Announcement

Collapse
No announcement yet.

Algérie, Mort suspecte d'un lycéen à Aïn El Hammam. Le vaccin antigrippal en cause ? (Le Temps d'Algérie, November 14 2012)

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Algérie, Mort suspecte d'un lycéen à Aïn El Hammam. Le vaccin antigrippal en cause ? (Le Temps d'Algérie, November 14 2012)

    [Source: Le Temps d’Algérie, full page: (LINK).]
    Le vaccin antigrippal en cause ?



    ‎14 November ‎2012


    Mort suspecte d'un lycéen à Aïn El Hammam. Le vaccin antigrippal en cause ?

    Ahmed Sadaouli, jeune lycéen en 1re année secondaire âgé de 18 ans, originaire du village Tiferdoud, dans la commune d'Abi Youcef, dans la daïra de Aïn El Hammam, à 60 km au sud-est de Tizi Ouzou, est décédé vendredi soir.

    La veille, il lui a été administré un vaccin antigrippal au niveau de l'infirmerie du nouveau lycée de Aïn El Hammam, où il poursuivait ses études.
    (…)
    - ------

  • #2
    Re: Algérie, Mort suspecte d'un lycéen à Aïn El Hammam. Le vaccin antigrippal en cause ? (Le Temps d'Algérie, November 14 2012)

    La population exige une enquête

    soumis par admin le 15/11/2012

    MORT SUSPECTE D'UN LYCEEN À AIN EL HAMMAM Kamel BOUDJADI Publié dans L'Expression le 15 - 11 - 2012

    Jusqu'à hier, aucune source médicale ne confirmait le lien entre le vaccin et le décès du jeune lycéen.

    ...Jusqu'à hier, cinq autres demeuraient hospitalisés, à en croire des sources sûres. En fait, jusqu'à hier, aucune source médicale ne confirmait le lien entre le vaccin et le décès du jeune lycéen. Préférant garder l'anonymat, un médecin nous dira que le vaccin ne possède pas d'éventuelles contre-indications pouvant provoquer le décès. Ce qu'un autre mettra en doute, considérant que l'administration du vaccin peut amener des réactions néfastes sur le corps au cas où le patient développe des maladies chroniques. Selon des sources locales, le jeune lycéen serait un cardiaque. En tout état de cause, la piste des médecins n'a pas permis de remonter le fil du décès du jeune homme. Toutefois, comme l'ont affirmé les lycéens qui ont marché lundi, une commission d'enquête devrait être dépêchée pour élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire. On parle même d'autopsie...

    http://dz.midipress.com/algerie/114752.html

    -----------------------------------------------------------------------------------
    Jeudi, 15 Novembre 2012 09:50
    Aïn El-Hammam

    Mort mystérieuse d’un lycéen

    Par : Correspondants

    ...selon les responsables de la direction de l’éducation de Tizi Ouzou, les parents du défunt leur auraient affirmé que ce dernier serait décédé d’une mort naturelle due probablement à un malaise cardiaque... les autorités locales ont promis à la famille et aux lycéens concernés de transmettre le vaccin suspect à l’Institut Pasteur pour analyse afin de lever toute ambigüité... De son côté, la cellule de communication du ministère de la Santé, réagissant au décès du jeune lycéen de 18 ans, a indiqué que “scientifiquement, il est impossible qu’un décès survenu 72 heures après une vaccination (à plus forte raison s’agissant du vaccin DT qui a le moins d’effets secondaires) puisse être lié à cette vaccination, et ce, pour la simple et bonne raison qu’il faudrait que le décès survienne dans l’heure qui suit la vaccination pour qu’il puisse y avoir suspicion d’un lien de cause à effet”. Le ministère ajoute que “dans ce cas précis, une autopsie pratiquée sur le défunt, à la demande du procureur de la République, montrerait que la vaccination n’est pas la cause et pourrait permettre de mieux préciser les causes réelles à l’origine du décès”.

    Article complet:
    http://www.liberte-algerie.com/actua...-hammam-188850
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X