Announcement

Collapse
No announcement yet.

Cameroun: résurgence de la grippe aviaire HP H5N1 chez des oiseaux à Bafoussam - Trois enfants soupçonnés d'être atteints (média)

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Cameroun: résurgence de la grippe aviaire HP H5N1 chez des oiseaux à Bafoussam - Trois enfants soupçonnés d'être atteints (média)

    Cameroun: résurgence de la grippe aviaire à Bafoussam

    Par Journalducameroun.com - 09/09/2016

    Selon un premier bilan, rendu public jeudi, par le gouverneur de la région de l’Ouest, au moins 16 000 sujets ont été incinérés en attendant la confirmation des soupçons


    On n’a pas fini de parler de grippe aviaire au Cameroun. Jeudi, 08 septembre 2016, le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, a annoncé que 16 000 poulets ont été détruits dans une ferme de Bafoussam suite à des suspicions sur une nouvelle épizootie.

    Ce nouveau cas est le deuxième signalé à Bafoussam depuis le début de l’épizootie déclarée au mois de juin dans une ferme du Mfoundi région du Centre.

    La délégation régionale de l’Elevage, des pêches et des industries animales a été saisie mercredi par un fermier de ladite ferme qui venait de constater le décès de près de 6000 bêtes du cheptel.
    ...

    http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=25801
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Influenza aviaire hautement pathogène,
    Cameroun
    Information reçue le 14/09/2016 de Dr Gaston Djonwe, Directeur des Services Vétérinaires, Services Vétérinaires, Ministère de l'Elevage, des Pêches & des Industries Animales, Yaoundé, Cameroun
    Résumé
    Type de rapport Rapport de suivi nº 10
    Date de début de l’événement 20/05/2016
    Date de confirmation de l´événement 24/05/2016
    Date du rapport 14/09/2016
    Date d'envoi à l'OIE 14/09/2016
    Raison de notification Réapparition d’une maladie listée par l'OIE
    Date de la précédente apparition de la maladie 12/03/2006
    Manifestation de la maladie Maladie clinique
    Agent causal Virus de l'influenza aviaire hautement pathogène
    Sérotype H5N1
    Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
    Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays
    Rapports s'y rattachant Notification immédiate (27/05/2016)
    Rapport de suivi Nº 1 (04/07/2016)
    Rapport de suivi Nº 2 (08/07/2016)
    Rapport de suivi Nº 3 (15/07/2016)
    Rapport de suivi Nº 4 (22/07/2016)
    Rapport de suivi Nº 5 (29/07/2016)
    Rapport de suivi Nº 6 (05/08/2016)
    Rapport de suivi Nº 7 (12/08/2016)
    Rapport de suivi Nº 8 (19/08/2016)
    Rapport de suivi Nº 9 (26/08/2016)
    Rapport de suivi Nº 10 (14/09/2016)
    Nouveaux foyers (1)
    Foyer 1 Nzemgouen, Bafoussam 1er , Mifi, OUEST
    Date de début du foyer 29/08/2016
    Statut du foyer Le foyer se poursuit (ou date de clôture non fournie)
    Unité épidémiologique Exploitation
    Animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 34400 2628 2628 31772 0
    Population atteinte Population de reproducteurs de 15, 26, 29 et 51 semaines. Pondeuses commerciales d''une semaine. Suite au renforcement de la surveillance de la grippe aviaire au Cameroun et conformément aux articles 3 et 5 de la Loi n° 006 du 16 avril 2001 portant nomenclature et règlement zoo-sanitaire des maladies du bétail réputées légalement contagieuses et à déclaration obligatoire, les propriétaires de la ferme avicole ont déclaré de fortes mortalités au sein des bâtiments d’élevage de reproducteurs.
    Récapitulatif des foyers Total des foyers: 1
    Nombre total d'animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 34400 2628 2628 31772 0
    Statistiques sur le foyer
    Espèce(s) Taux de morbidité apparent Taux de mortalité apparent Taux de létalité apparent Proportion d'animaux sensibles perdus*
    Oiseaux 7.64% 7.64% 100.00% 100.00%
    *Soustraits de la population sensible suite à la mort, à l´abattage et/ou à la destruction
    Epidémiologie
    Source du/des foyer(s) ou origine de l´infection
    • Inconnue ou incertaine
    Autres renseignements épidémiologiques / Commentaires Les équipes d’investigations épidémiologiques des services vétérinaires de la région de l’Ouest et du Réseau d’épidemiosurveillance (RESCAM) ont réalisés des prélèvements pour analyse et ont pris des mesures conservatoires conformément à la Loi n° 006 du 16 avril 2001 portant nomenclature et règlement zoo sanitaire des maladies du bétail réputées légalement contagieuses et à déclaration obligatoire ainsi qu’au Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE.
    Mesures de lutte
    Mesures de lutte appliquées
    • Restriction des déplacements à l'intérieur du pays
    • Dépistage
    • Désinfection des établissements infectés
    • Balnéation / pulvérisation
    • Quarantaine
    • Surveillance à l’extérieur de la zone de confinement ou de protection
    • Abattage sanitaire
    • Destruction officielle des cadavres, des produits dérivés et des déchets
    • Surveillance à l’intérieur de la zone de confinement ou de protection
    • Zonage
    • Vaccination interdite
    • Aucun traitement des animaux atteints
    Mesures à appliquer
    • Aucune autre mesure
    Résultats des tests de diagnostics
    Nom du laboratoire et type Espèce(s) Test Date du test Résultat
    Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) (Laboratoire national) Oiseaux RT-PCR en temps réel 06/09/2016 Positif
    Rapports futurs
    Cet événement se poursuit. Des rapports de suivi hebdomadaires devront être envoyés.
    ...
    http://www.oie.int/wahis_2/public/wa...reportid=20970
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3


      https://en.wikipedia.org/wiki/Mifi_(department)

      -----------------------------------------------------------------------------------------------------
      Crédit: Sharon Sanders


      GRIPPE AVIAIRE: TROIS ENFANTS SOUPÇONNÉS ATTEINTS

      mercredi, Sep 14 2016
      Écrit par Vivien Tonfack

      Ils auraient été contaminés à Bafoussam et se trouveraient à Yaoundé depuis quelques jours.

      Après les poulets, le H5N1 s’est-il déjà attaqué à l’homme dans le département de la Mifi? Depuis quelques jours, le préfet du département cherche à voir clair. En effet, au cours d’une réunion qu’il a présidée vendredi 8 septembre dernier, portant sur la sensibilisation des aviculteurs au respect des mesures édictées par le gouverneur de la région de l’Ouest, pour combattre la grippe aviaire, une révélation lui a été faite par la déléguée d’arrondissement de l’élevage, des pêches et des industries animales, de Bafoussam 3ème.

      Celle-ci a indiqué que dans le cadre des missions de contrôles et de veilles dans son unité, elle a mis au courant du décès en série de poulets dans une ferme située au quartier Tocket, appartenant à une dame. Seulement lorsqu’elle s’est rendue dans cette ferme le lendemain, grande fut sa surprise.

      Puisque la ferme qui avait un cheptel de 600 sujets, avait été vidée nuitamment. Pire des voisins confieront au responsable du Minépia que les trois enfants de la propriétaire de la ferme en question souffrent depuis peu, d’une grippe et d’une toux chroniques. Dans le but de vérifier d’elle-même, la déléguée d’arrondissement du Minépia se rendra chez la dame et va constater que personne n’y était.

      Les voisins informeront qu’elle s’est déplacée à Yaoundé avec ses enfants malades pour une prise en charge. Sauf que les autorités redoutent que les symptômes présentés, soient la conséquence d’une transmission du H5N1 des volailles à l’homme, et qu’une prise en charge inappropriée puisse produire de nouvelles contaminations. Joseph Tangwa Fover a instruit qu’une enquête soit ouverte pour retrouver la femme et ses enfants malades, afin de les mettre en quarantaine, en attendant d’établir clairement la pathologie dont ils souffrent.
      ...
      http://lanouvelleexpression.info/ind...nts&Itemid=638
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment

      Working...
      X