Announcement

Collapse
No announcement yet.

TUNISIE - Attention aux complications

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • TUNISIE - Attention aux complications

    .
    L'épidémie de la grippe vient d'atteindre son pic. Le responsable est le virus AH3.

    14 février 2007 - I.haouari - La Presse (Tunis)

    Ce dernier, dont la provenance n'a toujours pas été déterminée, sévit actuellement dans la capitale et poursuit son périple jusqu'au sud du pays, soit dans le sens contraire du AH1 qui a provoqué une épidémie pendant les mois de décembre et de janvier derniers et qui est remonté du sud vers le nord.
    Western Union

    "Les virus AH1 et AH3 sont deux sous-types du virus de la grippe A, explique le Professeur Amine Slim virologiste et responsable du laboratoire de microbiologie à l'hôpital Charles Nicolles. Le virus AH3, qui sévit actuellement, est nouveau. C'est un virus fragile qui affectionne le froid. On attend, d'ici la fin du mois, une augmentation du nombre de personnes qui en seront atteintes. Aujourd'hui, on ne sait toujours pas d'où il vient.

    Ce qu'on sait, c'est que l'épidémie causée par ce virus a coïncidé avec celle qui sévit actuellement en France et avec le retour des pèlerins. Mais on n'en connaît toujours pas l'origine", a relevé le virologiste.La contamination par le virus est transmise par la toux et par voie respiratoire, ce qui explique notamment la rapidité avec laquelle il se répand, entraîne une réaction en chaîne et se manifeste par plusieurs symptômes: fièvre à 40°, frissons, douleurs articulaires et musculaires, céphalées...

    Quant à la forme AH 3, elle serait plus virulente chez les sujets à risque en occasionnant, notamment, des infections secondaires bactériennes qui peuvent entraîner le décès des personnes âgées, présentant des problèmes respiratoires et cardiovasculaires, dès lors que le virus occasionne, en effet, chez ces derniers, un affaiblissement du système immunitaire qui rend l'organisme vulnérable et sensible à tout type d'infection.

    Le virus peut aussi entraîner des complications intestinales se manifestant par des diarrhées chez les enfants. Si aucun médicament ne peut en venir à bout, un traitement symptomatique, à base de vitamine C, d'antifièvre et d'antidouleurs est, par contre, prescrit pour renforcer les défenses de l'organisme."

    On préconise aussi, en cas de grippe, une décoction à base de citron et de miel, le citron étant connu pour la vitamine C qu'il contient et le miel pour ses vertus antiseptiques. Mais il ne s'agit pas d'un traitement d'appoint qui permet de lutter contre le virus".

    Ceux qui se sont fait vacciner au mois de novembre ne courent pratiquement pas de risque de contracter la grippe. "On conseille surtout aux personnes âgées et aux sujets à risque, présentant certaines pathologies, de se faire vacciner. Le vaccin permet à l'organisme de fabriquer des anticorps. Pour renforcer la prévention, les personnes doivent faire une seconde injection un mois après la première". Si au mois de mars, le virus de la grippe nous épargnera, il reprendra du service au cours du mois d'avril, pendant lequel une troisième épidémie est, d'ailleurs, à craindre.

    http://fr.allafrica.com/stories/200702140854.html
    Quand une porte se ferme, une autre s'ouvre. (Miguel de Cervantès)
    Pour moi, l'idée de nation se dissout dans l'idée d'humanité. (Victor Hugo)
Working...
X