Agriculture and Rural Development, Federal Dept. of Livestock & Pest Control Services, ABUJA, Nigeria

    &#167; Summary
    Report type Immediate notification (Final report)
    Start date 19/07/2008
    Date of first confirmation of the event 22/07/2008
    Report date 24/07/2008
    Date submitted to OIE 24/07/2008
    Date event resolved 23/07/2008
    Reason for notification Reoccurrence of a listed disease
    Date of previous occurrence 09/01/2008
    Causal agent Highly pathogenic avian influenza virus Serotype H5N1
    Nature of diagnosis Laboratory (advanced)
    This event pertains to the whole country

    &#167; New outbreaks

    * Outbreak 1 - Birnin Kebbi Central Market, Birnin Kebbi, Birnin Kebbi, KEBBI
    Date of start of the outbreak 27/06/2008
    Outbreak status Resolved (27/06/2008)
    Epidemiological unit Not applicable
    Affected animals: Species - Susceptible - Cases - Deaths - Destroyed - Slaughtered
    * Birds - 1 - 1 - 0 - 0 - 0
    Affected population: A local chicken sampled during routine surveillance at live bird market

    * Outbreak 2 - Gombe Pantami market, Gombe, Gombe, GOMBE
    Date of start of the outbreak 19/07/2008
    Outbreak status Resolved (23/07/2008)
    Epidemiological unit Not applicable
    Affected animals: Species - Susceptible - Cases - Deaths - Destroyed - Slaughtered
    * Birds - 1 - 1 - 0 - 0 - 0
    Affected population: A single duck sampled during routine surveillance exercise at live bird market.

    &#167; Summary of outbreaks
    Total outbreaks: 2
    Total animals affected: Species - Susceptible - Cases - Deaths - Destroyed - Slaughtered
    * Birds - 2 - 2 - 0 - 0 - 0

    &#167; Outbreak statistics
    Species - Apparent morbidity rate - Apparent mortality rate - Apparent case fatality rate - Proportion susceptible animals lost*
    * Birds - 100.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00%
    * Removed from the susceptible population through death, destruction and/or slaughter

    &#167; Epidemiology
    Source of the outbreak(s) or origin of infection Unknown or inconclusive

    &#167; Epidemiological comments
    Detailed epidemiological investigation is being conducted, but available evidence so far suggest contact with wild birds may have led to the infection.

    &#167; Control measures
    Measures applied Movement control inside the country
    Disinfection of infected premises/establishment(s)
    Modified stamping out
    Vaccination prohibited
    No treatment of affected animals

    Measures to be applied No other measures

    &#167; Diagnostic test results
    Laboratory name and type National Veterinary Research Institute, Vom (Regional Reference Laboratory)
    Tests and results: Species - Test - Test date - Result
    * Birds - haemagglutination inhibition test (HIT) - 23/07/2008 - Positive
    * Birds - reverse transcription – polymerase chain reaction (RT-PCR) - 23/07/2008 - Positive
    * Birds - virus isolation - 23/07/2008 - Positive

    &#167; Future Reporting
    The event is resolved.No more reports will be submitted.

    http://www.oie.int/wahid-prod/public...&reportid=7217

  • #2
    Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

    Crédits: Niman

    traduction automatique


    Manifestation de grippe d'oiseau fraîche dans la volaille nigérienne

    Lundi le 28 juillet 2008, GMT de 11:27
    <INPUT id=CurrentSize type=hidden value=13 name=CurrentSize>
    [-] texte [+]

    ABUJA, 28 juillet (Reuters) - une manifestation du virus de grippe d'oiseau H5N1 a été trouvé sur deux marchés nigériens de volaille, la première découverte en presque 10 mois dans la nation la plus populeuse de l'Afrique, le ministère d'agriculture a indiqué lundi.

    Junaidu Maina, directeur d'agriculture pour le département de bétail, a indiqué que les poulets et les canards infectés ont été situés la semaine dernière dans les villes nordiques de Kano et de Katsina.

    « Des mesures immédiates ont été déjà prises pour commander la manifestation. Les fermes affectées depopulated et désinfecté, » il a dit.
    Le virus, qui peut s'écarter aux humains, a été découvert la première fois au Nigéria en février 2006 et la volaille infectée dans 25 états avant d'être contenu. La dernière manifestation nigérienne était en octobre 2007.

    La manifestation de la grippe aviaire fortement pathogène H5N1 a commencé en Asie il y a cinq ans et a été trouvée dans environ 60 pays et territoires, selon l'organisation du monde pour la santé animale. Le virus a tué 243 personnes depuis 2003.

    (Pour la pleine assurance de Reuters Afrique et pour avoir votre parole sur les questions supérieures, visite : http://africa.reuters.com/) (reportage par Randy Fabi ; Édition par Nick Tattersall)

    http://africa.reuters.com/country/NG...nL8632024.html

    Comment


    • #3
      Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

      Traduction automatique

      Commentaire
      <BIG><BIG></BIG></BIG>
      H5N1 a écarté à travers le Nigéria nordique
      18:47 de commentaire de Recombinomics
      28 juillet 2008

      L'enquête épidémiologique détaillée est effectuée, mais l'évidence disponible suggèrent jusqu'ici que le contact avec les oiseaux sauvages ait pu avoir mené à l'infection.

      L'événement est resolved. Plus de rapports ne seront soumis.

      Une petite bande d'arrière-cour avec des espèces mélangées des poulets, des pintades et des canards locaux

      Une volaille commerciale d'arrière-cour s'assemblent, mais le propriétaire garde peu de canards dans les lieux

      L'événement continue. Des rapports de suivi hebdomadaires seront soumis.

      Les commentaires ci-dessus sont de deux classements récents d'OIE par le Nigéria. Le premier classement, sur 7/22/08 a décrit deux oiseaux H5N1 positifs identifiés pendant la surveillance courante aux marchés humides. Les positifs n'ont pas mené au cueillage et égalise ont été considérés « resolved » comme remarquable ci-dessus.

      Cependant, les positifs étaient aux extrêmes inverses du Nigéria nordique (voir la carte satellite) suggérant le H5N1 étaient plus répandus que les deux oiseaux positifs, et peuvent avancer au Niger, qui était le point de droit pour des manifestations début 2006.

      Le deuxième classement, deux jours plus tard, des manifestations décrites à deux fermes, qui étaient toutes deux au Nigéria nordique, mais aux endroits loin de l'un l'autre et loin des marchés humides, suggérant H5N1 étaient présents dans l'ensemble du Nigéria nordique et probables dans les pays voisins.

      Le deuxième a rapporté remarquable que les deux manifestations commerciales ont inclus des oiseaux aquatiques, prêtant l'appui au rapport plus tôt qui a suggéré que les oiseaux sauvages aient pu avoir été la source H5N1 pour les manifestations.

      Bien que le Nigéria n'ait pas rapporté H5N1 depuis le début de 2007, les nouvelles manifestations ne sont pas une surprise. Le Nigéria est situé à l'intersection de trois voies de migration importantes et plus d'infections sont prévues, y compris des endroits près de Lagos, le long de la côte méridionale du Nigéria et des pays voisins.

      http://www.recombinomics.com/News/07...ria_North.html

      Comment


      • #4
        Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

        Nigéria: réapparition du virus de la grippe aviaire dans deux Etats du Nord

        LAGOS - Les autorités nigérianes ont fait état d'une apparition du virus H5N1 de la grippe aviaire dans les Etats de Katsina et de Kano au nord du pays, a rapporté mardi l'agence officielle NAN.

        Le virus qui a tué 4.249 volailles, a été confirmé à la suite de tests pratiqués sur un élevage au village de Fagen-Kawo, dans l'Etat de Kano, a ajouté un responsable agricole national cité par NAN.

        Selon le responsable, le virus est apparu ce week-end après la perte de 1.514 volailles sur la ferme.

        Quinze poulets, 60 pintades et 10 canards avaient également été trouvés morts à Kadarko dans l'Etat de Katsina, a-t-il souligné, précisant qu'il avait demandé à des spécialistes de faire des enquêtes dans les lieux touchés par le virus et dans certaines parties du pays.

        "On pense que la maladie pourrait avoir été transmise par des oiseaux migrateurs ou à travers l'importation illégale d'oiseaux, car l'un des oiseaux infectés à Gombe était un animal aquatique", a-t-il précisé.

        Le Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique avec environ 140 millions d'habitants, a rapporté au début de 2007 le premier cas mortel chez l'homme de grippe aviaire en Afrique de l'Ouest.

        Une jeune femme de 22 ans est morte à Lagos le 17 janvier 2007 après avoir manipulé un poulet infecté.

        Le premier cas de grippe aviaire avait été signalé dans une ferme de Jaji, une ville située près de Kano, capitale de l'Etat du même nom, dans le nord du Nigeria en février 2006. La maladie, qui s'était ensuite étendue à d'autres Etats de la fédération nigériane, avait entraîné l'abattage d'au moins 300.000 volailles dans 97 fermes dans le seul Etat de Kano.

        Trois Etats du nord - Katsina, Sokoto et Bauchi - ont depuis signalé une résurgence de la grippe aviaire.

        (©AFP / 29 juillet 2008 15h49)

        http://www.romandie.com/ats/news/080...3.ysq7c4qa.asp

        <!-- FIN DE LA NEWS --><!-- DEBUT DES BOUTONS FINANCE -->

        Comment


        • #5
          Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille


          Nigeria : la grippe aviaire tue 4.249 volailles à Kano

          2008-07-30 08:40:49

          LAGOS, 29 juillet (Xinhua) -- La grippe avaire a été découverte dans une ferme de l'Etat nigérian de Kano, tuant 4.249 volailles, a rapporté l'Agence de presse du Nigeria.

          L'apparition de la maladie a été notifiée samedi dernier par la ferme, après la mort d'un premier groupe de 1.514 volailles.

          Selon une source du ministère de l'Agricutlure et des Ressourcse d'eau de Kano, la grippe avaire avait été confirmé par l'Institut national de recherches vétérinaires (NVRI).

          Par ailleurs, 15 poulets, 60 pintades et 10 canards sont morts de la même maladie dans l'Etat de Katsina, indique la source.

          http://www.french.xinhuanet.com/fren...ent_680476.htm

          Comment


          • #6
            Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

            Grippe aviaire au Nigeria, le pays lutte contre le retour du virus

            31/07/2008 14:13 (Par Pierre MELQUIOT)

            <SCRIPT type=text/javascript><!--google_ad_client = "pub-7706190068913753"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; google_ad_format = "468x60_as"; google_ad_type = "text_image"; google_ad_channel =""; google_color_border = "FFFFFF"; google_color_bg = "FFFFFF"; google_color_link = "000000"; google_color_url = "000000"; google_color_text = "000000"; //--></SCRIPT><SCRIPT src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js" type=text/javascript></SCRIPT>


            Grippe aviaire au Nigeria, le pays lutte contre le retour du virus

            Grippe aviaire au Nigeria, le pays lutte contre le retour du virus. Pour l’OIE, il y a, au Nigeria, 2 foyers de grippe aviaire qui ne sont toujours pas considérés comme résolus. Le Nigeria tente d'endiguer une possible flambée du virus, comme en 2006.


            Le bureau de l'Etat de Kano de la lutte contre le virus de la grippe aviaire au Nigeria a pris des mesures pour maîtriser la récente flambée de grippe aviaire détecté dans le village de Fagen Kawo, gouvernement local de Dawakin Tofa (Kano), et dans le village de Kadarko de l'État de Katsina. Dans ces deux élevages de volailles au Nigeria, le virus de la grippe aviaire a tué 31 animaux sur 110 à Katsina, et 1514 sur 4253 à Kano, dans le village de Fagen Kawo.
            <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>
            Une déclaration du bureau de l'AICP (Avian Influenza Control and Human Pandemic Preparedness Project) de Kano au Nigeria, signé par le chef de la communication, Alhaji Ibrahim Surajo Gaya, annonce que des mesures immédiates ont été adoptées par l'AICP pour tenter de mettre la propagation du virus de la grippe aviaire sous contrôle.<o:p><SCRIPT type=text/javascript><!--google_ad_client = "pub-7706190068913753"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; google_ad_format = "468x60_as"; google_ad_type = "text_image"; google_ad_channel =""; google_color_border = "FFFFFF"; google_color_bg = "FFFFFF"; google_color_link = "000000"; google_color_url = "000000"; google_color_text = "000000"; //--></SCRIPT><SCRIPT src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js" type=text/javascript></SCRIPT>

            </o:p>


            Selon cette déclaration, « les personnes des exploitations de volailles touchées par la grippe aviaire ont été vidées de leurs occupants puis désinfectés par une équipe d'experts dirigée par le Dr Muhammad B. Sarki. »
            <o:p></o:p>
            <TABLE cellSpacing=1 cellPadding=2 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD></TD><TD>De plus, une enquête épidémiologique a actuellement lieu pour tenter de remonter à la source de cette nouvelle flambée du virus de la grippe aviaire et contrôler « la situation avant qu'il ne soit trop tard. »</TD></TR></TBODY></TABLE>

            Selon l’OIE (organisation mondiale de la santé animale), « une enquête approfondie est en cours mais l'information obtenue jusqu'à ce jour indique que la cause du foyer serait l'introduction d'une nouvelle espèce dans l'élevage. » Des échantillons de sang prélevés sur divers oiseaux ont été envoyés au National Veterinary Research Institute de Vom pour analyse.
            <o:p></o:p>
            Pour l’OIE, il y a, au Nigeria, 2 foyers de grippe aviaire qui ne sont toujours pas considérés comme résolus. « Il n’est pas possible de déclarer cet événement comme terminé avant que tous les foyers individuels ne soient résolus. » C’est l'Association des éleveurs de volaille de l’état de Kano au Nigeria qui ont a annoncé la semaine dernière l'apparition du virus de la grippe aviaire dans le Dawakin-Tofa.

            La première flambée du virus de la grippe aviaire s'est produite en février 2006, date à laquelle il s’était répandu transmis dans 97 gouvernements locaux de 25 États du Nigeria et à Abuja.


            Voir aussi :
            - Grippe aviaire, le Nigeria de nouveau face au virus
            - Corée du Sud et Nigeria, le virus H5N1 de la grippe aviaire détecté sur un chat et des volailles

            http://www.actualites-news-environne...tte-virus.html

            Comment


            • #7
              Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

              Traduction automatique

              Le Nig&#233;ria : Re-Emergence de la grippe d'oiseau - points &#224; discuter &#224; Kano

              <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=180 align=right border=0><TBODY><TR><TD></TD><TD align=middle></TD></TR><TR><TD colSpan=2></TD></TR><TR><TD rowSpan=2></TD><TD align=middle><TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=180 bgColor=#e8e8ff border=0><TBODY><TR><TD vAlign=top align=left width=10 height=10></TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD><TD vAlign=top align=right width=10 height=10></TD></TR><TR><TD bgColor=#e8e8ff> </TD><TD vAlign=top align=left width=160 bgColor=#e8e8ff>

              </TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD></TR><TR><TD vAlign=bottom align=left width=10 height=10></TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD><TD vAlign=bottom align=right width=10 height=10></TD></TR></TBODY></TABLE></TD></TR><TR><TD colSpan=2></TD></TR></TBODY></TABLE>
              Confiance quotidienne (Abuja)
              3 ao&#251;t 2008
              Signal&#233; au Web le 4 ao&#251;t 2008
              Yusha'u A. Ibrahim
              Kano

              Reblanchir de la maladie d'influenza aviaire dans l'&#233;tat de Kano pendant huit mois apr&#232;s que la maladie mortelle a &#233;t&#233; mise sous la commande a jet&#233; des fermiers de volaille dans l'&#233;tat dans un &#233;tat de panique.

              La maladie mortelle, selon un rapport de l'association de fermiers de volaille du Nig&#233;ria (APAN), le chapitre d'&#233;tat de Kano, qui a &#233;t&#233; sign&#233; par son Pr&#233;sident, Alhaji M.D Abubakar, a &#233;t&#233; d&#233;tect&#233;e r&#233;cemment dans une ferme dans le village de Fagen-Kawo du gouvernement local de Dawakin Tofa, 30 kilom&#232;tres &#224; partir de la capitale de l'&#201;tat.

              <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=5 align=right border=0><TBODY><TR><TD align=right><!-- Display Google AdManager Ad for 'AllAfrica_Story_Inset'--><SCRIPT language=JavaScript type=text/javascript> GA_googleFillSlot("AllAfrica_Story_Inset");</SCRIPT><SCRIPT src="http://partner.googleadservices.com/gampad/ads?correlator=1217862342130&output=json_html&call back=_GA_googleAdEngine.setAdContentsBySlotForSync &impl=s&prev_afc=0&client=ca-pub-2420009840005975&slotname=AllAfrica_Story_Inset&pa ge_slots=AllAfrica_Story_BannerMid%2CAllAfrica_Sto ry_Inset&cust_params=language%3Denglish%26Topics%3 Dhealth%26Countries%3Dnigeria%252Cwestafrica&cooki e=ID%3Dbfbee8c187d8e666%3AT%3D1217862346%3AS%3DALN I_Ma51vvcslGlZfRf49TfhkzNQx5xKQ&cookie_enabled=1&g a_vid=1986226763484562200.1217573965&ga_sid=121786 2342&ga_hid=572774354&ga_fc=true&url=http%3A%2F%2F 66.196.80.202%2Fbabelfish%2Ftranslate_url_content% 3F.intl%3Dfr%26lp%3Den_fr%26trurl%3Dhttp%253A%252F %252Fallafrica.com%252Fstories%252F200808041040.ht ml&ref=&lmt=1217862342&dt=1217862342700&cc=64&oe=u tf-8&u_h=800&u_w=1280&u_ah=770&u_aw=1280&u_cd=32&u_tz =-240&u_his=4&u_java=true&u_nplug=0&u_nmime=0"></SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript><!--google_ad_client = "pub-2420009840005975";google_ad_slot = "2563241882";google_ad_width = 180;google_ad_height = 150;//--></SCRIPT><SCRIPT src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js" type=text/javascript></SCRIPT>

              </TD></TR></TBODY></TABLE>
              Accordant le Pr&#233;sident d'APAN, la maladie a &#233;t&#233; confirm&#233;e par un essai en laboratoire &#224; l'institut de recherche v&#233;t&#233;rinaire national (NVRI), Vom, pr&#232;s de Jos, une situation qui dit-il avait men&#233; &#224; depopulating et &#224; d&#233;sinfecter la ferme affect&#233;e et d'autres fermes dans le secteur en vue d'emp&#234;cher davantage de propagation de la maladie.

              C'&#233;tait la premi&#232;re fois depuis octobre 2007 que la maladie &#233;levait sa t&#234;te dans l'&#233;tat et la totalit&#233; du Nig&#233;ria nordique. Par ailleurs, la grippe d'oiseau de la fois pass&#233;e a &#233;t&#233; exp&#233;riment&#233;e dans l'&#233;tat &#233;tait dans la m&#234;me ville, Dawakin Tofa.

              Le Pr&#233;sident d'APAN a invit&#233; des fermiers de volaille dans l'&#233;tat &#224; &#234;tre circonspects, les invitant pour rapporter n'importe quel sympt&#244;me qu'ils ont not&#233; &#224; leurs fermes aux autorit&#233;s comp&#233;tentes pour l'action d'urgence. Il a ajout&#233; qu'&#224; arrangements proportionn&#233;s pour aborder l'issue dans tous les 44 gouvernements locaux de l'&#233;tat avaient &#233;t&#233; mis en place.

              La manifestation d'influenza aviaire a &#233;t&#233; exp&#233;riment&#233;e la premi&#232;re fois dans le pays en f&#233;vrier 2006 quand elle s'est &#233;cart&#233;e &#224; 97 gouvernements locaux dans 25 &#233;tats de la f&#233;d&#233;ration et du territoire capital f&#233;d&#233;ral. Dans l'&#233;tat de Kano, environ 30 fermes ont serait infect&#233;es par la maladie mortelle pendant la premi&#232;re exp&#233;rience.

              On a signal&#233; que pendant l'incident de f&#233;vrier, des milliers de poulets et d'autres oiseaux ont &#233;t&#233; tu&#233;s dans l'&#233;tat en tant qu'&#233;l&#233;ment des mesures d'emp&#234;cher davantage de propagation de la maladie. Selon l'ex Pr&#233;sident d'APAN &#224; Kano, Alhaji Muhammad Aminu, plus de 16.000 poulets ont &#233;t&#233; tu&#233;s &#224; juste neuf fermes qui ont &#233;t&#233; infect&#233;es par la grippe d'oiseau &#224; Kano.

              On l'avait confirm&#233; &#233;galement que la derni&#232;re manifestation rapport&#233;e dans le pays &#233;tait le 6 octobre 2007 dans la r&#233;gion de Nsugbe de l'&#233;tat d'Anambra, o&#249; quelques fermes &#224; travers le pays ont &#233;t&#233; affect&#233;es par la maladie, tuant des douzaines de milliers d'oiseaux.

              Les r&#233;sultats de confiance de pyramide ont indiqu&#233; que le gouvernement national avait rassembl&#233; une r&#233;union avec des d&#233;positaires, y compris des fermiers de volaille, en vue de tracent dehors des modalit&#233;s pour adresser la situation avant qu'il ait &#233;t&#233; trop tard.

              Les sources pr&#232;s du minist&#232;re d'&#233;tat de l'agriculture ont indiqu&#233; &#224; notre correspondant que les th&#232;mes critiques se sont rapport&#233;s &#224; la maladie avaient &#233;t&#233; discut&#233;s lors de la r&#233;union, en plus de l'appel passionn&#233; aux fermiers pour &#234;tre vigilants et de la s&#233;curit&#233; prudente.

              Cependant, le gouvernement national avait averti le grand public, en particulier les personnes des communaut&#233;s de Fagen-Kawo, d'acheter les produits bon march&#233; de volaille pendant qu'ils tenaient la possibilit&#233; de l'infection.

              L'ann&#233;e derni&#232;re, les gouvernements nationaux f&#233;d&#233;raux et ont vers&#233; la compensation sur les fermiers affect&#233;s en vue d'all&#233;ger les difficult&#233;s provoqu&#233;es par la manifestation d&#233;sastreuse.

              Le bureau d'&#233;tat de Kano de la commande d'influenza aviaire et du projet universel humain d'&#233;tat de pr&#233;paration (AICP) avait balanc&#233; dans l'action pour commander la manifestation r&#233;cente.

              Accordant un rapport de presse du bureau d'AICP Kano a sign&#233; par le dirigeant de bureau de communication de projet, Alhaji Surajo Ibrahim Gaya, et a rendu disponible &#224; la confiance de pyramide, action imm&#233;diate avait &#233;t&#233; adopt&#233; par l'AICP pour mettre la manifestation de la maladie sous la commande.

              Les r&#233;sultats de confiance de pyramide au village de Fagen-Kawo dans le gouvernement local de Dawakin-Tofa ont indiqu&#233; que la ferme affect&#233;e depopulated et avait &#233;t&#233; d&#233;sinfect&#233;e par une &#233;quipe d'experts men&#233;e par le dirigeant de bureau de projet d'&#233;tat, composant de sant&#233; animale, Dr. Sarki B. Muhammad, qui a visit&#233; la ferme peu de temps apr&#232;s la d&#233;claration de la manifestation de la maladie.

              Ce, selon la recherche effectu&#233;e par notre correspondant, &#233;tait en plus de la recherche &#233;pid&#233;miologique d&#233;taill&#233;e qui &#233;tait allum&#233;e juste tracer la source de manifestation malheureuse en vue d'adresser la situation avant qu'il ait &#233;t&#233; trop tard.

              Une &#233;quipe combin&#233;e d'installation d'experts par le gouvernement f&#233;d&#233;ral a men&#233; par professeur P.A. Abdul &#224; la compagnie des dirigeants &#224; partir d'AICP, Abuja, NVRI, les fonctionnaires de Vom et de Kano AICP avaient d&#233;j&#224; visit&#233; la ferme affect&#233;e sur Fagen-Kawo dans Dawakin-Tofa et quelques march&#233;s de phase d'oiseau de l'&#233;tat.

              Notre correspondant promeuvent instruit que des prises de sang de divers oiseaux avaient &#233;t&#233; pr&#233;lev&#233;es par l'&#233;quipe combin&#233;e pour l'analyse au NVRI.

              En attendant, le bureau composant de communication d'&#233;tat de l'AICP dans l'&#233;tat s'&#233;tait embarqu&#233; sur une campagne rigoureuse de sensibilisation sur des pratiques hygi&#233;niques pour l'emp&#234;chement d'influenza aviaire chez Fagen-Kawo de Dawakin-Tofa o&#249; la manifestation de la maladie a &#233;merg&#233; la premi&#232;re fois cette ann&#233;e.

              Quelques communaut&#233;s du secteur qui a parl&#233; &#224; la confiance de pyramide ont exprim&#233; le choc quand l'annonce de la manifestation a &#233;t&#233; faite.
              Malam Ibrahim Danladi a indiqu&#233; &#224; confiance de pyramide qu'ils avaient &#233;t&#233; avertis de renoncer de manger les poulets qui ont &#233;t&#233; br&#251;l&#233;s par des experts pendant leur inspection &#224; la ferme affect&#233;e, dire que bien qu'ils en aient mang&#233; l'ann&#233;e derni&#232;re, cette ann&#233;e ils n'en mangeraient pas pour leur propre s&#251;ret&#233;.

              Danladi a d&#233;clar&#233; cela : &#171; Quelques fonctionnaires de gouvernement nous ont rendus visite et ont organis&#233; une session interactive avec nous &#224; la maison de la t&#234;te de village o&#249; ils nous ont avertis d'employer n'importe quel poulet qui a &#233;t&#233; d&#233;truit en cours d'emp&#234;cher la maladie de s'&#233;carter &#224; d'autres fermes &#187;.

              Il a exprim&#233; le plaisir au-dessus de l'intervention rapide du gouvernement, notant cela &#171; sinon pour cela, nous aurait mang&#233; les poulets infect&#233;s. La campagne de sensibilisation effectu&#233;e par des fonctionnaires de gouvernement a consid&#233;rablement aid&#233; des sujets &#187;.

              <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=9 width=180 align=left border=0><TBODY><TR><TD align=right></TD></TR></TBODY></TABLE>
              Cependant, selon un rapport du bureau d'AICP, Kano, la maladie d'influenza aviaire a &#233;t&#233; &#233;galement d&#233;tect&#233; dans des quarts de Kadarko de gouvernement local de Katsina. La confiance de pyramide a appris que la m&#234;me &#233;quipe de gouvernement f&#233;d&#233;ral avait visit&#233; la ferme et des mesures appropri&#233;es avaient &#233;t&#233; prises de mettre la situation sous la commande totale.

              http://allafrica.com/stories/200808041040.html
              <!-- end story layout piece here -->

              Comment


              • #8
                Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                Traduction automatique

                NIGER-NIGERIA : Frontière sur haut-alerte pour la grippe d'oiseau

                <TABLE style="BORDER-RIGHT: #bbbbbb 1px solid; PADDING-RIGHT: 5px; BORDER-TOP: #cccccc 1px solid; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-BOTTOM: 5px; MARGIN: 2px 5px 8px 0px; BORDER-LEFT: #cccccc 1px solid; WIDTH: 120px; PADDING-TOP: 5px; BORDER-BOTTOM: #bbbbbb 1px solid; BACKGROUND-COLOR: #eeeeee" cellSpacing=0 cellPadding=0 align=left border=0><TBODY><TR><TD style="PADDING-TOP: 3px" align=right>
                Photo : Shamsuddin Ahmed/IRIN </TD></TR><TR><TD class=ImgCreditCaption style="FONT-SIZE: 7pt; FONT-FAMILY: Tahoma">Plus la volaille de 20.000 ont été tuées au Niger depuis sa première manifestation en 2006</TD></TR></TBODY></TABLE>DAKAR, 4 août 2008 (IRIN) - le ministère du Niger du bétail intensifie sa surveillance d'oiseau le long de la frontière de 1.500 kilomètres avec le Nigéria nordique après une réapparition récente des décès d'oiseau.

                Le ministère du bétail au Niger a commandé le massacre de plus de 20.000 oiseaux suspectés d'être porteur du virus depuis 2006. Il a également payé au sujet d'US$46,000 dans la compensation aux fermiers avec les oiseaux malades pour les encourager à remettre les animaux infectés.

                Les fonctionnaires au Nigéria nordique énonce que Kebbi, Kano et Katsina ont rapporté les plusieurs mille décès de volaille le 29 juillet. Des oiseaux ont été envoyés aux laboratoires en Italie pour déterminer si le virus de la grippe aviaire H5N1 est responsable.

                Il y a deux ans, une manifestation de grippe d'oiseau au Nigéria a écarté au nord au Niger. Le directeur du Niger des services animaux, Dr. Maiga Zourkaleni, prépare une équipe qui visitera des zones frontalières à haut risque Zinder, Maradi, Dosso et Tahoua. « Nous le travaillons aussi dur que nous pouvons empêcher une autre infection frontalière, » avons dit.

                Zourkaleni indique que son équipe renforcera une interdiction de tous les produits de volaille venant du Nigéria. Le directeur de grippe aviaire dit que les centaines d'inspecteurs travaillent déjà dans la zone à haut risque le long de la frontière nigérienne.

                « Notre équipe continuera à soulever la conscience au sujet de la réapparition des virus au Nigéria voisin. Nous nous assurerons que les inspecteurs bloquent activement toutes les importations illégales, et celui ils agissent rapidement sur n'importe quels cas suspectés. »

                La plupart des pays d'Afrique occidentale, y compris le Niger, ont déjà interdit des importations de volaille en provenance du Nigéria, une politique que la nourriture de l'ONU et l'organisation agricole indique est contre-productive.

                « Mettre une interdiction sur n'importe quoi quand vous n'avez pas les moyens de commander des ports de débarquement pousse des personnes dans le commerce clandestin, » a dit Juan Lubroth, directeur des maladies infectieuses chez la FAO.

                « Le commerce clandestin rend des choses plus mauvaises parce que vous ne pouvez pas commander et surveiller le problème. Les interdictions de la volaille ne sont pas fonctionnelles. C'est une partie du monde où il y a eu le commerce frontalier pendant des siècles… La gestion des risques semble raisonnable plus biologique. »

                Tandis que plus de 140 millions d'oiseaux sont morts dans le monde entier en raison des infections H5N1, le virus n'a pas causé une épidémie humaine, comme les experts ont craint depuis sa réapparition il y a cinq ans. Selon l'organisation mondiale de la santé, environ 200 personnes sont mortes de contracter le virus H5N1.

                Alex Thiermann avec l'organisation mondiale basée à Paris pour la santé animale dit qu'il est critique de rester vigilant.

                Les « gens deviennent suffisants quand vous prévoyez une urgence et elle ne vient pas. Cependant, le risque d'une pandémie n'a pas disparu. Le virus a été bon aux humains jusqu'ici ; quoiqu'il soit fortement mutative, il n'infecte pas encore facilement des humains. Mais nous ne savons pas ce qui se produira. Mon conseil est affaire avec ce problème dans la volaille, puis, nous ne devrons pas avoir affaire avec elle chez l'homme. »

                http://www.irinnews.org/report.aspx?ReportID=79618

                Comment


                • #9
                  Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                  Traduction automatique

                  Le Nig&#233;ria : Grippe d'oiseau - le gouvernement d&#233;sinfecte des fermes

                  <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=180 align=right border=0><TBODY><TR><TD></TD><TD align=middle></TD></TR><TR><TD colSpan=2></TD></TR><TR><TD rowSpan=2></TD><TD align=middle><TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=180 bgColor=#e8e8ff border=0><TBODY><TR><TD vAlign=top align=left width=10 height=10></TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD><TD vAlign=top align=right width=10 height=10></TD></TR><TR><TD bgColor=#e8e8ff> </TD><TD vAlign=top align=left width=160 bgColor=#e8e8ff>

                  </TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD></TR><TR><TD vAlign=bottom align=left width=10 height=10></TD><TD bgColor=#e8e8ff></TD><TD vAlign=bottom align=right width=10 height=10></TD></TR></TBODY></TABLE></TD></TR><TR><TD colSpan=2></TD></TR></TBODY></TABLE>
                  Ce jour (Lagos)
                  7 ao&#251;t 2008
                  Signal&#233; au Web le 7 ao&#251;t 2008
                  George Okoh
                  Lafia

                  Apr&#232;s le rapport de nouveaux cas d'alsoknown d'influenza aviaire comme grippe d'oiseau dans quelques &#233;tats au Nig&#233;ria nordique, le projet de grippe d'Avain dans l'&#233;tat de Nasarawa a commenc&#233; la d&#233;sinfection des fermes avicoles &#224; travers l'&#233;tat.

                  Le dirigeant de bureau de projet d'&#233;tat de Nasarawa, Mallam Tanko Abubakar, dit des journalistes dans Lafia hier, qui quoiqu'il y ait d'aucun rapport&#233; enferme de la grippe d'oiseau dans l'&#233;tat, le but du projet de d&#233;sinfection est cens&#233; pour emp&#234;cher la re-occurrence.

                  <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=5 align=right border=0><TBODY><TR><TD align=right><!-- Display Google AdManager Ad for 'AllAfrica_Story_Inset'--><SCRIPT language=JavaScript type=text/javascript> GA_googleFillSlot("AllAfrica_Story_Inset");</SCRIPT><SCRIPT src="http://partner.googleadservices.com/gampad/ads?correlator=1218131101643&output=json_html&call back=_GA_googleAdEngine.setAdContentsBySlotForSync &impl=s&prev_afc=0&client=ca-pub-2420009840005975&slotname=AllAfrica_Story_Inset&pa ge_slots=AllAfrica_Story_BannerMid%2CAllAfrica_Sto ry_Inset&cust_params=language%3Denglish%26Topics%3 Dagricultur%252Chealth%252Csustainabl%26Countries% 3Dnigeria%252Cwestafrica&cookie=ID%3Dff32556b72d73 ecc%3AT%3D1218131102%3AS%3DALNI_MZ20dQQ7fJ7yj7zgDX bp9MRh3RrPg&cookie_enabled=1&ga_vid=19862267634845 62200.1217573965&ga_sid=1218131102&ga_hid=97915329 0&ga_fc=true&url=http%3A%2F%2F66.196.80.202%2Fbabe lfish%2Ftranslate_url_content%3F.intl%3Dfr%26lp%3D en_fr%26trurl%3Dhttp%253A%252F%252Fallafrica.com%2 52Fstories%252F200808070809.html&ref=&lmt=12181311 01&dt=1218131101853&cc=63&oe=utf-8&u_h=800&u_w=1280&u_ah=770&u_aw=1280&u_cd=32&u_tz =-240&u_his=2&u_java=true&u_nplug=0&u_nmime=0&flash= 9.0.115.0"></SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript><!--google_ad_client = "pub-2420009840005975";google_ad_slot = "2563241882";google_ad_width = 180;google_ad_height = 150;//--></SCRIPT><SCRIPT src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js" type=text/javascript></SCRIPT>

                  </TD></TR></TBODY></TABLE>
                  Abubakar, qui a &#233;nonc&#233; ceci peu de temps apr&#232;s un exercice de d&#233;sinfection au village de Kayarda, pour limiter une manifestation qui a &#233;t&#233; rapport&#233;e pour la derni&#232;re fois en 2006 et pour emp&#234;cher la r&#233;occurence.

                  Il a dit que la d&#233;sinfection des march&#233;s et des fermes avicoles de phase d'oiseau est l'une des strat&#233;gies importantes adopt&#233;es pour emp&#234;cher la diffusion du virus et a exprim&#233; sa satisfaction au chef de village et &#224; ses personnes pour soutenir activement l'exercice.

                  http://allafrica.com/stories/200808070809.html
                  <!-- end story layout piece here -->

                  Comment


                  • #10
                    Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                    <TABLE class=story-top cellSpacing=0 cellPadding=0 border=0><TBODY><TR><TD colSpan=2>Traduction automatique

                    La nouvelle contrainte de grippe d'oiseau d&#233;tect&#233;e au Nig&#233;ria, indique la FAO

                    Mardi 12 ao&#251;t 2008, 12:21 P.M.
                    Communiqu&#233; de presse : Les Nations Unies




                    </TD></TR></TBODY></TABLE>
                    Le Nig&#233;ria : la nouvelle contrainte de grippe d'oiseau d&#233;tect&#233;e, indique l'agence d'agriculture de l'ONU


                    11 ao&#251;t 2008 - une nouvelle contrainte de la grippe aviaire jamais avant que rapport&#233; en Afrique a &#233;t&#233; identifi&#233; au Nig&#233;ria, l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (la FAO) annonc&#233;e aujourd'hui.

                    Les essais effectu&#233;s par le Nig&#233;ria et par la FAO prouvent que la nouvelle vari&#233;t&#233; de virus - ce qui est semblable aux contraintes identifi&#233;es l'ann&#233;e derni&#232;re en &#224; l'Italie, &#224; l'Afghanistan et &#224; l'Iran - est g&#233;n&#233;tiquement distincte d'autres formes d&#233;tect&#233;es dans des manifestations nig&#233;riennes en 2006 et 2007. "Il semble peu probable que les oiseaux sauvages ont port&#233; la contrainte en Afrique, puisque la derni&#232;re migration des oiseaux sauvages l'Europe et d'Asie centrale vers l'Afrique s'est produite en septembre 2007 et la migration vers le sud de cette ann&#233;e en l'Afrique n'a pas vraiment commenc&#233; encore, " ont dit Scott Newman, coordonnateur international de faune du service de sant&#233; animale de la FAO.

                    Il a indiqu&#233; d'autres avenues que le virus pourrait avoir pris au Nig&#233;ria, tel que le commerce international ou le mouvement ill&#233;gal et non rapport&#233; de la volaille. &#171; Ceci augmente le risque d'une influenza aviaire &#233;cart&#233;e &#224; d'autres pays en Afrique occidentale. &#187;

                    La FAO a r&#233;clam&#233; la surveillance intensifi&#233;e pour surveiller le virus et pour maintenir sa diffusion.

                    &#171; Beaucoup de pays ont r&#233;ussi &#224; obtenir le virus sous la commande ; mais tant que l'influenza aviaire demeure end&#233;mique dans quelques pays, la communaut&#233; internationale doit &#234;tre sur l'alerte, &#187; a dit Joseph Domenech, le v&#233;t&#233;rinaire en chef de la FAO.

                    La grippe aviaire, ou H5N1, a effectu&#233; plus de 60 pays depuis que l'&#233;pid&#233;mie a commenc&#233; il y a cinq ans en Asie et la plupart des nations l'ont &#233;limin&#233;e de la volaille.

                    Au Nig&#233;ria, la grippe d'oiseau a &#233;t&#233; contenue apr&#232;s avoir &#233;t&#233; trouv&#233; dans 25 &#233;tats. La FAO a une &#233;quipe d'experts en mati&#232;re de sant&#233; animale et d'&#233;pid&#233;miologues v&#233;t&#233;rinaires travaillant avec le gouvernement de la nation d'Afrique occidentale.

                    http://www.scoop.co.nz/stories/WO0808/S00197.htm

                    Comment


                    • #11
                      Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                      Grippe aviaire : nouvelle souche décelée

                      <!--img class="portrait" src="/maquette/photo.jpg" border="0" /-->Source : AFP
                      12/08/2008 | Mise à jour : 12:16 | <SCRIPT src="/commentaires/nbcmt.php?article=20080812FILWWW00372" type=text/javascript></SCRIPT>.

                      <!-- infos -->L'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé aujourd'hui l'apparition au Nigeria d'une souche de la grippe aviaire "hautement pathogène" qui n'avait jamais été signalée auparavant en Afrique et qui suscite donc "de graves préoccupations" quant à son introduction sur le continent.

                      "Une souche de la grippe aviaire hautement pathogène, inconnue auparavant en Afrique, vient d'être décelée pour la première fois au Nigeria, où deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été récemment signalés dans les Etats de Katsina et Kano", a indiqué dans un communiqué la FAO, basée à Rome.

                      Les résultats d'un laboratoire du Nigeria et d'un laboratoire de référence de la FAO situé en Italie montrent que la nouvelle souche du virus est "génétiquement différente des souches qui avaient circulé au Nigeria lors des flambées précédentes en 2006 et 2007".


                      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...he-decelee.php

                      Comment


                      • #12
                        Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                        Grippe aviaire: une nouvelle souche hautement pathogène décelée au Nigeria

                        Il y a 32 minutes
                        ROME (AFP) — La FAO a annoncé mardi l'apparition au Nigeria d'une souche de la grippe aviaire "hautement pathogène" qui n'avait jamais été signalée auparavant en Afrique et qui suscite donc "de graves préoccupations" quant à son introduction sur le continent.

                        "Une souche de la grippe aviaire hautement pathogène, inconnue auparavant en Afrique, vient d'être décelée pour la première fois au Nigeria, où deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été récemment signalés dans les Etats de Katsina et Kano", a indiqué dans un communiqué l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture basée à Rome.
                        Les résultats de laboratoire du Nigeria et d'un laboratoire de référence de la FAO situé en Italie montrent que la nouvelle souche du virus est "génétiquement différente des souches qui avaient circulé au Nigeria lors des flambées précédentes en 2006 et 2007".

                        "Cette nouvelle souche n'avait jamais été signalée auparavant en Afrique et elle est plutôt similaire à des souches précédemment identifiées en Europe (Italie), en Asie (Afghanistan) et au Moyen-Orient (Iran) en 2007", a précisé l'agence.

                        Cette détection "suscite de graves préoccupations, car on ne sait pas encore comment elle a été introduite sur le continent", a indiqué Scott Newman, chargé de la coordination internationale de la faune au Service de santé animale de la FAO.

                        "Il semble improbable que les oiseaux sauvages aient transporté cette souche", mais "d'autres canaux seraient responsables de l'introduction du virus, comme le commerce international ou les mouvements illégaux ou non signalés de volailles, selon M. Newman.

                        Depuis l'apparition en Asie il y a cinq ans de l'épidémie de grippe aviaire provoquée par la souche H5N1, la maladie a touché plus de 60 pays. La grande majorité de ces pays a réussi à éliminer le virus chez les volailles.
                        Au Nigeria, la présence du virus avait d'abord été confirmée en février 2006 et la maladie avait attaqué les volailles dans 25 Etats avant d'être circonscrite.

                        Une équipe d'experts en santé animale et de vétérinaires épidémiologistes de la FAO collabore actuellement avec le gouvernement et ses services vétérinaires, l'aide de la FAO portant notamment sur le contrôle et la constitution de stocks de produits pharmaceutiques vétérinaires.

                        "Plusieurs pays ont réussi à placer le virus sous contrôle. Mais tant que la grippe aviaire restera endémique dans certains pays, la communauté internationale devra faire preuve de la plus grande vigilance et maintenir un niveau élevé de contrôle", a averti Joseph Domenech, vétérinaire en chef de la FAO.

                        http://afp.google.com/article/ALeqM5...QHOmh3Yzw0AIWA

                        Comment


                        • #13
                          Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                          Crédits: Niman

                          Traduction automatique


                          Les oiseaux sauvages ont peut-être causé la nouvelle contrainte de grippe - Nigéria

                          12 août 2008 15:13 : GMT 45
                          <!-- 12 Aug 2008 15:13:45 GMT ## for search indexer, do not remove -->Source : Reuters

                          <!-- AN5.0 article title end --><SCRIPT language=JavaScript src="/bin/js/article.js"></SCRIPT></SPAN><!-- Wild birds maybe caused new flu strain -Nigeria --><!-- Reuters -->Par Camillus Eboh

                          ABUJA, 12 août (Reuters) - oiseaux migrateurs infectés l'Europe ou d'Asie centrale étaient probablement de blâmer d'écarter une nouvelle contrainte de la grippe d'oiseau H5N1 en Afrique, l'expert en matière en chef de grippe d'oiseau du Nigéria a dit mardi.

                          L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies a rendu compte lundi que la contrainte de l'influenza aviaire récemment trouvée au Nigéria était génétiquement différente des contraintes dans des manifestations africaines précédentes. Mohamed Saidu, tête du programme de gestion de grippe d'oiseau du Nigéria, a dit que la contrainte H5N1 a été découverte le mois dernier dans un canard à un marché de volaille d'état du nord-est de Gombe.

                          « Depuis cet endroit est parmi les 24 marécages que nous avons au Nigéria et le long des deux itinéraires migrateurs, nous suspectons que la contrainte pourrait être venue des oiseaux migrateurs, » Saidu avons dit.
                          Un fonctionnaire aîné de la FAO lundi a exprimé des doutes que les oiseaux sauvages ont porté la contrainte en Afrique puisque la migration vers le sud de cette année a commencer encore.

                          Scott Newman, coordonnateur international de faune du service de santé animale de la FAO, a dit que le virus a pu avoir à la place atteint le continent par l'intermédiaire du commerce international.

                          En juillet, le pays le plus populeux de l'Afrique a découvert ses premiers cas de virus de grippe d'oiseau H5N1 en presque 10 mois. Le virus, qui peut s'écarter aux humains, a été trouvé sur des marchés de volaille des villes nordiques de Kano et de Katsina.

                          L'influenza aviaire est commune, mais la contrainte H5N1 inquiète en particulier tous les deux aux producteurs et aux médecins de volaille.
                          Elle rarement infecte des personnes mais a tué 243 sur 385 connus pour avoir été infecté depuis 2003, selon l'organisation mondiale de la santé. Elle a tué ou a forcé l'abattage de 300 millions d'oiseaux. (Pour la pleine assurance de Reuters Afrique et pour avoir votre parole sur les questions supérieures, visite : http://africa.reuters.com/) (écriture par Randy Fabi ; Édition par Tume Ahemba)

                          http://www.alertnet.org/thenews/newsdesk/LC558041.htm

                          <!-- news ## for search indexer, do not remove -->

                          Comment


                          • #14
                            Re: Nigéria: notification à l'OIE H5N1 dans la volaille

                            Source: http://www.waliboo.com/oiseaux/la-gr...-nigeria/8485/

                            La grippe aviaire frappe le Nigeria. L’Afrique subsaharienne est désormais touchée par l’épidémie. Ce phénomène est des plus inquiétants selon les spécialistes.

                            La souche de la grippe aviaire diagnostiquée au Nigeria est particulièrement pathogène. Il s’agit en l’occurrence de la souche H5N1, clade 2, EMA3. Devant cette situation, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture n’a pas manqué d’afficher son inquiétude. Selon cet organisme, il est fortement improbable que la contamination ait été due aux oiseaux sauvages. En effet, il faudra considérer d’autres canaux de contamination. Il pourrait s’agir entre autres du commerce international et des transactions illégales ou non déclarées d’oiseaux de différentes espèces.

                            Aujourd’hui, la grippe aviaire est présente dans 27 des Etats de la Fédération nigériane. En juin et en juillet 2008, quatre nouveaux cas ont été signalés dans la partie nord du pays. Bien que les risques pour l’homme soient limités, des règles doivent être respectées par la population locale mais aussi et surtout par les étrangers qui sont de passage dans le pays. Concrètement, il est préférable d’éviter d’avoir des contacts avec des oiseaux vivants.

                            Avant de consommer des produits issus de volaille telle que le canard, le poulet ou l’oie ou encore la, il est vivement conseillé de les faire cuire à point. Dans tous les cas, si une fièvre se manifeste, il est impératif de se rendre auprès d’un médecin en précisant que l’on s’est trouvé dans une zone touchée par la grippe aviaire.

                            Google translation:
                            Bird flu hit Nigeria. Sub-Saharan Africa is now affected by the epidemic. This phenomenon is most disturbing according to specialists.

                            The strain of bird flu diagnosed in Nigeria is particularly pathogen. This is the H5N1 strain, clade 2, EMA3. Faced with this situation, the United Nations Food and Agriculture has not failed to show his concern. According to this organization, it is highly unlikely that the contamination was due to wild birds. Indeed, we must consider other channels of infection. These could include, inter alia, international trade and transactions illegal or unreported birds of different species.

                            Today, avian flu is present in 27 states of the Nigerian Federation. In June and July 2008, four new cases were reported in the northern part of the country. Although the risk to humans is limited, rules must be respected by the local population but also and especially by foreigners who are visiting the country. Specifically, it is preferable to avoid contact with live birds.

                            Before consuming poultry products such as duck, chicken or goose or even, it is strongly advised to cook a point. In all cases, if a fever occurs, it is imperative to visit a doctor stating that it was found in an area affected by bird flu.

                            Comment

                            Working...
                            X