Announcement

Collapse
No announcement yet.

Grippe A : huit cas identifiés au Mali

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Grippe A : huit cas identifiés au Mali

    Grippe A en Afrique : huit cas identifiés au Mali

    Par Modibo FOFANA - 14/01/2010

    Dans le district de Bamako, huit cas de grippe A/H1N1 ont été répertoriés, mais la situation a vite été maîtrisée par le ministère de la santé.


    L'information a été donnée lors d’une conférence de presse à la Direction nationale de santé. Conférence animée par le professeur Toumani Sidibé, Directeur national de la santé, Samba sow, Directeur du Centre National d’appui à la Maladie, Massambou Sacko de L’OMS.

    Résultats confirmés par les laboratoires
    Selon le professeur Samba Sow, ces résultats sont rapportés par le laboratoire du centre pour développement du vaccin (CDV) et ont été confirmés par des laboratoires d'Atlanta, de Baltimore et du Maryland aux Etats Unis. Pour éviter toute panique au Mali, le conseiller technique du ministère de la santé a affirmé que toutes les dispositions étaient déjà prises pour faire face à cette situation. Pour les cas confirmés par la Direction Nationale de la santé et l’organisation mondiale de la santé(OMS), les dispositions nécessaires pour leur prise en charge par le traitement de Tamiflu ont été prises.

    Soigner avec le Tamiflu
    Massambou Sacko a assuré que les stocks importants de médicaments Tamiflu sont disponibles à travers des sites sentinelles capables de détecter les cas éventuels de grippe A : « Le tamiflu est un médicament préventif et curatif ».

    Investigation des services techniques pour identifier tous les cas suspects

    Devant cette situation, les services techniques du Ministères (CNAM, DNS) et l’OMS ont lancé une opération le 8 janvier 2010. Il s’agit d’identifier les cas suspects de grippe A (H1N1) en vue d’appliquer les mesures de surveillance, de prévention et de prise en charge. Il s’agit aussi d’analyser les facteurs explicatifs de l'expansion de l’épidémie de grippe A/H1N1 en commune I du district de Bamako. Enfin, proposer des mesures de prévention et de lutte pour juguler l’épidémie.





    • © artezia.net
      Les cas de grippe porcine ou grippe A/H1N1 dans le monde
    Les méthodologies utilisées par les investigateurs
    «Tous les membres de familles qui répondaient à la définition des cas suspects de grippe A ont été soumis à un prélèvement médical et mis sous traitement au Tamiflu », affirme par le professeur Samba Sow. L’existence de cas de syndromes grippaux dans l’entourage du cas sert aussi de méthodes de détection. Sur 257 personnes enquêtées dans 18 familles maliennes, 36 soufraient d’un syndrome grippal et d'une prévalence de 14 % (36/257). 11 familles étaient touchées et 2 personnes ont présenté un syndrome grippal.


    Mesures recommandées
    Pour maitriser la situation, le ministère a recommandé certaines mesures. Renforcer la surveillance dans l’ensemble des formations sanitaires du district de Bamako et des régions du Mali. Mettre en œuvre les directives de surveillance, de prévention et de prise en charge de tout cas suspect. Renforcer la sensibilisation de la population sur les mesures de prévention. Envisager une enquête plus élargie en commune I pour la détection des cas éventuels. Réviser le protocole de l’étude du CNAM ou élaborer un autre protocole pour élargir les sites sentinelles. Enfin, vacciner si possible la population du district de Bamako contre la grippe à Influenza A de type (H1N1)

    http://www.journaldumali.com/article.php?aid=936

  • #2
    Re: Grippe A : huit cas identifiés au Mali

    <TABLE class=contentpaneopen><TBODY><TR><TD class=contentheading style="FONT-WEIGHT: bold; FONT-SIZE: 14px" width="100%">COMMUNIQUE DE PRESSE MINISTERE DE LA SANTE </TD><TD class=buttonheading align=right width="100%"> </TD><TD class=buttonheading align=right width="100%"> </TD><TD class=buttonheading align=right width="100%"> </TD></TR></TBODY></TABLE><TABLE class=contentpaneopen><TBODY><TR><TD class=createdate vAlign=top colSpan=2>26-01-2010 </TD></TR><TR><TD vAlign=top colSpan=2>« Aucun cas de décès dû à la grippe AH1N1 au Mali ! ». Depuis le mois d’avril 2009, la grippe AH1N1 sévit sur tous les continents et donne lieu à des épidémies dans certains pays. On compte actuellement 31 pays Africains touchés avec 9.260 cas dont 43 décès, soit une mortalité de 0,46%. C’est dire que la vitesse de propagation de la maladie, est grande. Mais le nombre de cas de décès causés par la maladie, est très faible. Il demeure inférieur à 1%. Au Mali, à la date d’aujourd’hui, 8 cas de grippe AH1N1 ont été enregistrés. On ne déplore aucun cas de décès.

    Toutes les personnes touchées ont été correctement prises en charge, et se portent bien à présent.

    Comme la grippe saisonnière habituelle, la grippe AH1N1 se manifeste par la fièvre, la toux, les éternuements, l’écoulement nasal, les douleurs musculaires, les maux de tête, la fatigue et les maux de gorge.Les études réalisées depuis le début de la pandémie, ont montré que c’est une maladie qui n’est pas plus grave que la grippe saisonnière.

    De même, l’inquiétude relative à une mutation probable du virus n’a pas eu lieu.Par ailleurs, les mesures préventives préconisées pour limiter la propagation du virus de la grippe AH1N1, sont très simples et efficaces.

    Il s’agit de se couvrir le visage au moment d’éternuer, se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon particulièrement après s’être mouché ou éternué, et contacter le Centre de santé le plus proche dès les premiers signes de toux, d’écoulement nasal, de fièvre et d’irritation de la gorge.

    Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser aux :

    - Professeur Toumani Sidibé, Directeur National de la santé, Tél. : (+223) 76 44 46 672.

    - Docteur Mamadou Namory Traoré, Directeur National adjoint, Tél. : (+223) 66 73 96 093.

    - Docteur Kandioura Touré, Chef de section Surveillance épidémiologique à la DNS, Tél. : (+223) 66 72 25 57

    Ibrahima SANGHO, Chargé de Communication

    </TD></TR></TBODY></TABLE>
    http://www.primature.gov.ml/index.ph...=3659&Itemid=1
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X