GRIPPE AVIAIRE : LE BÉNIN INTERDIT L’IMPORTATION, LA DISTRIBUTION ET LE TRANSIT DE VOLAILLES EN PROVENANCE DU NIGÉRIA

Publié par : Notre Voix le 20 janvier 2015


Communiqué de presse du Maep

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche communique :

Les Services Vétérinaires du Nigéria, à travers l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), ont notifié la réapparition de foyers de Grippe aviaire hautement pathogène dans le nord du pays à Kano et au sud à Lagos.

Au vu des nombreuses et multiples transactions transfrontalières entre notre pays et son voisin le Nigéria, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, rappelle que les dispositions de l’arrêté interministériel n°3889/MAEP/ MICPE/MFE/MSP/DC/SGM/DE/SA du 13 décembre 2005, portant interdiction temporaire d’importation, de distribution et de transit des volailles, parties et abats de volailles congelés, poussins d’un jour, œufs et aliments de bétail en provenance des pays infectés de grippe aviaire sont toujours en vigueur et que toute importation de volaille, produits de volaille et aliments de bétail est soumise à une autorisation préalable de la Direction de la Production Animale.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche rappelle donc que l’importation, la distribution et le transit de volailles, parties et abats de volailles congelés, poussins d’un jour, œufs, aliments de bétail et toutes autres préparations à base de volailles et d’œufs de volailles en provenance du Nigéria sont strictement interdits jusqu’à nouvel ordre.

Il invite toute la population béninoise au calme et à observer les règles d’hygiène et de comportement prescrites au niveau individuel et collectif notamment bien cuire les produits de volaille avant consommation afin d’éviter la maladie.

Par ailleurs, il invite tous les corps de contrôle des frontières (douanes, police, gendarmeries, etc.) à prêter main forte aux agents des Services Vétérinaires dans le contrôle des transactions transfrontalières de volailles, produits de volaille et aliments de bétail.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche compte sur l’engagement de chacun et de tous pour éviter à notre pays de revivre la triste expérience de cette pandémie de la grippe aviaire.

Azizou EL-HADJ ISSA

http://www.beninsite.net/spip.php?article16653