La solution à la grippe

Journal de Montréal
Ronald Denis
Docteur en médecine, chirurgien et traumatologue

18 janvier 2011


On l’appelle aussi influenza, un terme tiré de l’expression italienne influenza di freddo, l’influence du froid, qui nous rappelle que la grippe est saisonnière. Et lorsque c’est la saison, nous n’attrapons pas la grippe, c’est elle qui nous attrape. Son nom d’origine germanique le suggère : grippen signifie agripper brusquement. Et, lorsque le virus apparait plus tôt qu’à l’accoutumée, comme maintenant, c’est tout le système de santé qui se fait attraper…

Le virus survit mieux à l’extérieur de l’organisme lorsque le temps est froid et sec. Ce qui explique pourquoi les épidémies de grippe surviennent principalement entre novembre et avril. Le virus voyage dans les fines gouttelettes projetées dans l’air par les éternuements ou la toux de la personne qui en est infectée. Le virus nous attrape lorsque nous aspirons ces gouttelettes par la bouche ou le nez, ou lorsqu’elles entrent en contact avec nos yeux. Elles se déposent également sur les mains de la personne infectée. Il suffit de lui serrer la main ou de toucher une surface contaminée par cette personne pour aisément transporter le virus à l’intérieur de nous en portant notre main à nos yeux, notre nez ou notre bouche.

La grippe


Bien installé dans notre corps, le virus s’attaque à notre système respiratoire et c’est tout notre organisme qui en subit les contrecoups. Maux de tête, frissons et toux signalent son arrivée. Ils seront rapidement suivis par la fièvre, la perte d’appétit, la fatigue, les douleurs musculaires, les écoulements nasaux, les éternuements, les larmoiements et l’irritation de la gorge. Chez les enfants, ces symptômes peuvent s’accompagner de nausées, de vomissements ou de diarrhée. La personne infectée est contagieuse tant que durent les symptômes, généralement de 48 heures à une semaine. Quant à la sensation de faiblesse et de fatigue, elle peut s’étirer sur jusqu’à trois semaines.

Il n’existe pas de médicaments qui peuvent guérir de la grippe. ils ne peuvent qu’en réduire les symptômes. c’est notre organisme qui combat le virus en développant les anticorps appropriés. le virus étant en constante mutation, on peut souffrir d’une nouvelle grippe chaque année et plus d’une fois.

/.../
La solution

Le meilleur moyen d’éviter ces complications est d’éviter de se faire attraper par la grippe. Et le meilleur moyen de le faire, c’est de se faire vacciner. Le vaccin est sécuritaire et ne contient pas de virus vivant. La grippe ne peut donc pas être transmise par le vaccin qui est renouvelé chaque année en fonction des souches actives du virus. Très efficace pour la prévention de la grippe, le vaccin ne permet cependant pas de se prémunir contre le rhume. Certains de ceux et celles qui reçoivent le vaccin ont parfois l’impression qu’il ne fait pas d’effet. En général, ils confondent grippe et rhume.

/.../

http://sante.canoe.com/channel_healt...&channel_id=30