Announcement

Collapse
No announcement yet.

Cameroun - 1 nouveau foyer de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 chez des paons dans un élevage exotique de volailles dans la région de l'Extrême-Nord (OIE, 14 février 2017)

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Cameroun - 1 nouveau foyer de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 chez des paons dans un élevage exotique de volailles dans la région de l'Extrême-Nord (OIE, 14 février 2017)

    Influenza A hautement pathogène (inf. par virus de) (autres que volailles dont oiseaux sauvages),
    Cameroun
    Information reçue le 15/02/2017 de Dr Gaston Djonwe, Directeur des Services Vétérinaires, Services Vétérinaires, Ministère de l'Elevage, des Pêches & des Industries Animales, Yaoundé, Cameroun
    Résumé
    Type de rapport Notification immédiate
    Date de début de l’événement 02/01/2017
    Date de confirmation de l´événement 19/01/2017
    Date du rapport 14/02/2017
    Date d'envoi à l'OIE 15/02/2017
    Raison de notification Nouvelle souche d'une maladie listée par l'OIE dans le pays
    Agent causal Virus de l'influenza A hautement pathogène
    Sérotype H5N8
    Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
    Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays
    Nouveaux foyers (1)
    Foyer 1 Makilingaye, Tokombéré, Mayo-Sava, EXTREME-NORD
    Date de début du foyer 02/01/2017
    Statut du foyer Clos (20/01/2017)
    Unité épidémiologique Ne s'applique pas
    Animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 24 0 0 24 0
    Paon bleu:Pavo cristatus(Phasianidae) 107 103 103 4 0
    Population atteinte Élevage exotique de paons avec 107 paons adultes et petits, 10 canards adultes et petits et 14 poulets villageois.
    Récapitulatif des foyers Total des foyers: 1
    Nombre total d'animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 24 0 0 24 0
    Paon bleu:Pavo cristatus(Phasianidae) 107 103 103 4 0
    Statistiques sur le foyer
    Espèce(s) Taux de morbidité apparent Taux de mortalité apparent Taux de létalité apparent Proportion d'animaux sensibles perdus*
    Oiseaux 0.00% 0.00% - 100.00%
    Paon bleu:Pavo cristatus(Phasianidae) 96.26% 96.26% 100.00% 100.00%
    *Soustraits de la population sensible suite à la mort, à l´abattage et/ou à la destruction
    Epidémiologie
    Source du/des foyer(s) ou origine de l´infection
    • Introduction d'animaux vivants
    • Transport illégal d'animaux
    Autres renseignements épidémiologiques / Commentaires Dans le cadre de la surveillance épidémiologique de l’influenza aviaire au Cameroun, les services vétérinaires de la Région de l’Extrême-Nord ont notifié des mortalités importantes des paons dans un élevage exotique de volailles dans le canton Makilingaye, arrondissement de Tokombéré, département du Mayo-Sava, à proximité de la frontière avec le Nigeria. Des prélèvements ont été réalisés et analysés par le Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) de Garoua. Le sérotype H5 a été confirmé le 16 janvier 2017 et H5N8 le 19 janvier 2017. Les mesures conservatoires ont été prises conformément à la Loi n° 006 du 16 avril 2001 portant nomenclature et règlement zoosanitaire des maladies du bétail réputées légalement contagieuses et à déclaration obligatoire et du Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE. Les zones de 3 km (zones de protection) et 10 km (zones de surveillance) de rayon ont été établies et les mesures de lutte appliquées en fonction des zones. Les échantillons ont été envoyés à un laboratoire international de référence. Conformément à la lettre de la Directrice générale en date du 26 décembre 2016, les cas d’influenza aviaire hautement pathogène chez des oiseaux autres que volailles, y compris des oiseaux sauvages, détectés depuis le 1er janvier 2017 sont notifiés à l’OIE via WAHIS sous un nouveau nom « Influenza A hautement pathogène (inf. par virus de) (autres que volailles dont oiseaux sauvages) ».
    Mesures de lutte
    Mesures de lutte appliquées
    • Restriction des déplacements à l'intérieur du pays
    • Dépistage
    • Désinfection / Désinfestation
    • Quarantaine
    • Surveillance à l’extérieur de la zone de confinement ou de protection
    • Abattage sanitaire
    • Destruction officielle des carcasses, des sous-produits et des déchets
    • Surveillance à l’intérieur de la zone de confinement ou de protection
    • Zonage
    • Vaccination interdite
    • Aucun traitement des animaux atteints
    Mesures à appliquer
    • Aucune autre mesure
    Résultats des tests de diagnostics
    Nom du laboratoire et type Espèce(s) Test Date du test Résultat
    Institut Zooprophylactique Expérimental (IZS), Venise - Padoue (Laboratoire de référence de l’OIE) Paon bleu RT-PCR en temps réel En attente
    Institut Zooprophylactique Expérimental (IZS), Venise - Padoue (Laboratoire de référence de l’OIE) Paon bleu séquençage viral En attente
    (Laboratoire national) Paon bleu RT-PCR en temps réel 16/01/2017 Positif
    Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) (Laboratoire national) Paon bleu RT-PCR en temps réel 19/01/2017 Positif
    Rapports futurs
    Cet événement se poursuit. Des rapports de suivi hebdomadaires devront être envoyés.
    ...
    http://www.oie.int/wahis_2/public/wa...reportid=22853
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Cameroun: Trois nouveaux foyers de grippe aviaire au Nord Cameroun

    Par Elodie N. BODOLO | Cameroon-Info.Net
    YAOUNDE - 20-Feb-2017 - 14h58 645

    Après les régions du Centre, du Sud et de l’Ouest, c’est la région du Nord qui est menacée par la grippe aviaire. Selon le journal EcoMatin dans son édition de ce lundi 20 février 2017, la nouvelle serait partie de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui a rendu public un document y relatif. Ledit document affirme cependant que le virus mis en cause cette fois n’a rien à voir avec le virus H5N1, responsable de la dernière épizootie sur le triangle national.

    En effet, on se souvient qu’en juin 2016, des foyers de grippe aviaire dus au virus H5N1 avaient été découverts dans les principales villes des régions ci-dessus citées à savoir Yaoundé, Bafoussam et Ebolowa. Une situation qui pendant plus de deux mois avait paralysé le secteur de l’élevage avicole qui en paye encore les frais aujourd’hui à en croire Joseph Wette, éleveur. Selon lui, il demeure difficile de s’en sortir dans la filière du fait du gros manque à gagner occasionné par la cessation de ses activités il y a quelques mois.
    ...
    http://www.cameroon-info.net/article...un-282207.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X