Announcement

Collapse
No announcement yet.

Grippe A : vers un dispositif spécifique de chômage partiel

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Grippe A : vers un dispositif spécifique de chômage partiel

    Grippe A : vers un dispositif spécifique de chômage partiel


    FF (avec l'AFP)
    11/09/2009 | Mise à jour : 10:47 <script language="JavaScript" type="text/javascript">figcom_sep_bulle='avec';</script> <script type="text/javascript" src="http://www.lefigaro.fr/media-communautaire/js/profil/figaro/nbcmt.php?article=20090911ARTFIG00365"></script> <script language="JavaScript" type="text/javascript">figcom_sep_bulle=false;</script> <script language="JavaScript" src="http://www.lefigaro.fr/media-communautaire/js/ssoLibrary.js.php"></script> <script type="text/javascript" src="http://www.lefigaro.fr/media-communautaire/js/jsxmlrpc/xmlrpc_lib.js"></script> <script type="text/javascript" src="http://www.lefigaro.fr/media-communautaire/js/profil/figaro/ajouter_selection.js"></script> <script type="text/javascript" src="http://www.lefigaro.fr/media-communautaire/js/jsxmlrpc/xmlrpc_lib.js"></script> <!-- .
    -->
    <!-- infos --> Les entreprises contraintes de fermer pour cause d'absentéisme trop élevé pourraient bénéficier d'une indemnisation de ses employés au titre du chômage partiel.

    Au moment du pic de pandémie, la grippe H1N1 précipitera nombre de salariés en arrêt-maladie. Les autres pourraient se retrouver en chômage partiel, selon un dispositif spécifique en cours de préparation dans différents ministères. «Il permettra surtout de venir en aide aux PME et TPE en difficulté», précise le ministère du Travail.
    «Les entreprises doivent faire le maximum pour poursuivre leur activité avec leurs propres moyens», insiste cependant un collaborateur de Xavier Darcos. L'objectif est de «limiter les effets d'aubaine», de la part de sociétés qui, en situation de pandémie, en profiteraient pour fermer et faire payer par l'Etat les salaires.
    Un volume d'heures de chômage partiel va être défini et un niveau d'aide financière pour assurer le paiement partiel des rémunérations. Ce ne sera pas «100% du salaire», souligne-t-on au ministère.
    Le contingent annuel autorisé est actuellement de 1 000 heures par salarié pour l'ensemble des branches professionnelles.
Working...
X