Announcement

Collapse
No announcement yet.

Madagascar - Epidémie de rougeole 2018-19 - 1141 décès

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #16
    L’épidémie de rougeole a déjà causé 80 décès à Madagascar

    Jeudi 24 Janvier 2019 - 18:09

    L’épidémie de la rougeole continue de meurtrir la Grande Ile. Selon le ministre de la Santé de Madagascar, cette épidémie a causé 80 décès enregistrés à ce jour. La plupart d’entre eux sont des enfants. Ce chiffre ne comprend pas des décès non-déclarés officiellement ou des malades n’ayant pas rejoint les centres de santé publique.
    ...
    https://www.zinfos974.com/L-epidemie...r_a136478.html

    -------------------------------------


    Epidémie de rougeole : un bilan de 80 morts

    jeudi 24 janvier | Arena R.
    ...
    Ces statistiques font de la rougeole la deuxième épidémie la plus mortelle après la peste ayant touché Madagascar ces trois dernières années. En 2017, la peste a fait perdre la vie à plus de 200 personnes à travers le pays. Il n’y a pourtant pas que ces deux maladies qui sont fatales, notamment en cette saison de pluies, il y a les autres maladies liées à l’insalubrité ou encore véhiculées par les moustiques comme la dengue qui frappe notamment l’île sœur, La Réunion.

    Plus de 70 districts sur 119 existants sur le sol malgache auraient été touchés par l’épidémie de rougeole, en seulement quelques mois. Et la maladie est en train de se propager partout dans les îles environnantes, notamment à La Réunion où son introduction sur le territoire a été signalée par les autorités locales quelques jours plus tôt.
    ...

    https://www.madagascar-tribune.com/E...-80-morts.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #17
      Epidémie de rougeole – Mampikony : Dix décès enregistrés

      Redaction Midi Madagasikara 29 janvier 2019
      ...
      L’épidémie de rougeole dans le district de Mampikony-Mahajanga continue de faire des ravages. Dix décès, en majorité des enfants, ont été constatés hors des services de santé de base, a-t-il été rapporté la semaine dernière, lors du « vaovaom-paritra » – relatant des échos des régions – sur la radio nationale. Cette dernière fait également état de la non-disponibilité des vaccins dans ces centres de santé non approvisionnés. Un contexte qui n’est pas pour endiguer ou du moins d’atténuer l’épidémie de rougeole dans cette localité.
      ...
      http://www.midi-madagasikara.mg/soci...s-enregistres/
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #18
        Santé publique

        Plus qu’alarmant !

        samedi 2 février | Fanambinantsoa
        ...
        Sur les 28 747 cas de rougeole recensés officiellement par le ministère de la Santé dans l’ensemble du territoire à la fin du mois de janvier 2019 et malgré la campagne de vaccination il y eut 80 décès dont un (1) à la prison de Morondava.

        Dans ce dernier cas précis, les responsables ont enregistré une cinquantaine de personnes en détention atteintes de la rougeole dont une quinzaine sont sous soins intensifs à l’infirmerie de la prison. Des campagnes de vaccination sont conduites mais les responsables de la prison déplorent la malnutrition et la sous-alimentation et la promiscuité. La prison de Morondava à l’instar de celle d’Antanimora dans la capitale est plus que saturée. Prévue pour 250 individus, la maison carcérale de Morondava héberge 621 pensionnaires...

        https://madagascar-tribune.com/Plus-qu-alarmant.html
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #19
          Épidémie de rougeole

          266 décès depuis septembre, réunion d’urgence à Mahazoarivo


          lundi 4 février | Arena R.

          Une réunion d’urgence concernant l’épidémie de la rougeole a eu lieu au Palais de Mahazoarivo dans l’après-midi de samedi. En effet, la situation épidémiologique de ces derniers temps a de quoi alarmer plus d’un. Le bilan y afférent, présenté par le ministère de la Santé fait état de 266 décès notifiés et vérifiés depuis le 3 septembre 2018 jusqu’au 1er février 2019. La plupart d’entre ces décès sont des cas communautaires, c’est-à-dire que les familles des personnes malades hésitent à rejoindre les hôpitaux ou centres de santé et préfèrent approcher des tradipraticiens ou procéder à l’automédication.

          En cinq mois, 39 366 cas ont été enregistrés. 665 d’entre eux ont été confirmés IgM+, c’est-à-dire des cas directs, et 38 701 cas par lien épidémiologique. 86 districts sur 114 soit 75% des districts de santé de Madagascar sont touchées par cette épidémie. Si toutes les 22 régions de l’île sont concernées par cette épidémie, les parties Est et Nord de la Grande île, notamment les régions Atsinanana et Diana sont plus vulnérables d’où la tenue de cette réunion d’urgence à la Primature concernant particulièrement ces deux collectivités.

          Les statistiques du ministère de la santé révèlent que 31% des cas enregistrés se trouvent dans la tranche d’âge de 5 à 14 ans, 25% de 1 à 4 ans et 13% de 15 à 19 ans. 56% des cas signalés sont par ailleurs des sujets non vaccinés et de statut inconnu.
          ...

          https://www.madagascar-tribune.com/2...hazoarivo.html
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #20
            Épidémie de rougeole - Plus de trois cent personnes décédées

            7 février 2019. Miangaly Ralitera
            ...
            « Les chefs fokontany de Betaramamay et d’Antsopôka Bevoay m’ont demandé de l’aide face à la propagation de maladie dans leur localité. Selon eux, des décès surviennent tous les jours. Celui de Betaramamay a, par exemple, rapporté au moins trois décès par jour», a informé le maire de la commune urbaine d’Ambato Boeny, Jean Valérien Rakotondrasoa, hier. Dans ce même district, les victimes de rougeole rempliraient le centre de santé de base de la commune de Madirovalo. Dans la commune d’Anjijia, des décès seraient aussi notifiés...

            Trois cent treize personnes ont succombé à cette maladie dans vingt-six districts, selon le rapport du ministère de la Santé publique, le 5 février.
            ...
            https://www.lexpressmada.com/07/02/2...nnes-decedees/
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment


            • #21
              Epidémie de rougeole : Près de 60.000 cas dont 581 décès depuis fin août

              Redaction Midi Madagasikara 12 février 2019
              Jacaranda

              Après la première phase au mois de janvier, 848.000 enfants sont ciblés par la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la rougeole qui se déroulera à partir du 18 février 2019.

              Quelque 59.699 cas de rougeole ont été enregistrés à Madagascar depuis fin août 2018, parmi lesquels 581 se sont soldés par un décès. Il s’agit d’une épidémie parmi les plus importantes ces dernières années, affectant aussi bien des adultes que des enfants.
              ...
              http://www.midi-madagasikara.mg/soci...puis-fin-aout/
              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
              -Nelson Mandela

              Comment


              • #22
                Flambée de rougeole dans le monde, 50 % de cas supplémentaires en 2018

                Première publication : 15/02/2019 - 07:47
                Dernière modification : 15/02/2019 - 09:49
                ...

                À Madagascar, des dizaines de milliers de personnes sont touchées par l'épidémie. "D'octobre 2018 au 12 février, un total de 66 278 cas et 922 décès ont été signalés", selon l'OMS. Il s'agit de chiffres transmis par les autorités et Katrina Kretsinger a affirmé que le nombre de morts était sans doute plus élevé.

                La responsable a expliqué que le plan de vaccination contre la rougeole à Madagascar consistait en une seule dose de vaccin, alors que l'OMS en recommande deux, car la première ne fonctionne pas toujours. À l'avenir, Madagascar entend mettre en place une vaccination à deux doses, a-t-elle dit.
                ...
                https://www.france24.com/fr/20190215...gascar-ukraine

                -----------------------------------------------------------

                Forte augmentation des cas de rougeole dans le monde l’année dernière (OMS)

                14 février 2019

                L’Afrique arrive en troisième position avec près de 34.000 cas, dont près de 4.400 rien qu’à Madagascar. Cette île d’Afrique australe a été particulièrement touchée par l’épidémie de rougeole ces cinq derniers mois. Au total, 66.278 cas et 922 décès y ont été signalés depuis le mois d’octobre 2018.
                ...

                https://news.un.org/fr/story/2019/02/1036401
                "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                -Nelson Mandela

                Comment


                • #23
                  Près de 1 100 000 enfants de 6 mois à 9 ans ciblés par la seconde phase des campagnes de vaccination de riposte contre la rougeole à Madagascar

                  La République de Madagascar poursuit la mise en œuvre des interventions prioritaires pour le contrôle rapide de l’épidémie de rougeole déclarée en octobre 2018. Depuis le début de l’épidémie et en date du 15 février 2019, au total 68 912 cas ont été rapportés par le Ministère de la Santé, parmi lesquels 553 décès survenus dans les formations sanitaires et 373 autres décès communautaires. La réponse à cette épidémie est articulée autour de six axes stratégiques à savoir, le renforcement rapide de l’immunité des enfants à travers des campagnes de vaccination, la prise en charge des cas, la surveillance épidémiologique, la communication de risque, la revitalisation de la vaccination de routine et la coordination.

                  La riposte vaccinale planifiée en trois phases, cible au total plus de 5 millions d’enfants de 6 mois à 9 ans. Après la première phase de vaccination organisée du 14 au 18 janvier 2019 et qui a permis de vacciner plus de 2 110 633 enfants, la deuxième phase a démarré ce lundi 18 Février 2019.

                  Lancée le 03 Février par SEM Andry Rajoelina, Président de la République de Madagascar, dans la Région de Diana dans le Nord du pays, l’actuelle campagne concerne 22 districts sanitaires. Sous la coordination du Ministère de la Santé Publique, l’OMS et les partenaires se sont mobilisés pour une campagne de vaccination de qualité.

                  Face aux nombreux cas de rougeole, la demande de la population s’est faite pressante ces dernières semaines. Nombreux sont ceux qui ont réclamé la vaccination contre la rougeole aussi bien au sein des communautés que sur les réseaux sociaux. « Quand est-ce que les vaccinateurs viendront dans notre localité ? » ainsi se sont exprimés de nombreux parents, soucieux de protéger leurs enfants contre cette maladie aux conséquences souvent néfastes.

                  Pour faire face à l’épidémie, le Ministère de la santé publique a mobilisé tous les partenaires tant nationaux qu’internationaux. Dans son message aux populations, le Pr Julio Rakotonirina, Ministre de la Santé Publique, a déclaré que « la vaccination contre la rougeole est, et demeure gratuite. Tous les parents sont invités à faire vacciner leurs enfants pendant la campagne, dans les districts de santé ciblés pour cette phase »

                  La réponse à l’épidémie nécessite des ressources, et à ce jour, il existe encore des gaps financiers pour mettre en œuvre aussi bien la dernière la phase de vaccination que les autres axes stratégiques. « Nous continuons à encourager les partenaires nationaux et la communauté internationale à financer la réponse à l’actuelle épidémie de rougeole » déclare Pr Charlotte Ndiaye, Représentante de l’OMS à Madagascar.

                  Beaucoup de malades paient un lourd tribut à la maladie. Des actions d’envergure sont en cours pour améliorer la qualité de la prise en charge des cas afin de réduire les risques de décès.

                  Si la campagne de vaccination actuelle vise à répondre à cette épidémie de rougeole jamais enregistrée dans le pays depuis une décennie, il est important de rappeler que la vaccination de routine demeure la stratégie clé pour lutter efficacement contre la rougeole et toutes les autres maladies évitables par la vaccination.. Aussi, un plan de revitalisation de la vaccination est en cours de finalisation et sera mise en œuvre dans toute les régions.

                  A l’issue de cette campagne de vaccination, plus de 3 millions d’enfants de 6 mois à 9 ans seront protégés contre la rougeole dans 47 districts sur les 114 que compte le pays. Quatre millions d’enfants seront ciblés au niveau des 67 districts sanitaires restant dans les prochains mois par la dernière phase de campagne de riposte vaccinale.

                  Les interventions en cours de mise en œuvre par le Ministère de la Santé, l’OMS et les partenaires commencent par porter leurs fruits. La tendance globale de l’épidémie est à la baisse dans toutes les régions affectées. Le renforcement des actions en cours permettra de mettre un terme définitif à cette épidémie.

                  https://www.afro.who.int/fr/news/pre...s-campagnes-de
                  "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                  -Nelson Mandela

                  Comment


                  • #24
                    A Madagascar, le difficile combat contre une épidémie de rougeole meurtrière

                    Première publication : 10/03/2019 - 09:47
                    ...
                    Les dernières statistiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) font froid dans le dos. De septembre à février, plus de 79.000 cas de rougeole ont été enregistrés à Madagascar, dont 926 mortels.
                    ...
                    "C'est une épidémie majeure", constate sobrement le Dr Vincent Sodjinou, de l'antenne malgache de l'OMS. "Pendant près d'une décennie, les couvertures vaccinales n'ont pas été à la hauteur des attentes et ont augmenté, sur plusieurs générations, le nombre de personnes non protégées".

                    Le taux actuel de vaccination du pays atteint seulement 57%.

                    La rougeole relève de l'infection bénigne si ses symptômes comme la fièvre et la toux sont traités à temps.

                    Sinon, des maladies opportunistes - infections respiratoires ou diarrhées - profitent de la fragilité des malades. A Madagascar, où la moitié (47%) des enfants de moins de 5 ans souffre de malnutrition chronique, elles font des ravages.

                    "Il est souvent dit que la malnutrition fait le lit de la rougeole", confirme le Dr Sodjinou.
                    ...
                    "Normalement, nous ne traitons ici qu'un cas de rougeole tous les deux mois", note son chef, le Dr Ravohavy Setriny Mahatsangy, "depuis décembre nous en sommes déjà à 444".

                    Au banc des accusés, il cite "la promiscuité sociale, qui facilite la propagation de la maladie, le refus de se faire soigner dans un hôpital et les réticences à la vaccination".
                    ...
                    Le combat s'annonce long et difficile. "Madagascar a mis en place une opération de vaccination de routine", se félicite le représentant de l'OMS, "mais cela reste insuffisant, surtout pour cibler les endroits très reculés du pays".

                    © 2019 AFP

                    https://www.france24.com/fr/20190310...ole-meurtriere
                    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                    -Nelson Mandela

                    Comment


                    • #25
                      Épidémie - La rougeole tue un millier de personnes

                      14 mars 2019
                      Miangaly Ralitera.
                      ...
                      Nombreuses pertes en vies humaines. Les chiffres sur la situation de la rougeole, publiés par le ministère de la Santé publique, hier, font froid dans le dos. La maladie tue mille cent quarante et une personnes, entre septembre 2018 et le 4 mars 2019. La plupart des victimes sont des enfants. Six cent trente sont décédées au niveau des formations sanitaires et cinq cent onze, au niveau communautaire.
                      ...
                      https://www.lexpressmada.com/14/03/2...-de-personnes/
                      -----------------------------------------------------------------





                      https://www.facebook.com/minsanp/pho...type=3&theater
                      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                      -Nelson Mandela

                      Comment

                      Working...
                      X