Announcement

Collapse
No announcement yet.

France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

    <table border="0" cellpadding="5" cellspacing="0" width="100&#37;"><tbody><tr><td> Campagne pour la vaccination antigrippale


    4 millions de personnes &#224; convaincre

    &#171; La grippe, c'est mieux quand on l'&#233;vite &#187; : le slogan est le m&#234;me que l'an dernier, mais, pour la campagne qu'elle lance aujourd'hui, l'assurance-maladie r&#233;oriente et renforce son dispositif d'incitation &#224; la vaccination. Avec un courrier personnalis&#233; aux 9 millions de b&#233;n&#233;ficiaires potentiels de la prise en charge &#224; 100 %, une d&#233;marche simplifi&#233;e pour les personnes vaccin&#233;es l'hiver dernier et, pour les autres, la mobilisation des m&#233;decins traitants. Objectif principal : augmenter la couverture vaccinale des 65-69 ans et des malades &#224; risque particulier.

    Une couverture vaccinale encore insuffisante


    L'&#233;pid&#233;mie de grippe de la saison derni&#232;re a &#233;t&#233; mod&#233;r&#233;e. Selon le r&#233;seau Sentinelles, elle a dur&#233; neuf semaines, de la deuxi&#232;me semaine de janvier &#224; la premi&#232;re de mars, p&#233;riode au cours de laquelle 2,1 millions de patients ont consult&#233; leur g&#233;n&#233;raliste pour un syndrome grippal. En moyenne, ce sont 2,5 millions de personnes qui sont touch&#233;es chaque ann&#233;e. Avec, faut-il le rappeler, un risque de complications s&#233;v&#232;res chez les sujets les plus fragiles. La grippe est m&#234;me la premi&#232;re cause de mortalit&#233; par cause infectieuse chez les personnes &#226;g&#233;es et, au total, serait &#224; l'origine de 2 500 d&#233;c&#232;s annuels.

    C'est pourquoi l'assurance-maladie propose une prise en charge &#224; 100 % du vaccin &#224; 9 millions d'assur&#233;s : ceux qui ont 65 ans ou plus et ceux qui souffrent de certaines maladies chroniques (voir encadr&#233. Or, malgr&#233; la gratuit&#233;, on est encore loin du taux de couverture de 75 % qui, selon la loi de sant&#233; publique, devrait &#234;tre atteint en 2009. L'an dernier, les deux tiers (68 %) des 70 ans et plus &#233;taient prot&#233;g&#233;s, mais &#224; peine la moiti&#233; (53 %) des &#171; jeunes seniors &#187; (les 65-69 ans) et 48 % seulement des malades &#224; risque.

    Un dispositif simplifi&#233;

    Pour accro&#238;tre le taux de vaccination, l'assurance-maladie a simplifi&#233; la d&#233;marche de ceux qui se sont fait vacciner l'an dernier en b&#233;n&#233;ficiant de la prise en charge &#224; 100 %, &#224; savoir 5 millions de personnes (400 000 de plus qu'en 2006). Ils vont recevoir un bon pour un vaccin gratuit, en &#233;change duquel ils pourront retirer directement le vaccin chez leur pharmacien, sans nouvelle prescription m&#233;dicale, et ils pourront ensuite se faire vacciner par une infirmi&#232;re. Une facilit&#233; qui suscite la r&#233;ticence de certains m&#233;decins et, en particulier, de MG-France. &#171;La vaccination antigrippale n'est pas un simple acte technique, mais s'int&#232;gre dans la prise en charge globale du patient qui rel&#232;ve des missions du m&#233;decin traitant&#187;, estime le syndicat.

    Les m&#233;decins mobilis&#233;s

    Mais l'assurance-maladie n'oublie pas le m&#233;decin traitant et estime m&#234;me qu'il &#171;joue un r&#244;le essentiel en mati&#232;re de prescription de la vaccination antigrippale&#187;. D'ailleurs, les 65-69 ans qui ont d&#233;clar&#233; un m&#233;decin traitant sont deux fois plus nombreux &#224; s'&#234;tre fait vacciner l'an pass&#233;. Aux g&#233;n&#233;ralistes, donc, de convaincre les patients qui ne se sont pas fait vacciner l'hiver dernier.

    Pour les y aider, l'assurance-maladie a pr&#233;vu des outils de ciblage : au d&#233;but de la campagne, chaque m&#233;decin recevra la liste de ses patients &#224; risque particulier ayant droit &#224; la gratuit&#233; du vaccin ; &#224; mi-campagne, il recevra la liste des patients &#224; risque particulier et celle de ses patients de 65 &#224; 69 ans qui n'auront pas encore &#233;t&#233; vaccin&#233;s &#224; cette date. Les patients non vaccin&#233;s en 2007 recevront de leur c&#244;t&#233; un d&#233;pliant d'information faisant le point sur l'innocuit&#233; et l'efficacit&#233; du vaccin (selon un sondage IPSOS de 2007, 47 % des personnes non vaccin&#233;es pensent que le vaccin a des effets secondaires). Et un courrier de relance sera adress&#233; &#224; mi-campagne aux 65-69 ans.

    Les m&#233;decins sp&#233;cialistes concern&#233;s par les patients &#224; risque (ophtalmologistes, endocrinologues, neurologues, pneumologues, n&#233;phrologues, cardiologues) recevront, quant &#224; eux, des affiches sp&#233;cifiques &#224; chaque pathologie pour leur salle d'attente : &#171;insuffisance cardiaque + grippe = risque d'aggravation brutale de votre insuffisance cardiaque&#187;, &#171;diab&#232;te + grippe = risque d'aggravation brutale de votre diab&#232;te&#187;, etc.

    Des outils pratiques seront de m&#234;me envoy&#233;s aux pharmaciens et aux infirmi&#232;res, pr&#233;cisant en particulier les nouvelles modalit&#233;s d'acc&#232;s au vaccin gratuit.
    Le vaccin sera disponible en pharmacie &#224; partir du 10 octobre, et la gratuit&#233; pour les personnes concern&#233;es, assur&#233;e jusqu'au 31 d&#233;cembre. Il sera rappel&#233; qu'il faut compter quelque 15 jours entre le moment de la vaccination et celui o&#249; l'on est prot&#233;g&#233;. Quatre millions d'assur&#233;s &#224; convaincre : &#171;Ce challenge ne pourra &#234;tre remport&#233; qu'avec la participation active de tous les acteurs de sant&#233;&#187;, conclut l'assurance-maladie.

    > REN&#201;E CARTON

    Pour qui la gratuit&#233;

    Les personnes de 65 ans et plus.

    Les personnes atteintes de l'une des affections de longue dur&#233;e suivantes, quel que soit l'&#226;ge : diab&#232;te de type 1 ou 2 ; AVC invalidant ; n&#233;phropathies chroniques graves et syndromes n&#233;phrotiques primitifs ; forme grave des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), &#233;pilepsie grave ; mucoviscidose ; insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves, cardiopathies cong&#233;nitales graves ; insuffisance respiratoire chronique grave ; d&#233;ficit immunitaire primitif grave n&#233;cessitant un traitement prolong&#233;, infection par le VIH ; dr&#233;panocytose ; les personnes atteintes de tous types d'asthme ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive, quel que soit leur &#226;ge ; les enfants et adolescents de 6 mois &#224; 18 ans dont l'&#233;tat de sant&#233; n&#233;cessite un traitement prolong&#233; par l'acide ac&#233;tylsalicylique (syndrome de Kawasaki compliqu&#233; et arthrite chronique juv&#233;nile).

    Un vaccin 100 % nouveau

    Le vaccin antigrippal recommand&#233; pour l'h&#233;misph&#232;re Nord pour la saison 2008-2009 est compos&#233; de trois nouvelles souches, dont deux du groupe A, les plus dangereuses :
    une souche analogue &#224; A/Brisbane/59/2007 (H1N1) ;
    une souche analogue &#224; A/Brisbane/10/2007 (H3N2) ;
    une souche analogue &#224; B/Florida/4/2006 ou B/Brisbane/3/2007.
    Plusieurs vaccins seront disponibles : Agrippal, Fluvirine, GripGuard, Influvac, Fluarix, Immugrip, Mutagrip, Pr&#233;vigrip, Vaxigrip et Tetagrip (ce dernier ne peut &#234;tre d&#233;livr&#233; sans prescription m&#233;dicale).


    </td> </tr> <tr> <td>Le Quotidien du M&#233;decin du : 23/09/2008


    http://www.quotimed.com/journal/inde...ARTIDX=415791&

    </td> </tr> </tbody></table> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"><tbody><tr> <td style="background-image: url(/img/HP_BX3_TL.png); background-repeat: no-repeat;" width="7" height="7">
    </td> <td style="background-image: url(/img/HP_BX3_CT.png); background-repeat: repeat-x;" height="7">
    </td> <td style="background-image: url(/img/HP_BX3_TR.png); background-repeat: no-repeat;" width="7" height="7">
    </td> </tr> <tr> <td style="background-image: url(/img/HP_BX3_CL.png); background-repeat: repeat-y;">
    </td> <td> <table border="0" cellpadding="5" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr> <td align="center">
    </td></tr></tbody></table>
    </td></tr></tbody></table>

  • #2
    Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

    Vaccin contre la grippe: démarche simplifiée pour 5 millions d'assurés

    Il y a 1 jour

    PARIS (AFP) — La campagne de vaccination contre la grippe hivernale démarrera le 10 octobre, avec cette année une démarche simplifiée pour plus de la moitié des personnes bénéficiant de la gratuité du vaccin.

    Avec en moyenne 2,5 millions de personnes touchées chaque année en France, la grippe saisonnière peut entraîner des complications graves chez les plus fragiles, entraînant des hospitalisations, voire des décès (entre 1.500 et 5.000 décès annuels), a souligné mardi le Directeur général de la Santé Didier Houssin.

    C'est pourquoi l'Assurance maladie propose une prise en charge à 100% du vaccin aux personnes âgées de 65 ans et plus et à celles souffrant de certaines maladies chroniques, comme l'insuffisance cardiaque, le diabète ou l'asthme, quel que soit leur âge.

    L'année dernière, plus de 5 millions de personnes (58,7%) se sont fait vacciner sur les 9 millions de personnes invitées à le faire gratuitement, soit 400.000 de plus qu'en 2006.

    Mais le taux de couverture vaccinale reste insuffisant pour l'Assurance maladie, qui renouvelle sa campagne d'incitation à la vaccination "La grippe, c'est mieux quand on l'évite", avec cette année une démarche simplifiée pour les personnes déjà vaccinées en 2007 et un rôle renforcé des infirmières.

    L'objectif est d'atteindre un taux de couverture vaccinale de 75% chez les plus de 65 ans à fin 2009.

    L'Assurance maladie va adresser un courrier personnalisé à chacun des 9 millions d'assurés concernés pour les inciter à bénéficier du vaccin gratuit jusqu'au 31 janvier 2009. En n'oubliant pas qu'il faut une quinzaine de jours pour que la protection puisse être efficace.

    La démarche sera simplifiée pour les assurés qui ont bénéficié de la prise en charge du vaccin l'année dernière. Ils recevront un bon pour un vaccin gratuit, en échange duquel ils pourront retirer directement le vaccin chez leur pharmacien, sans ordonnance médicale. Ils pourront ensuite se faire vacciner par une infirmière, sans passer par la case médecin.

    Outre des économies, cette simplification devrait permettre aux médecins traitants "de se focaliser sur les patients qui n'ont jamais été vaccinés", a expliqué Frédéric Van Roekeghem, directeur général de la Caisse nationale de l'Assurance maladie.

    L'enjeu porte tout particulièrement sur la tranche d'âge des 65/69 ans, où la couverture vaccinale n'est que de 53%.

    "La vaccination est de loin le meilleur moyen de lutter contre la grippe", a souligné Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations, même si des mesures d'hygiène de base, comme se laver les mains, peuvent limiter les risques de contagion.

    Contre la grippe, la vaccination doit être renouvelée chaque année, car la composition du vaccin est modifiée en fonction des souches de virus en circulation, observées au niveau mondial.

    La "cuvée" 2008/2009 du vaccin antigrippal pour l'hémisphère nord présente une particularité qui explique son arrivée un peu tardive dans les pharmacies françaises. Il est composé de 3 souches nouvelles, pour la première fois depuis environ 40 ans, selon le Groupe d'expertise et d'information sur la grippe : A/Brisbane/59/2007 (H1N1); A/Brisbane/10/2007 (H3N2); B/Florida/4/2006.

    http://afp.google.com/article/ALeqM5...h2hUzdofGmPulQ

    Comment


    • #3
      Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

      Source : http://www.grog.org/documents/Vaccin..._2008_2009.pdf


      Vaccin antigrippal 2008-2009 : une année très…Brisbane !


      L’heure du choix


      Comme chaque année, le mois de février a sonné l’heure du choix des souches qui entreront dans la
      composition du vaccin antigrippal de l’hiver prochain. Ce choix est réalisé à Genève, au siège de
      l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à l'aide des informations transmises par les centres
      collaborateurs de l'OMS, après concertation avec les spécialistes en virologie grippale, médecins,
      scientifiques et industriels.

      Entre septembre 2007 et janvier 2008, l’activité grippale rapportée par les différents pays de
      l’hémisphère nord est restée assez limitée et ne s’est étendue en Europe que depuis décembre. Cette
      activité était majoritairement liée aux virus grippaux A(H1N1). Les virus grippaux A(H3N2) n’ont été
      responsables que de cas sporadiques et, aux USA, de petits foyers. Les virus B ont circulé à bas bruit
      dans la plupart des pays.

      Un choix motivé par les souches ayant circulé récemment

      La majorité des isolats de sous-type A(H1N1) restent antigéniquement apparentés à la souche
      vaccinale A/Solomon Islands/3/2006. Cependant, une proportion croissante d'isolats récents présente
      des caractéristiques antigéniques et génétiques plus proches de la souche A/Brisbane/59/2007.

      Malgré la circulation très discrète du sous-type A(H3N2), il est notable que la majorité des isolats
      analysés se distingue de la souche vaccinale 2007-2008 (A/Wisconsin/67/2005), et présente des
      caractéristiques antigéniques et génétiques proches de la souche A/Brisbane/10/2007.

      Enfin, et comme au cours des deux dernières saisons, les isolats de virus grippaux de type B
      appartiennent soit au lignage B/Victoria/2/87 (virus apparentés à la souche vaccinale 2007-2008
      B/Malaysia/2506/2004), soit au lignage B/Yamagata/16/88 (virus apparentés à la souche
      B/Florida/4/2006), avec une prédominance récente des virus du deuxième lignage.

      Un vaccin 100% nouveau

      En conséquence, il est recommandé que le vaccin antigrippal de l'hémisphère nord, pour la saison
      2008-2009, soit composé de trois nouvelles souches :
      Une souche analogue à
      A/Brisbane/59/2007 (H1N1)
      Une souche analogue à
      A/Brisbane/10/2007 (H3N2)
      Une souche analogue à
      B/Florida/4/2006
      ou B/Brisbane/3/2007
      Source :
      http://www.who.int/csr/disease/influ.../en/index.html

      Comment


      • #4
        Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

        La surveillance en France par le GROG, reprend &#224; partir du 1er octobre 2008
        http://www.grog.org/presentation.html



        Week 37/2008
        EISS carries out active influenza surveillance from week 40 to week 20 of the following year. During the rest of the year, a number of surveillance networks continue to report data to EISS and therefore appear on the map

        Semaine 37/2008 EISS effectue la surveillance active de grippe de la semaine 40 &#224; la semaine 20 de l'ann&#233;e suivante. Pendant le reste de l'ann&#233;e, un certain nombre de r&#233;seaux de surveillance continuent &#224; rapporter des donn&#233;es &#224; EISS et donc &#224; appara&#238;tre sur la carte

        http://www.eiss.org/index.cgi
        Last edited by Françoise Ramona; September 24th, 2008, 04:24 PM. Reason: ajout lien

        Comment


        • #5
          Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

          <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td>Reprise de la surveillance intensive de la grippe
          </td><td>
          </td><td>
          </td></tr></tbody></table>
          L’été a été calme sur le front de la grippe saisonnière dans l’hémisphère Sud.
          Comme chaque année, le début d’octobre signe la reprise de la surveillance intensive de la grippe par les GROG.


          Surveillance de la grippe saisonnière en France en 2007
          Pour la troisième année consécutive, le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH) a consacré un de ses numéros de septembre au bilan de la dernière saison grippale.

          Les données collectées par les GROG sont bien évidemment en bonne place dans ce numéro thématique centré sur la grippe.

          Comme annoncé dans l’éditorial, ce BEH relate l’activité grippale de la saison 2007-2008 sous différents angles : surveillance en métropole et dans les départements d’outre mer, émergence de la résistance à l’oseltamivir de certains virus A(H1N1) et la grippe nosocomiale chez les adultes.

          L’analyse des données du « protocole prélèvements », mené avec l’InVS et grâce à votre participation la saison dernière, est encore en cours et les résultats de ce travail n’ont pu être intégrés dans ce BEH. Mais ils vous seront présentés dans un prochain bulletin GROG.

          BEH n°34 (9 septembre 2008)
          http://www.invs.sante.fr/beh/2008/34/beh_34_2008.pdf


          La force du réseau des GROG tient à la forte participation de ses membres et à la qualité de leurs prélèvements. La journée nationale des GROG permet de rappeler publiquement le rôle de la « première ligne de soins » dans la santé publique et dans la recherche médicale. Elle est ainsi devenue un rendez-vous à la fois scientifique, technique et politique à ne pas manquer.

          XIIIème Journée Nationale des GROG
          Jeudi 13 novembre 2008 - Salle de Conférence Pierre Laroque - Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative - 14, Avenue Duquesne 75007 Paris

          En présence de
          Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative
          Monsieur le Professeur Didier Houssin, Directeur Général de la Santé

          9h Accueil des participants

          9h30 Surveillance GROG 2007/2008
          Impact de la grippe
          Les virus de la saison : une année particulière

          10h10 Les virus respiratoires en pratique
          Le point de vue du médecin vigie GROG
          Le point de vue du virologue
          Le point de vue du SMOG
          Le point de vue de l’épidémiologiste

          11h30 Vaccin antigrippal, le pari de l'année
          Le choix des souches
          Les étapes de la fabrication du vaccin
          Vaccination antigrippale : faire mieux

          12h50 Présentation des posters

          13h00 Déjeuner sur place

          14h30 Table ronde Grippe et gériatrie :
          différents points de vue

          Le gériatre hospitalier
          Le médecin coordinateur d’EHPA
          Le gestionnaire d’EHPA
          L’évaluateur de l’efficacité vaccinale

          16h15 Conclusion
          Madame la Ministre Roselyne Bachelot-Narquin

          L’inscription est libre et gratuite mais obligatoire en ligne sur http://www.grog.org/journee_grog.html
          ou auprès de Marion Quesne
          Tel : 01 56 55 51 53
          courriel : marion.quesne@grog.org

          http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi...=bulletin_grog

          Comment


          • #6
            Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

            Semaine 39/2008


            <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
            (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=39')" checked="checked" type="radio"> </td><td>
            </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
            (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=39')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>

            <center>






            http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi...=bulletin_grog


            </center>

            Comment


            • #7
              Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

              <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td valign="top" width="100%"><table bgcolor="black" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td><table border="0" cellpadding="2" cellspacing="1" width="100%"><tbody><tr><td bgcolor="#0087e0">Bulletin GROG : 2008/40</td> </tr> </tbody></table></td></tr> </tbody></table> </td> <td class="t9" align="center" width="20"></td> <td class="t9" rowspan="2" align="center" width="60">
              Bulletin
              en PDF
              </td> <td class="t9" align="center" width="10"></td> </tr> <tr><td>Vaccin grippe en pharmacie le 10 octobre
              </td><td>
              </td><td>
              </td></tr></tbody></table>
              Le cru 2008-2009 du vaccin antigrippal sera disponible dans les officines à partir de vendredi 10 octobre. Vacciner les « personnes à risque » et ceux qui en prennent soin est particulièrement important cette année car, pour la première fois dans l’histoire du « vaccin grippe » trivalent, la composition du vaccin est entièrement renouvelée.

              Vaccination contre la grippe : nous pouvons mieux faire !

              L’Assurance-Maladie en pleine campagne
              Le cru 2008-2009 du vaccin antigrippal sera dans les officines à partir de vendredi 10 octobre. La campagne annuelle d’information sur la vaccination antigrippale de l’Assurance Maladie a été lancée le mercredi 23 septembre dernier. Toujours sous le slogan « La grippe c’est mieux quand on l’évite», cette campagne vise à renforcer l’incitation à la vaccination antigrippale chez les personnes à risque en simplifiant les démarches pour ces patients. Un seul but : améliorer la couverture vaccinale des personnes à risque de complications graves de la grippe. Si le taux de vaccination des 70 ans et plus atteint 68%, il demeure encore insuffisant chez les 65-69 ans, avec seulement 53%, alors que l’objectif de santé publique est d’atteindre un taux de couverture de 75% à fin 2009.

              Les diabétiques sont trop peu vaccinés contre la grippe
              Chez les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, le taux de couverture vaccinale antigrippale n’atteint que 48%.
              Ce taux est médiocre chez les personnes souffrant de diabète insulino- (DID) ou non insulino-dépendant (DNID). Ainsi, par exemple, une enquête récente (baptisée « Sirop express ») menée par 3.884 pharmacies chez 8.356 patients diabétiques avec l’aide de l’UTIP (formation continue des pharmaciens), Open Rome et un éditeur de logiciel médical, Pharmagest, vient de montrer que la couverture vaccinale antigrippale est inférieure à 50% pour
              - les DNID jusqu’à l’âge de 54 ans
              - les DID jusqu’à l’âge de 25 ans.
              Cette couverture ne dépasse 80% qu’après
              - 65 ans pour les DID
              - 75 ans pour les DNID.

              La France veut mieux faire...
              Bref, nous devons l’admettre, la France, jadis leader en matière de prévention des épidémies de grippe, n’est plus le meilleur élève européen. Pour combler ce retard, les autorités sanitaires ont adopté plusieurs mesures nouvelles.
              Cette année, 9 millions de courriers personnalisés vont être envoyés aux assurés concernés en tenant compte de leur situation (âge, situation médicale, parcours vaccinal). Afin de les inciter plus encore à se faire vacciner, un dépliant leur rappellera l’efficacité et l’innocuité du vaccin, pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

              ...grâce aux médecins traitants...
              Constatant que les « 65-69 ans » ayant déclaré un médecin traitant sont 2 fois plus nombreux à s’être fait vacciner l’an passé, les Autorités sanitaires veulent mobiliser les médecins traitants et les encourager à concentrer leurs efforts de vaccination sur les « patients à risque » non encore vaccinés. La CNAMTS va d’ailleurs envoyer mi-novembre aux médecins traitants la liste de leurs patients ayant reçu le bon de vaccination gratuite et ne l’ayant pas encore utilisé.

              ...avec l’aide des pharmaciens et des infirmières
              En complément, pour simplifier la vaccination des personnes qui ont déjà l’habitude de se vacciner, l’Etat a officialisé certaines pratiques vaccinales jusque là illégales mais tolérées (décrets et arrêté du 29 août 2008 publiés au JO du 2 septembre). Le pharmacien est maintenant autorisé officiellement à délivrer directement le vaccin antigrippal aux personnes de 16 ans ou plus qui ont bénéficié de la prise en charge l’hiver dernier. Les infirmières peuvent vacciner certains patients contre la grippe sans prescription médicale préalable lorsqu’il ne s’agit pas d’une primo-vaccination.

              A la fin de la saison grippe, il sera intéressant d’évaluer l’impact de ces innovations administratives. En attendant, n’hésitez pas à nous tenir au courant des conséquences pratiques de ces mesures et de leur impact dans votre clientèle.

              Pour en savoir plus :
              http://www.ameli.fr/espace-presse/co...esse/index.php
              http://www.grippe-geig.com
              http://textes.droit.org/JORF/2008/09/02/0204/

              Le vaccin sera disponible en pharmacie le 10 octobre sous les noms commerciaux suivants :

              AGRIPPAL® FLUARIX ® FLUVIRINE ®
              IMMUGRIP ® INFLUVAC ® MUTAGRIP ® PREVIGRIP ® VAXIGRIP ®
              Vaccin adjuvé : GRIPGUARD ® *
              Vaccin antigrippal + antitétanique TETAGRIP ®
              * Vaccin adjuvé pris en charge seulement pour les personnes de 65 ans et plus
              Source : CNAMTS, conférence de presse du 23 septembre 2008

              Composition du vaccin antigrippal 2008/2009

              <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
              (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=40')" checked="checked" type="radio"> </td><td>
              </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
              (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=40')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>

              <center>






              </center><center>

              </center>

              Comment


              • #8
                Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009



                <hr size="1"> Bulletin hebdomadaire de surveillance de la grippe saisonni&#232;re

                Saison 2008/2009
                Surveillance de la grippe, semaine 40. 9 octobre 2008 (pdf, 170 Ko)

                http://www.invs.sante.fr/display/?do...tu_2008_09.htm

                Comment


                • #9
                  Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

                  <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr><td valign="top" width="100%"> <table bgcolor="black" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr> <td> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="1" width="100%"> <tbody><tr> <td bgcolor="#0087e0">Bulletin GROG : 2008/41</td> </tr> </tbody></table></td></tr> </tbody></table> </td> <td class="t9" align="center" width="20"></td> <td class="t9" rowspan="2" align="center" width="60">
                  Bulletin
                  en PDF
                  </td> <td class="t9" align="center" width="10"></td> </tr> <tr><td>Quelques viroses de saison
                  </td><td>
                  </td><td>
                  </td></tr></tbody></table>
                  Comme cela est généralement le cas en début de période de surveillance, tous les indicateurs d’activité sanitaire relevés par les vigies du Réseau des GROG sont à des valeurs basses.
                  Les médecins et pharmaciens vigies signalent surtout des rhino-pharyngites, des laryngites, des angines, des toux sans fièvre et les premiers cas de bronchiolite.
                  Pas de virus grippal dans les prélèvements GROG, mais quelques VRS et surtout des rhinovirus.

                  Attention à la rougeole
                  Un médecin du GROG Rhône-Alpes rapporte la présence de foyers épidémiques de rougeole dans des collèges et lycées chez des enfants non vaccinés.
                  En France, plus de 150 cas ont été déclarés à l’InVS depuis le début de l’année 2008 (foyers d’une vingtaine de cas dont certains chez des personnels hospitaliers, cas groupés dans des camps de loisirs, dans plusieurs régions françaises). Ces différents épisodes témoignent d’une circulation du virus de la rougeole et d’un risque épidémique persistant (notamment chez les enfants ou jeunes adultes insuffisamment vaccinés) alors même que la France est engagée, au niveau de la région OMS-Europe, dans un objectif d’éradication de la maladie.
                  Pour rappel, tout cas suspect doit être signalé auprès des DDASS. La confirmation biologique de chaque cas, permet, d’une part, d’optimiser la mise en place des mesures de protection individuelles et collectives autour des cas et, d’autre part, d’assurer la surveillance de la maladie.
                  La couverture vaccinale doit aussi être améliorée avec le schéma de vaccination suivant (vaccin trivalent rougeole-rubéole-oreillons):
                  - vaccination de tous les nourrissons à l’âge de 12 mois, une seconde dose étant recommandée au cours de la deuxième année (entre 13 et 24 mois);
                  - tous les enfants et adolescents nés en 1992 ou après (âgés de 24 mois à 16 ans en 2008), devraient avoir reçu deux doses de vaccin trivalent;
                  - les personnes nées entre 1980 et 1991 (adultes âgées de 17 à 28 ans) n’ayant jamais été vaccinées contre la rougeole devraient avoir reçu une dose de vaccin trivalent.
                  La vaccination par le vaccin trivalent rougeole-rubéole-oreillons (RRO) est contre indiquée chez les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.
                  Cette vaccination, pratiquée dans les 72 heures après un contact avec un cas de rougeole, peut prévenir la survenue de la maladie.

                  Sources :
                  http://www.sante-jeunesse-sports.gou...tes-sanitaires
                  https://dgs-urgent.sante.gouv.fr
                  http://www.invs.sante.fr/BEh/2008/16...16_17_2008.pdf



                  <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
                  (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=41')" checked="checked" type="radio"> </td><td> </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
                  (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=41')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>








                  http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi...=bulletin_grog

                  Comment


                  • #10
                    Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009



                    Bulletin hebdomadaire de surveillance de la grippe saisonnière

                    Saison 2008/2009
                    Surveillance de la grippe, semaine 41. 16 octobre 2008 (pdf, 567 Ko)

                    http://www.invs.sante.fr/display/?do...tu_2008_09.htm

                    Comment


                    • #11
                      Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

                      <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td valign="top" width="100%"><table bgcolor="black" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td><table border="0" cellpadding="2" cellspacing="1" width="100%"><tbody><tr><td bgcolor="#0087e0">Bulletin GROG : 2008/42</td> </tr> </tbody></table></td></tr> </tbody></table> </td> <td class="t9" align="center" width="20"></td> <td class="t9" rowspan="2" align="center" width="60">
                      Bulletin
                      en PDF
                      </td> <td class="t9" align="center" width="10"></td> </tr> <tr><td>Calme plat sur le front de la grippe
                      </td><td>
                      </td><td>
                      </td></tr></tbody></table>
                      Les indicateurs d’activité relevés par les vigies du réseau des GROG sont à des valeurs basses et stables depuis la reprise de la surveillance active.
                      Médecins et pharmaciens signalent surtout des pathologies ORL et bronchiques liées à la circulation d’agents infectieux respiratoires non grippaux.
                      Aucun virus grippal n’a été détecté dans les prélèvements effectués par les médecins vigies GROG depuis le début du mois d’octobre.

                      Des cas de bronchiolite du nourrisson commencent à être régulièrement signalés. Les Centres Nationaux de Référence et les 8 laboratoires de virologie vigies GROG confirment le démarrage de l’activité du Virus Respiratoire Syncytial (VRS).

                      <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
                      (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=42')" checked="checked" type="radio"> </td><td> </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
                      (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=42')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>

                      <center>






                      </center>

                      Comment


                      • #12
                        Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009




                        Bulletin hebdomadaire de surveillance de la grippe saisonnière

                        Saison 2008/2009
                        Surveillance de la grippe, semaine 42. 23 octobre 2008 (pdf, 550 Ko)



                        http://www.invs.sante.fr/display/?do...tu_2008_09.htm

                        Comment


                        • #13
                          Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

                          <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr><td valign="top" width="100%"> <table bgcolor="black" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr> <td> <table border="0" cellpadding="2" cellspacing="1" width="100%"> <tbody><tr> <td bgcolor="#0087e0">Bulletin GROG : 2008/43</td> </tr> </tbody></table></td></tr> </tbody></table> </td> <td class="t9" align="center" width="20"></td> <td class="t9" rowspan="2" align="center" width="60">
                          Bulletin
                          en PDF
                          </td> <td class="t9" align="center" width="10"></td> </tr> <tr><td>N'attendez pas pour vous faire vacciner !
                          </td><td>
                          </td><td>
                          </td></tr></tbody></table>
                          Quelques cas de grippe sporadiques, autochtones, ponctuels, limités géographiquement, sont confirmés dans une bourgade des Deux-Sèvres. Pensez dès maintenant à vacciner contre la grippe les personnes fragilisées par une maladie chronique ou par leur âge. A propos, les soignants aussi doivent être vaccinés contre la grippe à la fois pour ne pas l’attraper et pour éviter de la transmettre à ceux qu’ils soignent.

                          Comme souvent en automne, quelques cas sporadiques de grippe sont confirmés ça et là. En Savoie, une habitante de Chambéry, âgée de 64 ans, est revenue grippée d’un séjour à Madagascar. Le virus prélevé en milieu hospitalier le jeudi 16 octobre est de sous-type A(H3N2), comme une partie des virus grippaux circulant dans l’hémisphère sud. A Faye L’Abbesse (Deux-Sèvres), les prélèvements faits par un médecin du GROG Poitou-Charentes ont permis de confirmer 2 cas autochtones de grippe A(H3N2) chez un homme non vacciné de 36 ans, fortement fébrile depuis le samedi 18 octobre, et chez une femme non vaccinée de 42 ans, malade depuis le mardi 21 octobre. Quelques cas similaires non confirmés virologiquement sont également signalés dans le bourg voisin, Chiché. Ces quelques cas sont sporadiques et limités géographiquement. Tous les indicateurs quantitatifs sont à leur plus bas niveau.

                          En pratique
                          Faites-vous vacciner contre la grippe dès que vous recevez le bon envoyé par la Sécurité Sociale pour obtenir gratuitement le vaccin.



                          <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
                          (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=43')" checked="checked" type="radio"> </td><td> </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
                          (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=43')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>








                          http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi...=bulletin_grog

                          Comment


                          • #14
                            Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009



                            Bulletin hebdomadaire de surveillance de la grippe saisonnière

                            Saison 2008/2009
                            Surveillance de la grippe, semaine 43. 30 octobre 2008 (pdf, 555 Ko)

                            http://www.invs.sante.fr/display/?do...tu_2008_09.htm

                            Comment


                            • #15
                              Re: France - Suivi grippe saisonnière 2008-2009

                              <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td valign="top" width="100%"><table bgcolor="black" border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td><table border="0" cellpadding="2" cellspacing="1" width="100%"><tbody><tr><td bgcolor="#0087e0">Bulletin GROG : 2008/44 du 27/10/2008 au 02/11/2008</td> </tr> </tbody></table></td></tr> </tbody></table> </td> <td class="t9" align="center" width="20"></td> <td class="t9" rowspan="2" align="center" width="60">
                              Bulletin
                              en PDF
                              </td> <td class="t9" align="center" width="10"></td> </tr> <tr><td>Grippe sporadique, VRS en hausse
                              </td><td>
                              </td><td>
                              </td></tr></tbody></table>
                              Quelques cas de grippe sporadiques, autochtones, ponctuels, limités géographiquement, sont confirmés dans plusieurs régions françaises. Les personnes fragilisées par une maladie chronique ou par leur âge ne doivent pas attendre pour se faire vacciner contre la grippe. Les soignants aussi doivent être vaccinés contre la grippe à la fois pour ne pas l’attraper et pour éviter de la transmettre à ceux qu’ils soignent.

                              La grippe provoque quelques cas sporadiques dans la moitié nord de la France. Ainsi, deux cas de grippe ont été récemment confirmés dans la surveillance menée par le Réseau des GROG :
                              - à Dombasle en Argonne (Meuse - Lorraine), chez un patient de 22 ans, non vacciné contre la grippe ;
                              - à Quévert (Côtes d’Armor - Bretagne), chez une femme âgée de 78 ans, non vaccinée contre la grippe.
                              Ces deux malades ont présenté un tableau clinique de grippe « classique » : début brutal, fatigue, courbatures, maux de tête, toux, expectoration, pharyngite.
                              Toujours en Bretagne, un cas de grippe A(H3) est signalé par le SMOG (Système Militaire d’Observation de la Grippe).

                              Ces cas restent sporadiques : tous les indicateurs de surveillance épidémiologique sont à un niveau faible, non épidémique.

                              Au sud de la Loire, dans les Deux-Sèvres, aucun nouveau cas de grippe n’a été confirmé virologiquement dans le canton de Chiché bien que les médecins vigies y signalent toujours un foyer d’infections d’allure grippale.

                              En pratique
                              Faites-vous vacciner contre la grippe dès que vous recevez le bon envoyé par la Sécurité Sociale pour obtenir gratuitement le vaccin.

                              <center> <form name="form1" method="post" action=""> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0"> <tbody><tr><td class="t9" align="center"> GROG régions
                              (virologie classique)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france.cgi?year=2008&week=44')" checked="checked" type="radio"> </td><td> </td><td class="t9" align="center"> GROG villes TRS
                              (Tests Rapides de Surveillance)</td><td><input name="radiobutton" value="radiobutton" onclick="movepic('button','/cgi-files/france_trs.cgi?year=2008&week=44')" type="radio"> </td></tr> </tbody></table> </form></center>

                              <center>






                              http://www.grog.org/cgi-files/db.cgi...=bulletin_grog
                              </center>

                              Comment

                              Working...
                              X