Announcement

Collapse
No announcement yet.

Rebaptiser une maladie au nom controversé, un vrai casse-tête

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Rebaptiser une maladie au nom controversé, un vrai casse-tête

    Rebaptiser une maladie au nom controversé, un vrai casse-tête

    Washington (AFP) - 08.10.2013 06:04 - Par Kerry SHERIDAN

    Quand certaines maladies portent un nom controversé, comme celui d'un médecin nazi ou qui les associent à tort à un pays ou une minorité, les rebaptiser relève du vrai casse-tête.

    De nombreuses pathologies et virus s'identifient à leur découvreur ou à des personnes célèbres, voire des personnages de roman, qui en ont été affligés.

    La pandémie de grippe en 2009 provoquée par le virus H1N1 avait été initialement appelée la "grippe porcine mexicaine", vu que les premiers cas étaient apparus au Mexique tandis que l'hypoventilation alvéolaire des obèses était tout d'abord connue comme syndrome de Pickwick, en référence à un personnage, "Fat Joe", des romans de Charles Dickens.

    Plus récemment, le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient --ou MERS-CoV-- qui a infecté 130 personnes depuis 2012, dont 58 sont décédées, a fait la une dans la presse internationale.

    L'infection a surtout été concentrée en Arabie saoudite, en Tunisie, en Jordanie, au Qatar et dans les Emirats Arabes Unis.

    Au tout début de son émergence, le nom de ce nouveau pathogène se référait à l'Arabie saoudite parce qu'un scientifique égyptien l'avait découvert chez un malade saoudien.

    Mais selon Ron Fouchier, un virologue de l'Erasmus Medical Center aux Pays-Bas, où les premières analyses ont été faites, les autorités saoudiennes "n'étaient pas contentes".

    "Nous avons donc rebaptisé le virus HCoV-EMC (human coronavirus Erasmus MC) pour enlever la référence à l'Arabie Saoudite", a-t-il expliqué à l'AFP.

    Mais ce changement n'a pas été jugé acceptable par les Saoudiens. En fin de compte tous les chercheurs se sont mis d'accord pour garder une référence à la région, le Moyen-Orient, et le baptiser MERS-CoV.

    L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a approuvé ce nom tout en soulignant qu'elle "préférait généralement que des virus ne se réfèrent pas à la région ou à l'endroit de leur détection initiale".

    Lire la suite:
    http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Rebaptiser-une-maladie-au-nom-controverse-un-vrai-casse-tete.htm?&rub=15&xml=newsmlmmd.urn.newsml.afp.com. 20131008.2f8e8ac8.6fb0.4ca3.b2ab.8554a3462a18.xml
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X