Announcement

Collapse
No announcement yet.

La grippe H1N1 se répand en Afrique de l’Est

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La grippe H1N1 se répand en Afrique de l’Est

    <TABLE width=980><TBODY><TR><TD vAlign=top width=500><TABLE><TBODY><TR><TD><!-- NAV -->D&#233;couverte - Pan Afrique - Sant&#233;

    <!-- TITRE + SOUSTITRE -->La grippe H1N1 se r&#233;pand en Afrique de l’Est


    <!-- PHOTO + CHAPEAU -->

    De plus en plus de cas de grippe H1N1 2009 - surnomm&#233;e au d&#233;but de son apparition la ‘grippe porcine’, mais ensuite requalifi&#233;e de grippe A (H1N1) 2009 et grippe H1N1 2009 - sont enregistr&#233;s en Afrique de l’Est, d’apr&#232;s des responsables de la sant&#233;. Parmi les nouveaux cas, certains ont &#233;t&#233; signal&#233;s dans des &#233;coles.

    </TD></TR></TBODY></TABLE><TABLE><TBODY><TR><TD><!-- DOSSIER + ENGLISH --><!-- BEAUTE -->
    <!-- BOUTONS + AUTEUR --><HR align=center width=498 color=#cccccc noShade SIZE=1><TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=500 border=0><TBODY><TR><TD class=onze width=252>Mercredi 7 octobre 2009, par notre partenaire IRIN</TD><TD width=28></TD><TD width=28></TD><TD width=28></TD><TD width=28></TD><TD width=28></TD><TD width=28></TD><TD align=middle width=80></TD></TR></TBODY></TABLE><HR align=center width=498 color=#cccccc noShade SIZE=1><!-- ARTICLE -->&#171; Environ 350 cas de grippe H1N1 ont &#233;t&#233; confirm&#233;s au Kenya &#187;, a dit &#224; IRIN Shahnaaz Sharif, directrice de la sant&#233; publique, pr&#233;cisant qu’il ne s’agissait pas de formes graves de la maladie. &#171; Il est possible que le nombre de cas soit en r&#233;alit&#233; plus &#233;lev&#233; &#187;.

    Au Kenya, le premier cas de grippe H1N1 2009, signal&#233; le 29 juin, concernait un &#233;tudiant britannique en voyage dans le pays. Jusqu’&#224; pr&#233;sent, aucun cas mortel n’a &#233;t&#233; enregistr&#233;.

    &#171; Les populations les plus touch&#233;es sont les jeunes &#226;g&#233;s de 14 &#224; 26 ans &#187;, a indiqu&#233; Mme Sharif. Chez les enfants, les jeunes adultes et les femmes enceintes, ainsi que chez les personnes souffrant d&#233;j&#224; de certaines pathologies telles que l’asthme, le VIH/SIDA, le diab&#232;te ou encore les maladies cardiovasculaires, les risques de formes graves voire mortelles de la maladie sont sup&#233;rieurs.

    D’apr&#232;s Mme Sharif, les &#233;coles touch&#233;es dans la r&#233;gion de Nairobi et dans le centre du pays ont re&#231;u des recommandations et d’autres formes d’aide &#224; la ma&#238;trise de l’&#233;pid&#233;mie.

    Les sympt&#244;mes du H1N1 2009 sont similaires &#224; ceux de la grippe habituelle : ils comprennent fi&#232;vre, maux de t&#234;te, toux, maux de gorge, douleurs musculaires et articulaires. La maladie est provoqu&#233;e par un nouveau virus de la grippe, contre lequel la plupart des gens ne sont pas ou peu immunis&#233;s. Les cas d’infections par ce virus risquent donc d’&#234;tre plus nombreux que les cas de grippe saisonni&#232;re.

    En Ouganda, au moins 33 cas de grippe H1N1 2009 ont &#233;t&#233; confirm&#233;s, principalement dans le district de Bushenyi, dans l’ouest du pays. Paul Kagwa, ministre de la Sant&#233;, a dit &#224; IRIN que neuf s&#233;minaristes du S&#233;minaire catholique de Kitabi, &#224; Bushenyi, s’&#233;taient r&#233;v&#233;l&#233;s positifs au test H1N1, et que 300 autres personnes recevaient actuellement un traitement contre des sympt&#244;mes grippaux.

    &#171; Une &#233;quipe d’experts est pr&#233;sente dans cette zone pour aider &#224; combattre la pand&#233;mie ; heureusement, aucune vie n’a &#233;t&#233; perdue pour le moment &#187;, a d&#233;clar&#233; M. Kagwa.
    Sam Zaramba, directeur g&#233;n&#233;ral des services de sant&#233;, a dit &#224; IRIN que le minist&#232;re de la Sant&#233; avait entrepris de renforcer sa campagne de sensibilisation car &#171; la maladie se [r&#233;pandait] rapidement dans le pays &#187;.

    En Ouganda, le premier cas de grippe H1N1 2009 a &#233;t&#233; confirm&#233; le 2 juillet – il s’agissait &#233;galement d’un ressortissant britannique en voyage dans le pays.

    Le 28 septembre, 24 pays d’Afrique avaient officiellement d&#233;clar&#233; 12 018 cas humains de grippe H1N1 2009 confirm&#233;s en laboratoire, dont 58 cas mortels, d’apr&#232;s un bulletin de l’Organisation mondiale de la sant&#233; (OMS). L’Afrique du Sud occupait la premi&#232;re place du classement, avec 11 253 cas dont 47 cas mortels, selon un bilan dat&#233; de la semaine se terminant le 14 septembre – dans ce pays, les statistiques sont compil&#233;es chaque semaine et la surveillance est renforc&#233;e.

    La Tanzanie a signal&#233; 143 cas et l’Ethiopie quatre.
    Paul Garwood, charg&#233; de communication &#224; l’OMS, a dit IRIN que des mesures de contr&#244;le avaient &#233;t&#233; prises, et que des vaccins seraient envoy&#233;s dans les pays en d&#233;veloppement.
    Pour commencer, environ 300 millions de vaccins seront distribu&#233;s &#224; plus de 90 pays, a-t-il annonc&#233;.

    &#171; La distribution des premiers lots de vaccins donn&#233;s devrait commencer en novembre &#187;, a-t-il d&#233;clar&#233;. &#171; L’OMS continue &#224; recommander que les travailleurs de sant&#233; soient vaccin&#233;s en priorit&#233; &#187;.

    L’OMS, en partenariat avec la F&#233;d&#233;ration internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, a lanc&#233;, en ao&#251;t, une initiative visant &#224; r&#233;duire la menace que repr&#233;sente la grippe H1N1 2009 dans les pays en d&#233;veloppement.

    Cette initiative appelle notamment &#224; identifier les populations les plus expos&#233;es aux risques d’&#233;pid&#233;mie et de mortalit&#233; li&#233;e &#224; cette grippe, &#224; traiter les maladies respiratoires et les pneumonies, et &#224; assurer la continuit&#233; des services de sant&#233; essentiels. Elle sera lanc&#233;e en premier lieu au Zimbabwe, ce qui permettra de tirer parti des le&#231;ons apprises dans ce pays lors de l’&#233;pid&#233;mie de chol&#233;ra de 2008-2009, qui a touch&#233; pr&#232;s de 100 000 personnes et fait 4 000 morts.

    Le 20 septembre, 300 000 cas de grippe H1N1 2009, dont 3 917 cas mortels, avaient &#233;t&#233; confirm&#233;s dans 191 pays et territoires. &#171; Etant donn&#233; que de plus en plus de pays cessent de compter les cas, en particulier lorsqu’il ne s’agit pas de formes graves de la maladie, il existe une diff&#233;rence significative entre le nombre de cas enregistr&#233;s et le nombre [r&#233;el] de cas survenus &#187;, a observ&#233; l’OMS.


    </TD></TR></TBODY></TABLE></TD></TR></TBODY></TABLE>
    http://www.afrik.com/article17686.html
Working...
X