Announcement

Collapse
No announcement yet.

20 millions de doses de vaccin contre la grippe porcine bientôt en Algérie

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • 20 millions de doses de vaccin contre la grippe porcine bientôt en Algérie

    Selon le ministre de la Santé

    20 millions de doses de vaccin contre la grippe porcine bientôt en Algérie

    14-09-2009


    <!--<vte:value select="à l’instar de nombreux pays, l’Algérie se prépare à faire face à une probable pandémie de grippe porcine à l’autonome. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière" />
    -->Par Amel Bouakba

    à l’instar de nombreux pays, l’Algérie se prépare à faire face à une probable pandémie de grippe porcine à l’autonome. Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Saïd Barkat, rassure en annonçant d’importants stocks de vaccins attendus prochainement. M. Barkat a annoncé, hier, en marge d’un cours inaugural sur la prévention de la grippe porcine à l’occasion de la rentrée scolaire 2009-2010 qu’un premier arrivage de 20 millions de doses de vaccin contre la grippe A(H1N1), sur un total de 65 millions prévues, sera réceptionné dans les prochains jours. Selon le responsable du département de la santé, «l’Algérie a commandé 65 millions de doses de ce vaccin auprès de 4 laboratoires internationaux, et le premier arrivage de 20 millions de doses sera disponible dans les prochains jours», a affirmé M. Barkat. S’agissant des personnes prioritaires à vacciner, le ministre dira : «Nous serons appelés à vacciner en premier lieu le personnel médical et paramédical ainsi que les corps des Douanes, de la Police et de la Gendarmerie.»
    Il assurera, en outre, que les pouvoirs publics ont pris toutes les précautions, tant au niveau préventif qu’à celui du traitement. Le ministre de la Santé a rappelé que la grippe porcine «a touché une cinquantaine de personne en Algérie, dont 46 venues de l’étranger, qui ont été immédiatement prises en charge». Concernant les moyens mis en œuvre, Barkat a souligné que l’Algérie a mobilisé plus de 100 hôpitaux de référence et 32 postes sentinelles implantés au niveau des frontières, ports et aéroports et mis en place tous les moyens de prévention requis pour faire face à cette maladie déclarée dans plusieurs pays». Le ministre a, par ailleurs, rappelé les recommandations d’hygiène en guise de prévention du virus A(H1N1).

    Les essais cliniques de vaccins contre la grippe porcine effectués par plusieurs laboratoires ont démontré l’efficacité d’une seule dose chez les adultes. Le laboratoire chinois Sinovac avait annoncé, début septembre, avoir obtenu de bons résultats avec une dose d’un autre vaccin anti-H1N1. Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe porcine a fait plus de 3 200 morts dans le monde et contaminé 277 607 personnes. Ce chiffre constitue une hausse de 368 décès par rapport au précédent bilan publié il y a une semaine par l’organisation onusienne. Le continent américain paye toujours le plus lourd tribut avec 2 467 morts, suivi de l’Asie avec 527 cas mortels. En Europe, au moins 125 personnes sont décédées de la grippe porcine alors qu’au Moyen-Orient le chiffre baisse à 51 et 35 en Afrique. Le virus H1N1 continue d’être le virus grippal dominant en circulation, aussi bien dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud.

    Selon une étude publiée récemment par la revue Nature Biotechnology, le virus H1N1 infecte les cellules profondément à l’intérieur des poumons, ce qui complique encore plus la maladie. Cette étude de laboratoire montre que des patients atteints du nouveau virus H1N1 peuvent avoir des symptômes plus graves, comparativement à la grippe classique.

    «Les virus saisonniers se fixent presque exclusivement aux cellules situées dans le nez, la gorge et la voie aérienne supérieure, entraînant des symptômes caractéristiques de la grippe : mal de gorge, toux sèche... Si le virus mutait à l’avenir, il pourrait se fixer plus fortement aux récepteurs situés profondément à l’intérieur des poumons, ce qui signifierait que davantage de gens pourraient avoir des symptômes sévères», a averti l’un des chercheurs.
    A. B.
Working...
X