Traduction automatique

Comme certaines sociétés se démènent avec les plans de la grippe, d'autres profiter de pandémie

(PC) -- Il ya 1 heure

TORONTO - Bon nombre de sociétés canadiennes s'attendent à la grippe H1N1 de leur remettre les pénuries de personnel et des recettes en baisse, mais d'autres cherchent à faire des profits sains.

La Banque de Montréal (TSX: BMO) a calculé qu'une pandémie bénigne réduirait la croissance économique annuelle de deux points de pourcentage, tandis qu'une épidémie sévère réduirait la croissance de six points de pourcentage.

Mais pas toutes les entreprises vont souffrir de la pandémie.
Le fabricant d'équipement médical Noveko International Inc (TSX: EKO) dit qu'il a reçu tant d'ordres pour ses masques qu'elles ont eu à tourner un peu de duvet, alors que la demande pour ses désinfectant pour les mains a traversé le toit.

Et basée à Montréal AXA Assistance a lancé une hotline d'assistance pandémie d'aider les entreprises à réduire les perturbations dans leurs activités quotidiennes, aux activités quotidiennes en raison de la grippe.
Pendant ce temps, Glaxo Smith Kline (NYSE: GSK) a facilité à la ville de Québec a déjà produit sept millions de doses de vaccin H1N1 et prévoit de produire des millions d'autres dans les semaines à venir.

http://www.google.com/hostednews/can...LX3BHd-sF2C1ug