Announcement

Collapse
No announcement yet.

Santé: Fermeture d'une école pour cause de grippe A H1N1 au Rwanda

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Santé: Fermeture d'une école pour cause de grippe A H1N1 au Rwanda

    Santé: Fermeture d'une école pour cause de grippe A H1N1 au Rwanda


    Grippe A H1N1 - Les responsables sanitaires au Rwanda ont annoncé jeudi la fermeture "immédiate" d'une école secondaire de Kigali, après avoir décelé 17 cas de grippe A H1NI parmi les élèves.

    Situé dans la périphérie de la capitale rwandaise, l'établissement secondaire en question, la "Riviera High School", est fondé par un groupe de parents fortunés pour offrir à leurs enfants un confort digne de leurs origines sociales.

    "Nous avons pris la décision de fermer cette école après avoir détecté 3 cas de virus A H1NI au cours d'un test mené auprès d'un échantillonnage d'élèves", a déclaré le Dr Justin Wane, responsable de l'unité de dépistage épidémiologique au virus A H1N1 au Rwanda.

    "La plupart des élèves, âgés de 9 à 15 ans, présentaient tous peu de symptômes, ce qui explique qu'ils auraient être contaminées sans même le savoir", a déclaré le Dr Wane.

    Le bilan de cas de grippe A H1N1 enregistrés jusqu'ici au Rwanda est de 63 personnes contaminées au virus, selon le ministère de la Santé.

    Mais aucun décès lié à cette pandémie n'a été enregistré à ce jour dans ce petit pays d'Afrique centrale, ajoute la même source.

    Les enfants de cet établissement scolaire dont la plupart issues des familles nanties sont connus pour voyager régulièrement à l'étranger surtout lors des périodes de vacances avec leurs parents.

    Le Dr Wane s'est refusé de désigner la cause de propagation du virus A H1N1 au sein de cet établissement scolaire rwandais affirmant qu'il faudra attendre les résultats des investigations épidémiologiques en cours.

    "Nous avons simplement autorisé la fermeture de l'école pour limiter la propagation au sein de cet établissement communautaire", a-t-il ajouté.

    "Un traitement au Tamilflu a été administré aux 17 élèves actuellement admis en quarantaine", a-t-il encore expliqué.
Working...
X