Announcement

Collapse
No announcement yet.

Grippe a/h1n1 : L’orient prepare sa vaccination

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Grippe a/h1n1 : L’orient prepare sa vaccination

    GRIPPE A/H1N1 : L’ORIENT PREPARE SA VACCINATION
    <!-- RSPEAK_STOP --> <!-- RSPEAK_START --> Veille
    Le Ministère chinois de la Santé vient de lancer une mise en garde contre les épidémies « hautement probables » dans les communautés et a fermé prématurément 43 universités. Le Japon de son côté, qui dépasse les 2.000 cas vient de lancer la première grande étude de détection du virus et passe commande de suffisamment de doses pour vacciner 20 millions de japonais, vient d’annoncer le Ministre de la santé Yoichi Masuzoe.<o:p></o:p>
    <o:p></o:p>
    Les pays d’Asie subissent à la fois une diffusion géographique avec des diffusions locales importantes en Thaïlande (2.428 cas), une croissance spectaculaire (848 nouveaux cas) aux Philippines (1.709 cas), en Chine (2.040 cas) et au Japon qui dépasse maintenant les 2.000 cas selon l’Agence Kyodo. L'épidémie poursuit rapidement sa diffusion en Corée (317 cas), au Vietnam (180 cas), au Cambodge (7 cas) et au Laos.<o:p></o:p>
    <o:p></o:p>
    En Chine, le nombre de cas de contamination locale à la grippe A/H1N1 en Chine devrait bientôt dépasser celui des cas importés, a indiqué lundi un responsable du ministère chinois de la Santé. Les vacances d’été ont été avancées pour 43 universités chinoises devant la recrudescence de l’épidémie de grippe A/H1N1. Le Ministère de la santé chinois a demandé tout particulièrement aux parents de veiller sur leurs enfants et au respect de leur hygiène. <o:p></o:p>
    "Avec l'augmentation du nombre total de personnes infectées, les communautés font face à un risque d'épidémie de plus en plus élevé, et les cas graves, voire mortels, sont hautement probables," a déclaré Liang Wannian, vice-directeur du bureau d'urgence relevant du ministère, lors d'une conférence de presse. La partie continentale de Chine a recensé un total de 2 040 cas de grippe A/H1N1. Jusqu'à présent, aucun cas ne s'est avéré grave ou mortel. Parmi les personnes contaminées, 758 sont des cas "importés", indiquent des chiffres du ministère.<o:p></o:p>
    La Chine passe à une stratégie de « traitement » des cas identifiés : L'augmentation rapide du nombre de cas de la maladie a poussé la Chine à modifier progressivement ses mesures de prévention et de contrôle, en cessant d'hospitaliser les malades ne présentant que des symptômes mineurs, a ajouté Liang.<o:p></o:p>
    <o:p></o:p>
    Selon ces modifications, les personnes ayant été en contact étroit avec les patients peuvent être placées en observation chez elles plutôt qu'en quarantaine dans un endroit réservé à cet effet, comme c'était le cas auparavant, a précisé Liang.
    <o:p></o:p>
    Au Japon, où s’est déclaré un des 3 casde résistance auTamiflu®, 50% des cas identifiés sont des adolescents, la plupart des premiers foyers s’étant déclarés dans des écoles. <o:p></o:p>
    Selon l’Agence Kyodo et selon le Ministère de la santé, le nombre de cas dépasse au 12 juillet les 2 milliers. Le Ministère indique que la grande majorité des malades sont guéris néanmoins, le gouvernement japonais, vient, à son tour, de passer commande du nombre de doses nécessaire pour vacciner 15 à 20 millions de personnes en prévision d’une nouvelle vague hivernale a précisé le Ministre, Yoichi Masuzoe.
    Enfin, le Japon mène la première étude de grande ampleur sur la présence d’anticorps au virus A/H1N1 sur l’ensemble des étudiants d’une école d’Osaka afin mesurer la diffusion réelle du virus même éventuellement chez les patients qui ne présentent pas de symptômes.<o:p></o:p>
    <o:p></o:p>
    Sources OMS, Kyodo News, mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 12 juillet 2009
Working...
X