Announcement

Collapse
No announcement yet.

Algérie, Les premières victimes de la grippe A recensées

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Algérie, Les premières victimes de la grippe A recensées

    Algérie, Les premières victimes de la grippe A recensées


    [Source: Le Temps d'Algérie, View Original Article. Feb 16 2011.]

    Après une accalmie de plus de neuf mois - Les premières victimes de la grippe A recensées - La grippe A fait son apparition une deuxième fois en Algérie. Les trois premières victimes ont été enregistrées à l'Etablissement public hospitalier de Rouiba. Il s'agit de chirurgiens, dont deux cas confirmés.

    -
    ------

  • #2
    Re: Algérie, Les premières victimes de la grippe A recensées

    <TABLE id=apex_layout_271110100662109808 class=formlayout border=0 summary=""><TBODY><TR><TD noWrap align=right>Numéro d'archivage</TD><TD noWrap align=left>20110228.219042</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Date publiée</TD><TD noWrap align=left>28-FÉVR.-2011</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Sujet</TD><TD noWrap align=left>PRO/FRA> Grippe pandémique (H1N1) (02): Algérie (Rouïba )</TD></TR></TBODY></TABLE>

    Subject: Grippe pandémique (H1N1) (02): Algérie (Rouïba)</PRE>
    GRIPPE PANDÉMIQUE (H1N1) (02): ALGÉRIE (ROUÏBA)
    ***********************************************
    Une communication de ProMED-mail
    <http://www.promedmail.org>
    ProMED-mail est un programme de la
    Société Internationale pour les Maladies Infectieuses
    <http://www.isid.org>

    Date: sam 26 fev. 2011
    Source: Le temps d'Algérie [édité]
    <http://www.letempsdz.com/content/view/53865/1/>

    2 nouveaux cas confirmés - La grippe A de retour en Algérie
    ----------------------------------------------------------------------
    L'épidémie de grippe A est de retour en Algérie.
    2 cas confirmés et d'autres suspects font l'objet
    d'examen à l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA).
    Les 2 personnes porteuses du virus sont un
    médecin anesthésiste exerçant à l'hôpital de
    Rouïba et un jeune homme âgé de 28 ans. Ce
    dernier est actuellement hospitalisé au centre
    hospitalo-universitaire d'El Kettar (Alger),
    après une complication respiratoire.

    C'est ce que nous avons appris hier [vendredi 25
    février 2011] d'une source proche de la direction
    de l'hôpital d'El Kettar. Un 3ème cas suspect,
    une jeune fille âgée de 17 ans, qui serait
    décédée au CHU de Beni-Messous à cause de la
    grippe A, n'a pas encore été confirmé. Selon des
    sources médicales, des prélèvements effectués sur
    le cadavre vont aider à trouver la cause réelle de sa mort.

    Par ailleurs, les 2 chirurgiens de l'hôpital de
    Rouïba, dont un est décédé, annoncés comme
    porteurs du virus, se sont finalement avérés
    négatifs. Le 2ème est toujours pris en charge à
    Béni Messous. Contacté par Le Temps d'Algérie, le
    Dr Elias Hamza, médecin spécialiste à l'hôpital
    de Blida, a estimé que la recrudescence de
    l'épidémie de grippe A était prévisible. Selon
    lui, "il s'agit plutôt de cas sporadiques recensés".

    Il a ajouté que "l'Algérie risque d'enregistrer
    quelques nouvelles victimes jusqu'à début avril
    [2011], mais le virus touchera particulièrement
    les personnes fragilisées par d'autres problèmes
    de santé". Il a déclaré qu'une femme enceinte
    âgée de 27 ans, morte récemment, était également
    suspectée de porter le virus, mais l'enquête médicale s'est révélée négative.

    [Par S. A.]

    --
    Communiqué par:
    ProMED-FRA
    <promed-fra@promedmail.org>

    [La particularité est que le corps médical semble
    un peu plus touché par la présente épidémie,
    certainement à du fait qu'il soit plus exposé.
    Des mesures urgentes doivent être prises pour
    assurer une protection plus efficace des agents
    de santé en particulier, mais aussi de toute la population en général.

    [...]
    http://www.promedmail.org/pls/apex/f..._ID:1030,87315
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X