Announcement

Collapse
No announcement yet.

Conséquences du virus H5N1 en Afrique de l’Ouest : La Fao évalue les pertes économiques à plusieurs milliards de F Cfa

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Conséquences du virus H5N1 en Afrique de l’Ouest : La Fao évalue les pertes économiques à plusieurs milliards de F Cfa

    EPIZOOTIE - Conséquences du virus H5n1 en Afrique de l’Ouest : La Fao évalue les pertes économiques à plusieurs milliards de F Cfa

    Pape Nouha SOUANE Actualités 16 December 2015
    ...
    Lors de la cérémonie d’ouverture officielle de leurs travaux de trois jours, le représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) au Sénégal a fait état des conséquences «néfastes» de cette maladie.

    Lourdes, elles plombent le développement de cette partie du continent africain. Vincent Martin, «imprégné» de cette question, informe : «A ce jour, la maladie a entraîné la mort de plusieurs millions de volailles et des pertes économiques évaluées à plusieurs milliards de francs Cfa avec des risques certains sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que la santé des populations. Donc, il est de notre responsabilité collective de contenir durablement les flambées actuellement en cours en Afrique de l’Ouest.» Selon lui, la réintroduction du virus H5n1 de l’Iahp au Nigeria, à la fin de l’année 2014 et sa propagation au Burkina Faso en avril 2015, au Niger, en Côte d’ivoire et au Ghana, représente une grande préoccupation pour les pays de la région et la communauté internationale.

    Contraintes dans la lutte

    La croisade de la Fao contre cette maladie n’est pas du tout facile, car l’institution internationale, qui a reçu de l’Usaid dans cette lutte un appui de 87 millions de dollars, se heurte à des obstacles. Dès la notification des premiers foyers infectés, rappelle M. Martin, la Fao, en concertation avec l’Organisation internationale de l’élevage (Oie), a dépêché des experts dans les pays mentionnés plus haut. A l’issue de leur mission, avance-t-il, les experts ont permis d’évaluer le niveau de préparation des pays à risques. Par ailleurs, ils ont aussi identifié des contraintes qui, selon le représentant de la Fao, méritent d’être résolues pour une lutte efficace contre l’Iahp. Il s’agit du paiement des indemnisations suite aux abattages, de la mise en œuvre d’une surveillance basée sur une évaluation solide des risques, de la faible implication du secteur privé, de la faiblesse voire de l’absence des mesures de biosécurité dans les élevages, etc.

    pnsouane@lequotidien

    http://www.lequotidien.sn/index.php/...iards-de-f-cfa
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X