Announcement

Collapse
No announcement yet.

Kenya - en alerte après les cas humains égyptiens

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Kenya - en alerte après les cas humains égyptiens

    Alerte au-dessus des craintes de manifestation de grippe d'oiseau possible

    Par Peter Orengo


    Traduction machine

    Le <nobr style="font-weight: normal; font-size: 100%;" id="itxt_nobr_0_0">Kenya</nobr> a été mis sur l'alerte au-dessus d'une manifestation possible d'influenza aviaire, également connue sous le nom de grippe d'oiseau.
    L'avertissement a été donné par le département vétérinaire du Kenya, les services de faune du Kenya (KWS) et de l'institut de recherche médical du Kenya des fonctionnaires (IRMK) pendant un atelier africain est de sensibilisation de région à Nairobi, hier.
    L'annonce vient après qu'on ait rapporté qu'une fille égyptienne contracte le virus.
    Un fonctionnaire vétérinaire, M. Michael Cheruiyot a déclaré que le Kenya prenait des mesures au cas où la maladie serait rapportée dans le pays.
    Chemin migrateur
    Le « Kenya est vulnérable puisque nous tombons sur le chemin migrateur d'oiseau sauvage à et de l'Asie et de l'Europe, » il a dit.
    Le chef de services vétérinaires à KWS, M. Francis Gakuya a dit qu'elles surveillaient la situation.
    La médecine du ’ s d'IRMK et le spécialiste tropicaux en maladie infectieuse, Mme Monique Wasunna, ont demandé à des Kenyans d'éviter de manger de la volaille qui n'est pas inspectée. Le transport ou le sommeil dans la même salle avec des oiseaux devrait également être évité.
    Depuis 2003, le virus de l'influenza H5N1 aviaire a infecté au moins 410 personnes dans 15 pays et tué 254 d'entre eux. Il a également tué ou a forcé le cueillage de plus de 300 millions d'oiseaux dans 61 pays en Asie, le Moyen-Orient, l'Europe et en Afrique.
    Tandis que H5N1 infecte rarement des personnes, les experts craignent qu'il pourrait subir une mutation dans une forme que les gens pourraient facilement passer entre eux. Bien qu'on le suspecte ceux qui sont morts de la contrainte l'a attrapée des oiseaux, les scientifiques croient qu'il y a des cas de transmission d'homme à homme.
    En avril, la Côte d'Ivoire a détecté ses premières manifestations dans les oiseaux, la sixième nation africaine pour confirmer le virus après le Nigéria, le Niger, l'Egypte, le Burkina Faso et le Cameroun.


    Alert over fears of possible Bird Flu outbreak


    By Peter Orengo
    <nobr style="font-weight: normal; font-size: 100%;" id="itxt_nobr_0_0">Kenya</nobr> has been put on the alert over a possible outbreak of Avian Influenza, also known as Bird Flu.
    The warning was given by the Kenya Veterinary Department, Kenya Wildlife Services (KWS) and Kenya Medical Research Institute (Kemri) officials during an East African region sensitisation workshop in Nairobi, yesterday.
    The announcement comes after an Egyptian girl was reported to have contracted the virus.
    A veterinary official, Mr Michael Cheruiyot said Kenya was taking measures in case the disease is reported in the country.
    Migratory path
    "Kenya is vulnerable since we fall on the wild bird migratory path to and from Asia and Europe," he said.
    The head of veterinary services at KWS, Mr Francis Gakuya said they were monitoring the situation.
    Kemri’s Tropical Medicine and Infectious Disease Specialist, Ms Monique Wasunna, asked Kenyans to avoid eating poultry meat that is not inspected. Transporting or sleeping in the same room with birds should also be avoided.
    Since 2003, the H5N1 avian influenza virus has infected at least 410 people in 15 countries and killed 254 of them. It has also killed or forced the culling of more than 300 million birds in 61 countries in Asia, the Middle East, Europe and Africa.
    While H5N1 rarely infects people, experts fear it could mutate into a form that people could easily pass to each other. Although it is suspected those who have died from the strain caught it from birds, scientists believe there are cases of human-to-human transmission.
    In April, Ivory Coast detected its first outbreaks in birds, the sixth African nation to confirm the virus after Nigeria, Niger, Egypt, Burkina Faso and Cameroon.


    http://www.eastandard.net/InsidePage.php?id=1144008777&cid=4&

    <!-- AddThis Button BEGIN --> <script type="text/javascript">addthis_pub = 'eastandard';</script>
Working...
X