Announcement

Collapse
No announcement yet.

Côte d'Ivoire - Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N1 chez des oiseaux de basse-cour dans le quartier Koko de Bouaké (OIE, 28 mai 2015)

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Côte d'Ivoire - Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N1 chez des oiseaux de basse-cour dans le quartier Koko de Bouaké (OIE, 28 mai 2015)

    Influenza aviaire hautement pathogène,
    Côte d'Ivoire
    Information reçue le 28/05/2015 de Dre Diarra Cissé, Directrice, Services Vétérinaires, Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, Abidjan, Côte d'Ivoire
    Résumé
    Type de rapport Notification immédiate
    Date de début de l’événement 09/04/2015
    Date de confirmation de l´événement 20/05/2015
    Date du rapport 28/05/2015
    Date d'envoi à l'OIE 28/05/2015
    Raison de notification Réapparition d’une maladie listée par l'OIE
    Date de la précédente apparition de la maladie 31/01/2007
    Manifestation de la maladie Maladie clinique
    Agent causal Virus de l'influenza aviaire hautement pathogène
    Sérotype H5N1
    Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
    Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays
    Nouveaux foyers (1)
    Foyer 1 (227/15/Viro 177) Quartier Koko, Bouaké, BOUAKE
    Date de début du foyer 09/04/2015
    Statut du foyer Le foyer se poursuit (ou date de clôture non fournie)
    Unité épidémiologique Basse-cour
    Animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 138 98 93 0 0
    Récapitulatif des foyers Total des foyers: 1
    Nombre total d'animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    Oiseaux 138 98 93 0 0
    Statistiques sur le foyer
    Espèce(s) Taux de morbidité apparent Taux de mortalité apparent Taux de fatalité apparent Proportion d'animaux sensibles perdus*
    Oiseaux 71.01% 67.39% 94.90% 67.39%
    *Soustraits de la population sensible suite à la mort, à l´abattage et/ou à la destruction
    Epidémiologie
    Source du/des foyer(s) ou origine de l´infection
    • Introduction d'animaux vivants
    • Contact avec des animaux sauvages
    Mesures de lutte
    Mesure de lutte appliquées
    • Quarantaine
    • Restriction des déplacements à l'intérieur du pays
    • Dépistage
    • Pas de vaccination
    • Aucun traitement des animaux atteints
    Mesures à appliquer
    • Abattage sanitaire
    • Zonage
    • Désinfection des établissements infectés
    • Balnéation / pulvérisation
    Résultats des tests de diagnostics
    Nom du laboratoire et type Espèce(s) Test Date du test Résultat
    Laboratoire vétérinaire central du LANADA (Laboratoire national) Oiseaux RT-PCR (amplification génomique en chaîne avec polymérase - transcriptase inverse) 20/05/2015 Positif
    Rapports futurs
    Cet événement se poursuit. Des rapports de suivi hebdomadaires devront être envoyés.
    .../
    http://www.oie.int/wahis_2/public/wa...reportid=17803
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Suspicion de grippe aviaire dans une basse-cour de poulets traditionnels à Bouaké (Officiel)

    Publié le vendredi 29 mai 2015 | APA

    Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le virus de grippe aviaire est soupçonné dans un élevage traditionnel de plus d’une centaine de volailles à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan), a annoncé, vendredi, le ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani.

    « Nous informons de la suspicion du virus de la grippe aviaire dans des prélèvements effectués suite à des mortalités massives constatées le 18 mai 2015, dans une basse-cour, au quartier Koko de la ville de Bouaké », a affirmé le ministre Adjoumani au cours d’une conférence de presse.

    Selon lui, à ce jour « il n’existe qu’un seul foyer isolé et maitrisé. Sur les 138 volailles, 93 ont été atteintes et les autres survivent ».

    « Aucun cas de mortalité massive n’a été rapporté dans les élevages modernes.
    ...
    http://news.abidjan.net/h/552923.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X