Announcement

Collapse
No announcement yet.

Algérie - 1 nouveau foyer de grippe aviaire hautement pathogène H7N1 chez des oiseaux migrateurs dans la wilaya de Ghardaïa (OIE, 3 novembre 2016)

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Pathfinder
    replied
    Décès de centaines d’oiseaux à El Ménéa

    La grippe aviaire refait surface au lac El Maleh


    le 17.11.16 | 10h00 Réagissez

    «Les résultats des analyses physicochimiques ont démontré l’inexistence de métaux lourds», selon la directrice de l’environnement.

    Fatima Bensalah, directrice de l’environnement de la wilaya de Ghardaïa, confirme à El Watan qu’ «aucune atteinte à l’environnement n’a été relevée à El Maleh, après les 1800 cas de grippe aviaire confirmés en octobre dernier. Dès l’alerte donnée sur ces décès au lac de Sebkhet El Maleh d’El Ménéa, de centaines d’oiseaux migrateurs, un travail collégial et coordonné a eu lieu entre la Conservation des forêts, les services vétérinaires de la direction de l’agriculture, la direction de la santé et de la population et la direction de l’environnement, et ce, avec l’assistance de la Protection civile et des services de sécurité.

    Des prélèvements liquides et solides ont été expédiés par la direction de l’environnement de la wilaya de Ghardaïa, au laboratoire central de l’Observatoire national de l’environnement et du développement central pour analyse. Les résultats des analyses physicochimiques ont démontré l’inexistence absence de métaux lourds et, par voie de conséquence, aucune incidence sur l’environnement n’a été relevée. Elle ajoute qu’une cellule de veille a été mise en place pour relever toute nouvelle évolution de la situation».

    Interrogations

    Beaucoup de questions, encore sans réponse, taraudent l’esprit des observateurs de la région : «Pourquoi n’y a-t-il plus eu aucun décès, alors que des contingents d’oiseaux migrateurs sont toujours dans le lac, et surtout, où les oiseaux décédés ont-ils contracté le virus H7N1 ?» C’est à ces deux questions essentielles que les responsables en charge de ce problème doivent répondre avec des clarifications et des arguments scientifiques pour mettre fin à toute forme d’inquiétude, mais aussi de rumeurs aussi farfelues les unes que les autres.

    Pour rappel, plus de 1800 cadavres de volatiles, dont une grande partie des tadornes casarcas, des poules d’eau, des sarcelles marbrées et des canards à col vert, ont été ramassés depuis septembre dernier à ce jour dans la zone humide d’El Maleh, située à la sortie sud du chef-lieu de la circonscription administrative d’El Ménéa (275 km au sud de Ghardaïa), classée zone humide d’importance internationale en 2004 par la convention de Ramsar.
    ...
    Djamel K.

    http://www.elwatan.com/regions/ouest...333100_257.php

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Confirmation du virus H7N1 à El Ménéa

    Le lac Sebkhat El Maleh fermé momentanément


    le 12.11.16 | 10h00
    ...
    La Conservation foncière, la direction de l’agriculture (notamment et spécialement son département vétérinaire, le plus impliqué sur la ligne de front), la direction de l’environnement, la direction de la santé et de la population, les services de sécurité, la Protection civile, entre autres, ont été réunis dans l’urgence au cabinet de la wilaya de Ghardaïa pour mettre chacun devant ses responsabilités et fixer la conduite à tenir pour d’abord contenir le virus dans son foyer actuel, puis l’enrayer.

    Ceci passe, en sus de la fermeture momentanée du lac de Sebkhat El Maleh et de toutes les zones humides de la wilaya de Ghardaïa, par une interdiction totale aux citoyens et au bétail des espaces suspectés de favoriser l’émergence du virus H7N1. C’est ainsi donc que présidée par Kamel Nouisser, le SG de la wilaya de Ghardaïa, cette réunion a débouché sur l’instauration d’un dispositif de surveillance et de prospection de tous les élevages avicoles domestiques ainsi que des prélèvements et tests sérologiques pour détecter la moindre infection au virus H7N1 dans ces élevages et d’intervenir au pied levé par une mobilisation vétérinaire pour l’éradication rapide du virus détecté, avant sa propagation. Selon les services vétérinaires de la wilaya de Ghardaïa, «cette influenza aviaire se limite aux oiseaux migrateurs. Les 1816 oiseaux morts, infectés par le virus H7N1, sont tous des oiseaux migrateurs.

    A ce jour, aucune incidence n’a été détectée sur le cheptel avicole local, qui est, nous vous rassurons, sain». Pour rappel, plus de 1800 cadavres de volatiles, dont une grande partie de tadornes casarcas, des poules d’eau, des sarcelles marbrées et des canards à col vert ont été ramassés depuis septembre dernier à ce jour dans la zone humide du lac de la Sebkhat El Maleh, située à la sortie sud du chef-lieu de la circonscription administrative d’El Ménéa (275 km au sud de Ghardaïa) et classée zone humide d’importance internationale en 2004 par la convention de Ramsar.
    ...

    http://www.elwatan.com/regions/ouest...332716_257.php

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Le directeur de la santé de la wilaya de Ghardaïa rassure

    le 12.11.16 | 10h00

    Aucun cas de contamination humaine n’a été détecté «A ce jour et au moment où je vous parle (mardi après-midi), nous n’avons enregistré, non seulement à El Menéa, mais sur tout le territoire de la wilaya de Ghardaïa, aucun cas de contamination ou de transmission de la grippe aviaire H7N1, de l’animal vers l’homme», affirme Ameur Benaïssa, le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Ghardaïa.

    Mort suspecte de plus de 1800 oiseaux à El Ménéa.

    Le Dr Tarek Rezzoug, inspecteur vétérinaire de wilaya, à la direction de l’agriculture de la wilaya de Ghardaïa confirme leur mort par infection du virus de la grippe aviaire H7N1 : «Nous avons reçu aujourd’hui la confirmation du laboratoire de référence de la santé animale de Cinq-Maisons (El Harrach) que les oiseaux découverts morts dans la zone humide du lac de la Sebkhat El-Maleh située à la sortie sud du chef-lieu de la circonscription administrative d’El-Menea (275 km au sud de Ghardaïa), ont été infectés du virus de la grippe aviaire H7N1.» Et d’ajouter : «Alors que cette souche virale a été découverte en Italie en 1999, en Algérie c’est la première fois....

    http://www.elwatan.com/regions/ouest...332715_257.php

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    LE DIRECTEUR DES SERVICES VÉTÉRINAIRES AU MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE RASSURE

    Grippe aviaire : “L’élevage domestique n’est pas touché”
    ...
    Le directeur des services vétérinaires (DSV) au ministère de l’Agriculture, Karim Boughanem, confirme la mort d’un millier d’oiseaux migrateurs atteints de grippe aviaire à Ménéa dans la wilaya de Ghardaïa. Suite à l’alerte donnée par des forestiers à Sebkhet El-Malleh, une zone humide de cette localité, une inspection des services vétérinaires s’est, selon lui, déplacée sur les lieux. Des prélèvements sur les oiseaux affectés ont été effectués et envoyés au Laboratoire central vétérinaire.

    Les analyses ont détecté la présence de l’influenza aviaire de type H7N1. Ce virus a touché, le 20 octobre, quelque 892 oiseaux migrateurs de différentes espèces — tadorne casarca, sarcelle marbrée, canard colvert et poule d’eau — retrouvés morts dans cette zone humide.

    Cependant, le Dr Boughanem tient à préciser que les bêtes ciblées par ce virus sont des oiseaux migrateurs. “Pour le moment, les oiseaux domestiques ne sont pas contaminés”, rassure-t-il. “Certes, jusque-là, nous n’avons pas enregistré de contamination de l’élevage domestique, mais nous poursuivons nos recherches afin de déceler d’éventuels nouveaux cas”, affirme le directeur des services vétérinaires. Pour le Dr Karim Boughanem, ces cas de mortalité sont fréquents de par le monde. Il existe un dispositif de lutte mondiale contre cette maladie auquel prend part l’Algérie. Ce qui oblige les autorités concernées à déclarer ces cas de mortalité dès leur survenue. Des mesures ont été ainsi prises pour le contrôle des déplacements à l'intérieur du pays, la traçabilité et l'abattage sanitaire.
    ...
    http://www.liberte-algerie.com/actua...-touche-258144

    Leave a comment:


  • Algérie - 1 nouveau foyer de grippe aviaire hautement pathogène H7N1 chez des oiseaux migrateurs dans la wilaya de Ghardaïa (OIE, 3 novembre 2016)

    Influenza aviaire hautement pathogène,
    Algérie
    Information reçue le 03/11/2016 de Dr Ahmed Chawky Karim Boughalem, Directeur des Services Vétérinaires, Services Vétérinaires, Ministère de l'Agriculture du Développement Rural et de la Pêche, Alger, Algérie
    Résumé
    Type de rapport Notification immédiate
    Date de début de l’événement 20/10/2016
    Date de confirmation de l´événement 30/10/2016
    Date du rapport 02/11/2016
    Date d'envoi à l'OIE 03/11/2016
    Raison de notification Apparition pour la première fois d’une maladie listée par l'OIE dans le pays
    Agent causal Virus de l'influenza aviaire hautement pathogène
    Sérotype H7N1
    Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
    Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays
    Nouveaux foyers (1)
    Foyer 1 Sabkhat el Malah, El Menia, El Menia, GHARDAIA
    Date de début du foyer 20/10/2016
    Statut du foyer Le foyer se poursuit (ou date de clôture non fournie)
    Unité épidémiologique Parc naturel
    Animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    non identifiée:Incognita(Incognita) 892 892 0 0
    Population atteinte Il s''agit d''oiseaux migrateurs de différentes espèces (tadorne casarca, sarcelle marbrée, canard colvert et poules d''eaux) retrouvés morts dans une zone humide à El Menia : Sabkhat el Malah.
    Récapitulatif des foyers Total des foyers: 1
    Nombre total d'animaux atteints
    Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
    non identifiée:Incognita(Incognita) 892 892 0 0
    Statistiques sur le foyer
    Espèce(s) Taux de morbidité apparent Taux de mortalité apparent Taux de létalité apparent Proportion d'animaux sensibles perdus*
    non identifiée:Incognita(Incognita) ** ** 100.00% **
    *Soustraits de la population sensible suite à la mort, à l´abattage et/ou à la destruction
    **Non calculé par manque de données
    Epidémiologie
    Source du/des foyer(s) ou origine de l´infection
    • Inconnue ou incertaine
    • Animaux en transit
    • Contact avec des animaux sauvages
    Mesures de lutte
    Mesures de lutte appliquées
    • Dépistage
    • Vaccination interdite
    • Aucun traitement des animaux atteints
    Mesures à appliquer
    • Aucune autre mesure
    Résultats des tests de diagnostics
    Nom du laboratoire et type Espèce(s) Test Date du test Résultat
    Laboratoire central vétérinaire (Laboratoire national) non identifiée PCR (amplification génomique en chaîne par polymérase) 30/10/2016 Positif
    Laboratoire central vétérinaire (Laboratoire national) non identifiée PCR (amplification génomique en chaîne par polymérase) 31/10/2016 Positif
    Rapports futurs
    Cet événement se poursuit. Des rapports de suivi hebdomadaires devront être envoyés.
    ...
    http://www.oie.int/wahis_2/public/wa...reportid=21433
Working...
X