Announcement

Collapse
No announcement yet.

La fièvre jaune en Ouganda : 226 cas , 53 décès

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La fièvre jaune en Ouganda : 226 cas , 53 décès

    08 décembre 2010 - 11H55


    Mystérieuse maladie en Ouganda: 38 morts en un mois
    Les autorités ougandaises tentent avec des experts internationaux d'identifier une mystérieuse maladie qui a causé la mort de 38 personnes dans le nord du pays depuis près d'un mois, a indiqué mercredi un responsable du gouvernement.


    AFP - Les autorités ougandaises tentent avec des experts internationaux d'identifier une mystérieuse maladie qui a causé la mort de 38 personnes dans le nord du pays depuis près d'un mois, a indiqué mercredi un responsable du gouvernement.

    Cette maladie inconnue a été détectée à partir du 10 novembre dans plusieurs districts du nord de l'Ouganda, selon un communiqué du ministère de la Santé.

    Des médias locaux et internationaux ont évoqué une possible résurgence d'une épidémie de peste bubonique, dont des cas avaient été signalés pour la dernière en 2008 dans le pays.

    Toutefois, selon un responsable du ministère, en charge de l'épidémiologie et qui a requis l'anonymat, la maladie n'a pas encore été identifiée et les indices recueillis jusqu'à ce jour ne confirment pas la thèse de la peste bubonique.

    "Les résultats que nous avons reçus de Fort Collins (laboratoire spécialisé aux Etats-Unis) sont négatifs pour la peste bubonique", a expliqué ce responsable mercredi à l'AFP. "Si c'était une forme de peste, nous l'aurions d'ores et déjà identifiée. Nous n'avons jamais vu une telle maladie jusqu'à présent", a souligné cet épidémiologiste.

    Lire la suite:
    http://www.france24.com/fr/20101208-...-38-morts-mois
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Mystérieuse maladie en Ouganda: 38 morts en un mois

    Ouganda : les scientifiques n'arrivent pas à diagnostiquer la maladie mortelle qui sévit dans le nord

    Source: Xinhua | 12-15-2010 09:50

    Extrait:
    </FORM>Les enquêtes préliminaires menées par l'Institut ougandais de recherche de virus et d'autres laboratoires collectifs internationaux comme le Centre pour le contrôle de la maladie d' Atlanta (Etats-Unis) ont écarté l'Ebola, le Marburg, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre de Lassa, la fièvre du Criméen-Congo et la fièvre typhoïque.

    M. Mugisha a appelé la population à transporter les cas suspects vers les hôpitaux les plus proches car les personnes ayant reçu des soins se sont rétablies rapidement.

    Il a également indiqué que la population devrait éviter de manger, de toucher, de manipuler des animaux malades ou morts. Les cas d'animaux malades ou morts devraient être portés à la connaissance des autorités vétérinaires ou sanitaires les plus proches.

    Depuis que la maladie a été rapportée pour la première fois le mois dernier, quatre districts (Abim, Agago, Kitgum et Lamwo) ont été touchés.

    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Une flambée de fièvre jaune tue environ 45 personnes en Ouganda

      Traduit de l'anglais

      27 Décembre 2010 Dernière mise à jour à 13:09 P

      Une flambée de fièvre jaune tue plus de 40 en Ouganda


      Des Vaccins contre la fièvre jaune seront importés pour le nord de l'Ouganda pour inoculer les gens contre la maladie qui a tué environ 45 personnes.

      Les gens ont commencé à tomber malade il ya un mois dans neuf districts du Nord, le ministère de la Santé du pays dit.

      Un fonctionnaire de la santé dans les districts de Kitgum a déclaré à la BBC que le foyer a été confirmé comme étant la fièvre jaune la veille de Noël.

      La maladie, transmise par des moustiques infectés, a été vu la dernière fois en Ouganda il y a 40 ans, disent les officiels.

      Des groupes de travail ont été mis en place dans les districts touchés et les unités d'isolement mis en place.

      Bosco Ochola, président du groupe de travail de Kitgum, a déclaré que son personnel a traité environ 65 patients infectés.

      "Ce matin nous avons eu un appel téléphonique du ministère de la Santé que des dispositions sont prises par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) pour apporter des vaccins pour couvrir la population", at-il déclaré à la BBC Focus sur l'Afrique du programme

      La fièvre jaune, à la différence du paludisme, est transmise par un type de moustique qui est actif uniquement pendant la journée.

      Talk-shows de radio et de drames ont essayé d'informer les gens de cela, dit-il.

      Le ministère de la Santé affirme qu'au moins 2,5 millions de personnes seront vaccinées lorsque les flacons arrivent, de l'Ouganda d'Etat nouveaux rapports journal Vision.

      La maladie a un large éventail de symptômes de nausées et de vomissements à l'insuffisance rénale, la jaunisse et hémorragies.

      Environ la moitié de ceux qui développent des symptômes graves et sont non traités meurent de la maladie.

      http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-12084028
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Ouganda - Une flambée de fièvre jaune tue environ 45 personnes, 183 infectés

        Hat tip Alert

        Traduit de l'anglais

        OUGANDA
        28/12/2010 14.29

        LA FIÈVRE JAUNE DE RETOUR APRÈS 40 ANS, l'épidémie frappe NORD



        Médecine et santé, en bref

        Quarante-cinq personnes sont mortes et 183 sont déclarés infectés dans un cours épidémies de fièvre jaune pendant environ un mois dans les districts nord de l'Ouganda. L'annonce a été faite par le directeur général des Services de Santé, le Dr Kenya Mugisha, la mise à jour sur la propagation de l'épidémie, la première en Ouganda depuis 1970. Sur la base de la mise à jour, l'épidémie s'est étendue à 10 districts de la nation, surtout dans le nord, après que des cas ont été confirmés également dans le district de Kotido ajoutant aux neuf à ce jour (Abim, Agago, Lamwo, Kitgum, Pader, Gulu, Arua , Kaabong et Lira), où la fièvre jaune a éclaté déjà il ya quelques semaines. Le gouvernement a annoncé une campagne de vaccination de masse, menées par le ministère de Kampala sur la santé et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui devrait inclure 2,5 millions de personnes. L'OMS et Kampala en effet parvenus à un accord pour importer la quantité nécessaire de vaccins dès que possible. En raison de l'absence de la maladie depuis 40 ans, le vaccin était en fait pas dans les stocks. Aussi tous les étrangers en visite en Ouganda devra être vacciné contre la fièvre jaune au moins dix jours avant l'arrivée.
        [BO]

        http://www.misna.org/news.asp?a=1&IDLingua=1&id=286479
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Re: Ouganda - Une flambée de fièvre jaune tue environ 48 personnes, 183 infectés

          <TABLE border=0 cellSpacing=0 cellPadding=5 width="99%" align=center><TBODY><TR><TD vAlign=top colSpan=3>
          Ouganda : Epidémie de fièvre jaune dans le nord du pays

          </TD></TR><TR><TD class=font vAlign=top colSpan=3>Une mystérieuse maladie qui a causé la mort d'au moins 48 personnes depuis novembre dans le nord de l'Ouganda a été identifiée comme la fièvre jaune, a indiqué mercredi un responsable des services de santé ougandais.

          Après avoir soupçonné une possible épidémie de peste bubonique, les autorités sanitaires, avec l'aide de laboratoires locaux et étrangers, ont pu établir qu'il s'agissait de la fièvre jaune, a expliqué à l'AFP Kenya Mugisha.


          «Il faut un certain temps pour identifier la fièvre jaune. Dans certains pays cela a pris six mois», a justifié M. Mugisha.

          Lire la suite:

          </TD></TR><TR><TD class=shownews vAlign=top colSpan=3></TD></TR><TR><TD class=shownews vAlign=top colSpan=3>http://gaboneco.com/show_article.php?IDActu=20965




          </TD></TR></TBODY></TABLE>
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #6
            La fièvre jaune en Ouganda : 226 cas , 53 décès

            Hat tip Ironorehopper

            Traduit de l'anglais (Google)

            La fièvre jaune en Ouganda

            19 Janvier 2011 - Le 23 Décembre 2010, le ministre de la Santé en Ouganda a signalé 3 cas confirmés en laboratoire de la fièvre jaune, détecté par une enquête spéciale suite à une épidémie dans le pays en Octobre 2010. Les cas ont été signalés dans 3 districts de Abim, Agago et Kitgum près de la frontière avec le Sud Soudan.

            Au total, cinq cas ont été confirmés en laboratoire de la fièvre jaune par le US Centers for Disease Control and Prevention (3 par RT-PCR, 1 par la méthode ELISA et 1 par histopathologie). Un total de 226 cas compatibles avec la définition de cas cliniques dont 53 décès ont été notifiés par 12 districts dans le nord de l'Ouganda.

            À la suite des enquêtes de terrain par le ministère de la Santé avec l'appui de l'OMS, Médecins Sans Frontières (MSF), les États-Unis et d'autres partenaires, il a été décidé de mener une campagne de vaccination de masse dans 5 districts (Abim, Agago, Kitgum, Lamwoo et Pader). Le 31 Décembre 2010, l'OMS a déployé trois experts supplémentaires pour soutenir l'évaluation des risques, la planification et la mise en œuvre des mesures de contrôle qui comprennent le renforcement du système de surveillance et de la campagne de vaccination.

            Une demande d'un million de doses de vaccin a été soumis au Groupe international de coordination sur la fièvre jaune approvisionnement en vaccin (GIC), le 4 Janvier 2011 et le vaccin de la réserve d'urgence financés par GAVI a été expédié au pays le 11 Janvier 2011. La campagne de vaccination débutera le 22 Janvier 2011, ciblant une population de plus de 905 000 personnes.


            http://www.who.int/csr/don/2011_01_19/en/index.html#
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment

            Working...
            X