Announcement

Collapse
No announcement yet.

La grippe H1N1 touche le sommet de l'Etat dans trois pays d'Amérique latine

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La grippe H1N1 touche le sommet de l'Etat dans trois pays d'Amérique latine

    La grippe H1N1 touche le sommet de l'Etat dans trois pays d'Amérique latine

    QUITO - Le responsable de la garde présidentielle du chef de l'Etat équatorien Rafael Correa est mort dimanche soir après avoir contracté le virus H1N1 de la grippe porcine, qui a aussi touché le sommet de l'Etat en Colombie et au Costa Rica.

    John Merino, en charge de la sécurité de Rafael Correa, avait été hospitalisé le 10 août.

    "Il a été victime d'un arrêt cardiaque", auquel il n'a pas survécu, a annoncé le gouvernement équatorien dans un communiqué, précisant que sa mort est intervenue dimanche vers 20h00 locales (lundi à 01h00 GMT).
    Le ministre des relations avec le Parlement Ricardo Patiño et un autre garde du corps avaient également contracté, à la mi-août, le virus H1N1, et le président avait été placé sous surveillance médicale sans apparemment avoir contracté la maladie, qui a tué 44 personnes dans le pays, selon un nouveau bilan diffusé lundi.

    Les autorités colombiennes ont pour leur part déclaré dimanche soir que le Haut commissaire pour la paix Frank Pearl était également atteint par le virus, une semaine après que le gouvernement eut annoncé que le président colombien Alvaro Uribe avait contracté la maladie.

    Alvaro Uribe, 57 ans, placé en quarantaine, a depuis géré les affaires de l'Etat par téléphone et a repris normalement ses activités lundi.

    Le président colombien avait présenté les premiers symptômes de la grippe H1N1 le 29 août à son retour d'Argentine, où il assistait à un sommet de l'Union d'Amerique du sud (Unasur).

    L'annonce de la maladie de Frank Pearl porte à quatre le nombre de responsables gouvernementaux ou hauts fonctionnaires touchés par la grippe H1N1 en Colombie, les deux autres étant le secrétaire à la sécurité du président Flavio Buitrago et le directeur de l'Aéronautique civile Fernando Sanclemente.

    En Colombie, selon un bilan diffusé dimanche soir, 43 personnes ont été emportées par la grippe H1N1.

    Avant Alvaro Uribe, le président du Costa Rica Oscar Arias, âgé de 68 ans, avait également contracté la grippe porcine, devenant le premier chef d'Etat officiellement touché par le virus H1N1.

    Après une semaine d'isolement, il avait repris normalement ses activités le 18 août. Le Costa Rica a déploré 33 morts de la grippe porcine, selon le dernier bilan officiel publié le 25 août.

    Le dernier bilan global diffusé le 4 septembre par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), faisait état de 2.837 morts liées à la grippe H1N1 dans le monde depuis son apparition.

    Le continent américain était à cette date le plus durement frappé avec 2.234 morts et la tendance était à la hausse dans les régions équatoriales et tropicales d'Amérique du Sud (Equateur, Venezuela, Pérou et certaines régions du Brésil), selon les informations collectées par l'OMS.

    (©AFP / 07 septembre 2009 18h29)

    http://www.romandie.com/ats/news/090...0.5tgqxpq0.asp
Working...
X