Announcement

Collapse
No announcement yet.

Liban - Akkar : plusieurs enfants atteints d'une mystérieuse maladie respiratoire, l'un d'eux est décédé

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Liban - Akkar : plusieurs enfants atteints d'une mystérieuse maladie respiratoire, l'un d'eux est décédé

    Un enfant décède dans le nord du Liban suite à une maladie de type respiratoire

    BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 13 mars 2014 à 13h30

    Un enfant est décédé il y a deux jours à Fneidek (Akkar, nord du Liban), suite à ce que l'agence officielle d'information libanaise a qualifié de "crise d'essoufflement" et de fièvre. Selon la même source, trois de ses frères, présentant les mêmes symptômes, ont été transportés dans les hôpitaux de Saint Georges à Beyrouth et Moulla à Tripoli. L'un d'eux est dans un état critique.
    ...
    M. Taleb a de plus annoncé que 7 cousins de l'enfant décédé ont été transportés ce matin à l'hôpital Moulla à Tripoli, souffrant des mêmes symptômes.
    ...
    Article complet:
    http://www.iloubnan.info/societe/798...e-respiratoire
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Panique au Akkar : plusieurs enfants atteints d'une mystérieuse maladie, l'un d'eux est décédé

    Liban
    OLJ
    13/03/2014

    Une atmosphère de panique règne à Fnaydek, un village du Akkar au Liban-Nord, après la mort d'un enfant qui souffrait de troubles respiratoires et de fièvre. Selon l'Agence nationale d'information (ANI, officielle), l'enfant, de la famille Taleb, avait été transporté il y a deux jours dans un hôpital de la région, où il est décédé. L'inquiétude des habitants du village est renforcée par l'hospitalisation de la sœur et des deux frères de l'enfant, qui souffrent des mêmes symptômes. La fillette, admise à l’hôpital Saint-Georges à Achrafieh, est dans un état critique. Ses deux frères se trouvent à l’hôpital Mounla à Tripoli.
    ...
    Le directeur de l'hôpital Tarek Mounla a, pour sa part, expliqué que le père des enfants a voulu qu'ils soient testés pour le virus A (H1N1) ajoutant que ce test n'est disponible qu'à l'hôpital Rafic Hariri à Beyrouth. M. Mounla, cité par l'ANI, a ajouté que le père insiste à les faire admettre à l'hôpital "alors que leur situation ne le nécessite pas".

    Interpelé par les parents des enfants Taleb, le ministre de la Santé Waël Bou Faour a demandé à tous les hôpitaux du Liban-Nord d'admettre les enfants souffrant d'infection pulmonaire aux frais du ministère. Pour vérifier si les enfants Taleb sont atteints du virus A (H1N1), M. Bou Faour a en outre appelé leurs parents à les emmener à l'hôpital Rafic Hariri à Beyrouth où ils peuvent passer des tests et être traités en cas de besoin.

    Article complet:
    http://www.lorientlejour.com/article...t-decede-.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X