Announcement

Collapse
No announcement yet.

2e décès au Yukon - une femme d'âge moyen

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • 2e décès au Yukon - une femme d'âge moyen

    Crédits: Pathfinder

    Traduction automatique

    Yukon 2e confirme la mort de la grippe porcine

    Sinon patient en bonne santé n'avait pas été vacciné


    Dernière mise à jour: Vendredi, Novembre 20, 2009 | 5:04 h HNC

    Nouvelles Radio-Canada


    Yukon Medical Officer Dr Brendan Hanley a déclaré une femme qui est décédé le jeudi de la grippe porcine était par ailleurs en bonne santé. (CBC)

    Une femme d'âge moyen au Yukon, est décédé de la grippe porcine, haut fonctionnaire de la santé du territoire, a confirmé à Radio-Canada Nouvelles.

    Dr Brendan Hanley, directeur médical du Yukon, de la santé, a publié peu d'information sur la femme, qui est décédé jeudi après-midi à l'Hôpital général de Whitehorse.

    Hanley a dit qu'elle était sous l'âge de 50 ans et était par ailleurs en bonne santé. Elle n'avait pas été vacciné contre le virus grippal H1N1, at-il ajouté.

    Hanley a déclaré qu'il est important de noter que même les adultes en santé peuvent être vulnérables aux effets graves de la grippe.

    Le nom de la femme n'a pas été libéré. Hanley a déclaré qu'il fournira plus d'informations sur sa mort début de semaine prochaine.

    Le Yukon a enregistré sa H1N1 du premier décès lié au début du mois, quand une jeune fille d'âge scolaire est décédé des complications liées au virus. Hanley a dit la jeune fille avait affections sous-jacentes.

    Plus de 17.000 habitants du Yukon, soit environ la moitié de la population, avaient reçu le vaccin contre la grippe à partir de la fin de la semaine dernière.

    http://www.cbc.ca/canada/north/story...1n1-death.html

  • #2
    Re: 2e décès au Yukon - une femme d'âge moyen

    Crédits: Pathfinder

    Traduction automatique


    Yukon, au Nunavik-deux différentes expériences porcine fu

    Nord du Québec a eu aucun décès dû à H1N1, mais au Yukon une femme morte récemment, la seconde mort dans ce territoire.


    Publisert: 23.11.09 10:45

    Une femme d'âge moyen au Yukon, est décédé de la grippe porcine, haut fonctionnaire de la santé du territoire, a confirmé à Radio-Canada Nouvelles.

    Dr Brendan Hanley, directeur médical du Yukon, de la santé, a publié peu d'information sur la femme, qui est décédé jeudi après-midi à l'Hôpital général de Whitehorse.

    Hanley a dit qu'elle était sous l'âge de 50 ans et était par ailleurs en bonne santé. Elle n'avait pas été vacciné contre le virus grippal H1N1, at-il ajouté.

    Hanley a déclaré qu'il est important de noter que même les adultes en santé peuvent être vulnérables aux effets graves de la grippe.

    Le Yukon a enregistré sa H1N1 du premier décès lié au début du mois, quand une jeune fille d'âge scolaire est décédé des complications liées au virus. Hanley a dit la jeune fille avait affections sous-jacentes.

    Plus de 17.000 habitants du Yukon, soit environ la moitié de la population, avaient reçu le vaccin contre la grippe à partir de la fin de la semaine dernière.

    Lorsque tous les chiffres sont comptés, du Nunavik auront atteint l'un des taux les plus élevés de vaccination contre la grippe porcine au Canada, les rapports nunatsiaqonline.ca.

    Dr Serge Déry, directeur du Nunavik de la santé publique, a déclaré que depuis le début de Novembre, environ 75 pour cent des résidents de la région ont été vaccinés contre le virus H1N1.

    Cela signifie qu'il est peu probable que le Nunavik verrez plus confirmé en laboratoire des cas de grippe porcine.

    «Je pense que nous avons réussi à convaincre la population de la région que les avantages d'avoir reçu le vaccin ont été beaucoup plus important que tous les risques possibles, dit Déry. "Nous ne savons pas encore si nous allons avoir une troisième vague, mais avoir un bon taux de couverture [pour les vaccinations] contribuera à stopper la transmission."

    Depuis la seconde vague de virus de la grippe porcine a frappé le Nunavik au début de Septembre, il ya eu 18 cas confirmés du Nunavik - et aucun décès.

    Les taux d'infection attendue au début de l'épidémie de grippe porcine ne s'est jamais concrétisé, et Déry dit maintenant que le virus est «probablement pas aussi mauvais que nous avons déjà pensé."

    «Nous avons eu la chance de se faire vacciner si tôt», dit Déry. "Même si le virus n'a pas atteint son apogée, nous pouvons dire que la majorité de la population est déjà protégée."

    L'objectif: les 80 pour cent du taux de vaccination nécessaires pour arrêter le virus de voyager librement.

    Dans certaines communautés du Nunavik, le taux de couverture vaccinale atteignait 95 pour cent, Déry a dit, alors que d'autres ont rapporté moins de 60 pour cent.

    Les résidents qui ont manqué la clinique de vaccination de masse au début de Novembre pouvez toujours communiquer avec leur clinique locale pour un projectile. A propos de 9700 doses de vaccin contre la grippe porcine ont été envoyés au Nunavik à ce jour, tandis que 500 autres sont attendus à la terre dans la région cette semaine.

    http://www.sikunews.com/art.html?artid=7280&catid=26

    Comment

    Working...
    X