Announcement

Collapse
No announcement yet.

Vaccinons nos aînés

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Vaccinons nos aînés

    Grippe : pour en finir avec les accusations d’âgisme

    Publié dans la catégorie Médecine
    On fait grand cas, depuis quelques jours, du fait que la vaccination contre le A(H1N1) des 65 ans et plus atteints de maladies chroniques n’a pas été jugée aussi prioritaire que celle des 19 ans et moins. Encore hier, l’Association québécoise des retraités du secteur public et parapublic (AQRP) émettait un communiqué appelant la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, à «raisonner (son collègue de la Santé) Yves Bolduc, qui refuse toujours de modifier cette pratique qui relève de l’âgisme».


    Comme à peu près tous les autres groupes de défense des personnes âgées, l’AQRP fonde ses accusations sur le fait que la moitié des Québécois décédés de la grippe porcine avaient plus de 60 ans. C’est la stricte vérité, comme l’atteste cette page web du ministère de la Santé, où l’on lit que 14 des 28 morts que le A(H1N1) a faits au Québec en date de vendredi avaient 60 ans et plus.


    En apparence, cette donnée semble invalider la raison pour laquelle ce groupe n’a pas été jugé prioritaire — c’est-à-dire qu’une bonne partie des personnes âgées ont déjà des anticorps efficaces contre la grippe pandémique, pour avoir combattu un ou des virus semblables dans le passé. Mais ce n’est qu’une apparence. Il y a un très gros problème avec ce chiffre, même si aucun des lobbies concernés ne semble vouloir le voir : en statistique, un échantillon de 28 personnes n’est pas suffisamment grand pour qu’on puisse s’y fier. Dans un aussi petit groupe, en effet, le hasard peut aisément faire en sorte que certaines de ses caractéristiques ne correspondent pas du tout à la réalité, et tout indique que cela soit le cas ici.


    Un simple coup d’œil aux statistiques des États-Unis, où le nombre de décès est beaucoup, beaucoup plus grand qu’au Québec, le démontre éloquemment : entre avril dernier et le 17 octobre, 3893 Américains ont succombé à la grippe porcine, dont seulement 435 (11,2 %) étaient âgés de 65 ans et plus. Ce qui fait dire au Centers for Disease Control que cela «confirme les données épidémiologiques antérieures qui indiquaient que la maladie affecte principalement les moins de 65 ans».


    J’ignore pourquoi les données américaines ne vont pas plus loin dans le temps, mais cet échantillon demeure autrement plus significatif que les 28 décès québécois, et la conclusion du CDC est on ne peut plus claire. Il y a des lobbies qui devraient y jeter un œil, à l’avenir, avant de perpétuer des mythes.

  • #2
    Re: Vaccinons nos aînés

    Un lien SVP pour le post #5

    Comment

    Working...
    X